Le réglage des fixations

Publié le 12 Février 2021

Il semblerait qu'on ait tendance à privilégier les points suivants dans son matériel :
- Le ski. D'abord pour des raisons techniques, éventuellement pour des histoires de look et enfin pour le côte social : comme les "djeuns" s'identifient entre eux à la marque de leurs fringues, le randonneur a parfois besoin de s'identifier à son ski.
- La chaussure. Pour des raisons techniques mais aussi d'ergonomie : il faut qu'on s'y sente bien.

Et qu'en parallèle on néglige le DVA et la fixation. Pour le DVA, j'avais alerté il y a quelques années sur le côté discutable du randonneur équipé de skis dernier cri mais d'un vieil Ortovox F1 non révisé. Pourtant, un bon DVA (et un bon savoir-faire) sont indispensables pour retrouver rapidement celles et ceux avec qui on randonne. Ce point me semble en amélioration. D'abord par la force des choses ; les vieux ARVA étant de plus en plus au rebut. Mais aussi parce que la formation porte ses fruits. Et c'est une bonne chose.

Reste la fixation.
Hormis les acharnés qui recherchent souvent la légèreté, nombreux sont des randonneurs qui vont au moins cher à savoir, une Dynafit Speed (d'occasion). Cela reste un très bon choix. Son fonctionnement est simple et elle fait le job avec sa talonnière élastique. Il reste cependant un point crucial : le réglage DIN. Sur cette Speed (comme sur beaucoup de modèle), le réglage minimal (frontal comme latéral) est à 5. On a tendance à assimiler le chiffre 5 à 50 kilos. C'est une erreur. Cette valeur est à pondérer selon de nombreux critères en plus du poids de la personne :
- le niveau/le style de ski
- la pointure de chaussure
- l'âge du skieur (qui influe sur sa façon de skier ; le fait aussi que le risque d'accident est plus élevé et plus problématique à réparer pour les seniors)

Pour les gabarits légers donc, cette valeur 5 n'est pas adaptée. Regardons le tableau ci-dessous. On comprendra que pour une fille de 50 kilos, le réglage de la fixation devra être de :
- 4/4,5 pour une bonne skieuse de pointure 38
- 3,5 pour une débutante en pointure 37
En sachant que plus on skie doucement, plus il sera difficile de déchausser. Je connais beaucoup d'accidents problématiques (fractures) qui se sont déroulés lors de chutes à très faible vitesse par non-déchaussage.

Le réglage des fixations

Cette sur-côte de la valeur DIN intervient parfois par méconnaissance, souvent par peur de déchausser alors qu'il ne l'eût pas fallu. Rappelons à cette occasion que dans des endroits où il ne faut pas déchausser (pente raide, passage exposé en neige dure etc), il existe un truc tout simple pour s'en prémunir : relever le levier de la butée pour verrouiller, puis l'abaisser à nouveau une fois sortie de la portion en question. 

Des solutions.
Si on tient vraiment à conserver sa (vieille) speed (ou consoeur), il existe un autre truc facile à mettre en place pour limiter les problèmes. Beaucoup d'accidents se produisent par non déchaussage latéral (ligaments entre autres). Pour cela, on peut déjà démonter la grosse vis arrière, sortir le grand ressort et enlever le petit ressort intérieur (avant de remonter le système en ne laissant donc que le grand ressort). Cela diminue la valeur DIN qui n'aura plus rien à voir avec la valeur inscrite sur le repère. Il faut alors faire des essais pour trouver le bon réglage. A la maison, ski au pied, chaussure verrouillée descente, ski bloqué (par un tiers par exemple) : faire un mouvement brutal et latéral du talon et trouver la valeur adéquate pour pouvoir déchausser dans les à-coups les plus forts. A noter qu'on peut aussi aller légèrement au-delà des 4 mm usuels entre la talonnière et l'arrière de la chaussure pour diminuer la valeur de déclenchement. Tout cela est bien évidemment à tester avant usage. Il reste le problème frontal : celui-ci n'a malheureusement pas de solution suffisante y compris en reculant légèrement la talonnière. Les chutes frontales (blocages subites du ski dans une neige collante ou sur un relief dur) peuvent avoir pour conséquence des fractures tibia/péroné. Dans ce cas, la meilleure solution reste la fixation adaptée. Il y en a de plus en plus sur le marché. Notons par exemple respectivement la Plum Pika / Guide 7 avec butée ET talonnière dont la valeur DIN est réglable jusqu'à la valeur 4 / 3,5. On retrouve cette valeur de 4 sur l'entrée de gamme Dynafit (Speed Turn) mais au prix d'une talonnière beaucoup trop haute, diminuant l'amplitude et le confort de la foulée. Cette hauteur de 60 mm (alors qu'à mon sens l'idéal se situe à 35-40 mm) ce retrouve par ailleurs sur la Plum Guide 7, faisant de ce fait la Pika comme ma préférée des 3.

Plum Pika et Guide 7
Plum Pika et Guide 7

Plum Pika et Guide 7

Cette question se pose encore plus sur du matériel enfant. Car on n'a pas forcément envie de mettre le prix pour un nombre limité de sorties et de dénivelé. Tout en sachant que la valeur 3,5 DIN risque même d'être encore trop élevée. Les enfants doivent être briefés. A skis de randonnée, les bonnes bases consistent à garder de la marge en descente, afin de limiter l'accident. En n'oubliant pas qu'un secours pourra être un peu longuet, dans le froid, inconfortable etc. En restant prudent et en diminuant la valeur latérale grâce au truc du ressort énoncé plus haut, on doit pouvoir débuter dans des proportions de sécurité acceptable, en attendant l'arrivée sur le marché (et celui de l'occasion) de modèles adaptés et... abordables !

Rédigé par lta38

Publié dans #ski-glisse, #matériel

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

ISABELLE LECOT 16/02/2021 07:27

Merci Lionel pour ces infos, je me pencherai sérieusement sur la question... dans quelques semaines ! Continue à bien profiter de ces belles conditions ! Isa

lta38 17/02/2021 06:33

Coucou. Ton accident m’a conduit à réfléchir un peu plus à la question. Bon courage pour la convalescence !

Etienne Haller 14/02/2021 18:41

Bonjour Lionel
Il y a sur le marché
ATK Candy 5 DIN 1.5-5
MARKER Alpinist 8 DIN 3-8
Moins chères et plus légères que les PLUM, avec en plus le recul de la taloniere qui constitue une sécurité dans les chutes frontales.

lta38 14/02/2021 18:53

Merci Etienne !