Publié le 29 Mai 2011

2011-05-0591---copie.JPGUne journée tranquille au vert en famille qui commence par une marche de 30 minutes (15 minutes sur le panneau indicateur) au rythme d'Emie (20 mois) jusqu'à l'auberge du banc de l'Ours (visible au fond sur la photo ci-dessus prise peu après le départ) au-dessus d'Autrans dans le Vercors (encore une bonne adresse dans le coin).2011-05-0632---copie.JPGArrivée pile à midi pour le déjeuner. Il ne fallait pas oublier de réserver : la terrasse sera vite pleine en ce beau dimanche de fête des mères.2011-05-0642---copie.JPGOn peut aussi très bien y venir en voiture l'été par la petite route de Nave. En revanche, l'hiver, il faut monter à pied depuis Autrans bien que ce ne soit pas très long.

2011-05-0658---copie.JPG2011-05-0662---copie.JPG

 

Après le repas, on profite de la fraîcheur du Vercors pour faire une petite balade forestière au nord de l'Auberge, durant laquelle nous ne croiserons qu'un seul randonneur en VTT.

Retour à Autrans en milieu d'après-midi après cette petite boucle agréable où tout le monde aura pris une bouffée d'oxygène avant de redescendre dans la vallée.

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #balade

Repost 0

Publié le 28 Mai 2011

 

Une belle journée un peu fraîche de printemps et c'est direction Presles pour une voie dans le secteur "fond du Cirque". Partis à deux cordées avec Florent, Fred et Patrick, nous décidons de faire deux voies parallèles afin de se voir mutuellement ; Fred et Pat partent dans "même pas peur" et avec Florent, nous allons bouffer de la fissure dans "supercrack" (merci à Pat pour cette image de notre cordée prise depuis le R1 de "même pas peur").

P1050593_01---copie.JPG2011-05-2899---copie.JPG

 

Ces voies sont des voies Fara datant de moins de dix ans et très bien équipées ; trop aux dires de certains. Sur le terrain, concernant supercrack, il est effectivement inutile d'emporter du matériel complémentaire.

Les départs de relais sont ultra sécurisés (même trop), les passages durs aussi mais il reste pas mal de portions équipées "normalement" et on n'évitera pas le 6a obligatoire dans la magnifique L2.

2011-05-2907---copie.JPG

Par longueur, cela donne : 5b (insuffisant pour chauffer) ; 6b (de conti, majeur !) ; 6a+ ; 6a ; 5c (en traversée) ; 4c (bof) ; 6b+ (bloc puis 6a) ; 6a (superbe !) ; 3 (traversée de transition) ; 6a+ (fissure soutenue superbe) ; 6a+ (fissure large puis dalle).

2011-05-2905---copie.JPG2011-05-2908---copie.JPG

 

L'approche se fait en 45 minutes depuis le cabane Café et le retour en une petite heure par le très beau pas du Ranc (GR) que l'on atteint en suivant une sente (balise rouge discret) qui suit d'abord le bord de la falaise.

2011-05-2910---copie.JPG 2011-05-2915---copie-copie-1.JPG

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #escalade-alpi

Repost 0

Publié le 25 Mai 2011

Escalade, deuxième acte de la journée. Compte tenu de l'horaire tardif de départ et du ciel menaçant, nous laissons tomber le plan initial à la dent de Crolles pour une virée aux Saillants. Les embouteillages au sortir de Grenoble m'obligeant à un pilotage précis et véloce afin d'éviter d'arriver au lieu de rendez-vous et de voir ma partenaire lancer un regard piqûant doublé d'un index pointé sur sa montre, l'erreur sur le sentier d'approche (ok ça c'est pour ma pomme), l'équipement au top de Candice (oubli de bouteille d'eau par 48°C à l'ombre, pas de système d'assurage et tongs aux pieds) et pour finir, l'orage qui se déchaîne sur Chamrousse et Taillefer ne nous font pas regretter ce choix.

2011-05-2864---copie.JPGEt puis, il faut le reconnaître, le cailloux est somptueux. Philippe me l'avait décrit comme le plus beau site aux portes de Grenoble. C'est peut-être bien vrai

2011-05-2862---copie.JPG2011-05-2869---copie.JPG


Nous attaquons par une petite voie de 4 longueurs (la seule du secteur, "Bacabra") pour se chauffer mais ce sera davantage plaisir que chauffe car les difficultés nous ont semblé en deça de ce qui était annoncé. Reste que l'ambiance est superbe, notamment dans les deux longueurs sommitales sous le grand toit.

2011-05-2872---copie.JPG2011-05-2874---copie.JPGPour la suite, après deux rappels de 35 m pour en descendre, nous avons l'embarras du choix tant le secteur "spot à rolo" recèle de nombreuses longueurs somptueuses aux difficultés centrées dans le (gros) 6b.

