Mountain park

Publié le 2 Février 2021

Ce créneau s'annonçait très serré. Et plus on s'en approchait, plus il semblait improbable. Devant monter à Saint-Martin (d'Uriage), je tente quand même le coup tant qu'à être (quasi) sur place. La station de Chamrousse a appelé son domaine de ski (aménagé) "Mountain park". C'est également l'endroit le plus adapté (géographiquement parlant) pour essayer la nouvelle chaussure de la firme grenobloise Gignoux, basée à Saint-Martin. Cette chaussure se nomme justement la Mountain.

Alors, malgré la neige qui s'annonce fort mauvaise, je me trouve une bonne excuse pour monter là-haut. Bilan : il a plu jusqu'à plus de 2000 m puis reneigé, re-plu. Il faut cheminer dans 40 cm de colle. A la montée, la trace est faite ; en revanche, à la descente, sans le damage, c'est une catastrophe. Certains skieurs (sans doute d'un niveau moyen) redescendent à pied par moments...

Pour un véritable essai, on repassera, mais en attendant, voici un petit aperçu de cette chaussure :

- Coque en carbone, comme la Black et les Race, autres modèles de la marque.
- Chausson par Palau. A la différence de celui de la Black (pour la Race, c'est un bikini), il est plus épais, plus molletonné, plus confortable et sans doute plus isolant contre le froid. Sa durée de vie devrait également être meilleure. Il semble jouer un rôle supplémentaire (par rapport à celui de la Black) dans le maintien du pied pour la descente. Il ne dispose pas de semelle intérieure par contre.
- Laçage intérieur : serrage du coup du pied par cordon avec petit bloqueur ainsi que par un scratch. De ce fait, c'est un peu plus long à préparer qu'une chaussure classique où une fois qu'on a mis le pied dans les chaussons, on passe directement aux crochets.
- Serrage extérieur : le laçage intérieur remplace ainsi le collier inférieur. En revanche, l'unique collier supérieur de la Black est remplacé par un double collier permettant un appui plus marqué et situé nettement plus haut. Un petit bloqueur évite le glissement des deux languettes tibiales. A la descente, la Black était redoutable en torsion mais manquait d'appui frontal. Le changement est radical avec la Mountain ; on s'en aperçoit avant le premier virage. Elle devrait correspondre aux skieurs qui "envoient" en appui languette.
- Etanchéité totale grâce à une guêtre qui remonte très haut, bien plus haut que sur n'importe quelle autre chaussure. Ce point était insuffisant sur les Race et perfectible sur la Black.
- Passage montée/descente par simple abaissement de levier. Le levier est fixe mais on peut choisir l'inclinaison (deux réglages) et demander de faire monter un levier dynamique. Idem Race et Black
- Inserts Low-tech évidemment, compatibles Ultimate 3 à l'avant (biseautés).
- 740 g par pied (vs 600 g pour une Black et 500 g pour les Race).
- 1850€ TTC, livraison UE

A noter qu'il est tout à fait possible de l'essayer. Contact : https://pierregignoux.fr/produit/mountain/

Ne pas se fier aux images : neige ultra lourde quasi inskiable
Ne pas se fier aux images : neige ultra lourde quasi inskiable

Ne pas se fier aux images : neige ultra lourde quasi inskiable

Combo léger descente : Gignoux Mountain + Dynastar F-Team (89 au patin) + Gignoux U77
Combo léger descente : Gignoux Mountain + Dynastar F-Team (89 au patin) + Gignoux U77
Combo léger descente : Gignoux Mountain + Dynastar F-Team (89 au patin) + Gignoux U77

Combo léger descente : Gignoux Mountain + Dynastar F-Team (89 au patin) + Gignoux U77

Rédigé par lta38

Publié dans #Belledonne, #matériel, #ski-glisse

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article