Un cap de franchi

Publié le 9 Janvier 2021

Faute de remontées mécaniques, on prend des peaux. Les filles, qui aiment skier mais qui n'étaient pas spécialement adeptes de la montée à peaux, commencent à y prendre goût. Comme pour toutes ces activités sportives, si le départ est souvent rébarbatif voire décourageant, le plaisir vient avec la pratique. Jusqu'à présent, nous avions enchaîné de courtes sorties à la (petite) demi-journée (500-600 mètres de dénivelé). C'est largement suffisant même si la descente peut paraître courte au regard de la montée.

Ce jour, les filles auront franchi un cap avec 800 m verticaux et, grâce à Manu qui aura la gentillesse de nous proposer un taxi, 300 m de plus à la descente sur une longue piste forestière. Pour le coup, entre la poudre qui fait travailler des cuisses encore insuffisamment musclées (et impose donc de petits repos), un déchaussage de dix mètres (cause passage en glace raide) dans la forêt, et la longue piste de retour, la descente nous aura pris trois bons quarts d'heure ce qui aura donné à l'ensemble un véritable intérêt.

Superbe Chapotet ce jour, avec descente sur les Portiers et une météo moins pire qu'escompté. A noter la neige qui a subi une légère évolution en surface (gouttelettes de brouillard regelées ?), assez surprenant mais sans altérer la qualité de ski à la descente. Ces excellentes conditions depuis maintenant Noël sont une aubaine pour ces courses d'initiation. Pourvu que cela dure !

Un cap de franchi
Un cap de franchi
Un cap de franchi
Un cap de franchi
Un cap de franchi
Un cap de franchi
Un cap de franchi
Un cap de franchi
Un cap de franchi
Un cap de franchi
Un cap de franchi
Un cap de franchi
Un cap de franchi

Rédigé par lta38

Publié dans #Belledonne, #ski-glisse

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Jean Cacastex 11/01/2021 20:02

Et vu que les stations vont rester fermées jusqu' en 2025 elles vont avoir le temps de savourer le plaisir de la montée à peau de phoques !