Ci-contre, un petit aperçu de "durandalle", un 6b splendide qui peut aussi servir de prélude à "Bacabra", à la place des deux premières longueurs (Bacabra attaque par "délicate et saine" puis se poursuit par une grande traversée ascendante à droite de 50 m arrivant pile en haut de "durandalle").

La nuit tombant, il faudra revenir pour essayer d'autres belles voies du secteur.

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #escalade-alpi

Repost 0

Publié le 25 Mai 2011

2011-05-2857---copie.JPGEn cette belle matinée de printemps (bien qu'aux allures estivales, c'est quand même encore le printemps), nous voici avec Val sur le site bucolique du col du Coq. Cette image, prise au retour à la mi-journée parce que la lumière est plus belle sur la face sud-ouest de la célèbre dent de Crolles, donne un aperçu du cadre somptueux de ce beau petit site d'escalade. Du vert, encore du vert, de la fraîcheur et aussi du bleu et du gris. Rajoutez une jolie grimpeuse aux couleurs châtoyantes et voilà un cocktail pour d'agréables images.

2011-05-2854---copie.JPG2011-05-2835---copie.JPG

 

Le site présente environ 25 lignes équipées sur goujons ou scellements rapprochés, certaines offrant deux longueurs de corde pour faire quelques manips, sur la partie gauche, la plus haute de la falaise (environ 40 mètres). On peut descendre en rappel si l'on en a envie mais il est bien plus rapide de sortir au sommet et de revenir à pied par le sud de ce rocher orienté plein est et donc idéal pour grimper au soleil du matin.2011-05-2845---copie.JPGDans le rétro, une vue parfaite sur la chaîne de Belledonne, que l'on appréciera un peu mieux à partir de la mi-journée lorsque le contre-jour aura cessé.2011-05-2856---copie.JPGOu encore sur le pilier sud de la dent de Crolles, une belle voie d'entrée de gamme dans le niveau TD, réalisée il y a 13 ans exactement avec Nico Cardin.

Pour finir, un petit aperçu des voies réalisées ce jour, joli crescendo de difficultés pour se faire plaisir :

- La voie du maire : L1=4c ; L2=4b (40 m). A l'aplomb du grand sapin situé à mi-face
- Papapas cool : L1 = 5b ; L2 = 4c (40 m). Sur le pilier de gauche
- Tagada crack : 5b (25 m, voie récente absente du topo Promogrimpe mais dans le topo FFME). Dernier point un peu loin.
- Alnusufruit : 6a+ (20 m ; crux un peu patiné, mieux avec des chaussons rigides).

 

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #escalade-alpi

Repost 0

Publié le 22 Mai 2011

2011-05-0486---copie.JPGAprès le déluge de la veille, le ciel reste instable mais devrait tenir au moins ce matin. Nous voici donc partis avec Mathieu et cinq enfants pour une jolie balade en Vercors. Après avoir parqué la voiture à la Molière, nous prenons la crête jusqu'au pas du Tracolet.2011-05-0490---copie.JPGTout le monde marche sauf la petite Emie (19 mois), bien campée dans le porte-bébé sur le dos de son papa. Nous grimpons ensuite jusqu'à Charande, point culminant de cette crête du nord Vercors.2011-05-0559---copie.JPGUn coup d'œil en haut : déjà de beaux cumulus ornent le ciel. Un coup d'œil en bas : le refuge de la Molière vers lequel nous nous dirigeons.2011-05-0566---copie.JPGMais il faut d'abord passer par le pas de l'Ours situé au sud de Charande, où nous prendrons ensuite un raide sentier versant est.2011-05-0570---copie.JPG

2011-05-0572---copie.JPG2011-05-0574---copie.JPGAprès ce passage raide, nous rejoignons l'alpage où nous verrons même quelques marmottes.

Et puis, nous verrons aussi leurs terriers, curiosité qui ne manque pas d'attirer les enfants tout autant que l'animal lui-même. Le refuge de la Molière attend plusieurs groupes ; les tables sont dressées. Comme nous, la propriétaire est dubitative sur la météo. Tiendra, tiendra pas ?

De notre côté, après un petit pique-nique, le ciel s'obscurcit encore.2011-05-0576---copie.JPGFinalement, nous arrivons à la Molière sans la moindre goutte. De nombreux randonneurs semblent partir en ignorant cette menace, comme ceux qui se sont fait cueillir la veille. Mais un petit coup d'œil dans le rétro leur donnera raison. Malgré la menace précoce ce matin, il semble que les orages n'aient pas encore investi cette partie du Vercors en milieu d'après-midi, heure à laquelle nous avons déjà regagné la cuvette grenobloise.2011-05-0588---copie.JPG

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #balade

Repost 0