Publié le 3 Août 2011

Voici un an jour pour jour que ce blog a pris le relais de l'ancien site qui, lui, date d'août 2000. Je me souviens des premières connections avec des fils partout, dans ma maison de St-Bonnet-en-Champsaur. Et quelle lenteur à 33600 ! Tout ça n'a que dix ans. Quelle évolution !

Un jour de temps gris, une grosse flemme (si si ,ça m'arrive !). Alors une petite image qui résume bien ce que j'aime : un itinéraire sauvage vertigineux, le rocher pour l'escalade, deux "bébettes".

25.jpg

 

Il ne manque que la neige. Alors la voici, dans un massif que j'apprécie particulièrement, pour tout un tas de raisons.01.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Repost0

Publié le 2 Août 2011

2011-08-4293---copie.JPG2011-08-1552---copie.JPGChaque année depuis maintenant 3 ans, je me réserve quelques bivouacs en famille. Parfois tous les 4, parfois avec seulement la grande, souvent avec des amis venus eux-aussi en famille. Cette fois, c'est une première : je serai le seul adulte avec mes deux filles. Etant donné que la petite ne marche pas (ou alors pas longtemps sur un sentier plat et facile), je dois donc trouver un site proche de la voiture, accessible facilement, et me farcir un bon gros sac. Celui-ci accuse 26 kg sur la balance, avec, il est vrai, quelques éléments non indispensables comme le trépied.

L'endroit choisi est l'alpage du Charmant Som en Chartreuse. Après cinq minutes de marche sur le chemin, Emie refuse de poursuivre dans l'herbe bien qu'il n'y ait pas de difficulté particulière. Je dois passer en mode "sur les épaules", le chargement atteignant d'un coup d'un seul le PTAC de 37 kg. Heureusement, le replat choisi et connu par avance n'est pas loin.

Première étape : le montage de la tente qui devient l'objet de tous les jeux pour les plus petits.2011-08-1557---copie.JPGLe repas du soir face au seigneur de la Chartreuse vaut ses trois étoiles. peut-être pas pour la qualité gastronomique (encore que : pâtes bio + parmesan, saucisson, fromage, abricots) mais pour le décor dans lequel il se déroule.2011-08-1560---copie.JPGDe l'autre côté, le sommet du Charmant Som (son antécime exactement), but d'une randonnée digestive : la grande galope de ses propres ailes, la petite sur les épaules du papa. Dommage pour la lumière et le coucher du soleil : ce ne sera pas du grand spectacle.2011-08-1586---copie.JPGA la descente, nous passons non loin d'un troupeau de tarines qui me donneront un peu de boulot la nuit. En effet, les filles sont contentes de voir des vaches mais à condition qu'une distance suffisante soit respectée. Aussi, quand en pleine nuit, les cloches tintent à dix mètres de la tente, je préfère sortir pour les faire s'éloigner, plutôt que de risquer un réveil brutal des filles.2011-08-1548---copie.JPGAu réveil, un fort vent du sud s'est levé. En une heure à peine, la tente a séché alors que la rosée s'y était vraiment accumulée (nuit claire, +7°C au petit matin). Avec +12°C au mini à l'intérieur de l'habitacle, c'était parfait pour dormir sans avoir ni chaud ni froid.2011-08-1640---copie.JPGLe petit dej se déroulera dans la tente. Heureusement qu'on a fait le sommet la veille au soir car ça souffle vraiment fort là-haut.2011-08-1646---copie.JPGLa matinée passe tranquillement dans les alentours de notre campement puis se termine par un peu de marche jusqu'au parking des bergeries.2011-08-1667---copie.JPG

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #balade

Repost0