Publié le 31 Juillet 2012

2012-08 5838 copie

Avec Nico, nous cherchions le chevreuil, voire le renard. Ce matin, c'est le lièvre qui s'est montré.

2012-08 5810 copie

Ces deux lièvres étaient occupés à manger lorsqu'ils sont "tombés" dans nos jumelles.

2012-08 5850 copie

Une approche délicate ; à en voir leurs oreilles, ils nous ont sans aucun doute détectés. Mais probablement intégrés dans le décor petit à petit.

2012-08 6214 copie

Cela nous a permis de faire quelques images. Le lendemain, nous les y retrouvions. Nous avons été directement repérés. Le plus proche des deux s'est tapi comme le lièvre sait le faire.

2012-08 6209 copie

Dans un rayon de lumière, seule la tête et les oreilles trahissent sa présence. Une bien belle rencontre avec cet animal pas si facile à photographier.

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #animaux

Repost 0

Publié le 30 Juillet 2012

2012-08 0014 copie

Cinq jours en famille dans le Morvan où nous avons été reçus comme des rois dans la maison familiale de Cat. Un grand merci pour cet accueil.

2012-08 0020 copie

Une température jamais caniculaire, même un peu froide au début puis parfaite. Nous avons alterné entre visites, balades forestières, tourbières comme celle de Montour...

2012-08 0027 copie

Le saut de Gouloux, un des sites hautement toursitiques du coin.

2012-08 0039 copie

Le dolmen de chevresse, une pierre de Granit de plusieurs tonnes... qui bouge si on pousse un peu au bon endroit.

2012-08 0043 copie 2012-08 0046 copie

Quelques magnifiques forêts...

2012-08 0055 copie

Dans lesquelles il n'est pas besoin de faire des kilomètres pour remplir un panier.

2012-08 5770 copie

Des observatoires, lieux toujours très attirants pour les enfants... et les plus grands.

2012-08 5775 copie

Un des nombreux parcours humides possibles ; ici celui de la maison du parc à St-Brisson.

2012-08 5783 copie

La maison du parc et son beau domaine.

2012-08 6257 copie

Le lac de St-Agnan, un des sites de baignade.

2012-08 6149 copie

Un pont romain sur la Cure.

2012-08 0034 copie

Les titres auxquels vous avez échappés :

- Avec les morveuses en Morvan
- Au Morvan, la morve au nez
- Mort de vent au Morvan 

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #balade

Repost 0

Publié le 29 Juillet 2012

C'est parti pour quelques jours au vert dans le Morvan. On commence par un petit tour de la faune rencontrée au gré des balades. Une fois n'est pas coutume, ce blog résumera ce séjour par thème et non par journée, pour plus de clarté.

2012-08 0025 copie

On commence par une sauterelle (ne demandez-pas le nom je suis ignare en entomologie) prise avec le petit s95

2012-08 5762 copie

Les daims de la maison du parc à St-Brisson.

2012-08 5781 copie

Un geai des chênes, fortement croppé mais bien net.

2012-08 5879 copie

Hôte du bocage morvandais, la pie-grièche écorcheur.

2012-08 5890 copie

Un papillon petite tortue

2012-08 5982 copie

Ainsi que mon préféré, le paon du jour.

2012-08 5972 copie

Ci-dessous, une des nombreuses grenouilles rencontrées. Le Morvan, c'est humide !!!

2012-08 6024 copie

Et puis une tentative (ratée) de saisie au vol des demoiselles sur la Cure.

2012-08 6099 copie

La sittelle torchepot est très fréquente dans les futaies et les vergers.

2012-08 6136 copie

Un affût au chevreuil qui ne donnera rien de valable ; une argiope saisie au s95 dans les tourbières.

2012-08 0047 copie 2012-08 0010 copie

Un grèbe huppée sur le lac de Saint-Agnan.

2012-08 6261 copie

Et pour finir, ce chat. Est-ce un véritable chat forestier ? Le mystère restera entier.

2012-08 6251 copie

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #animaux

Repost 0

Publié le 28 Juillet 2012

2012-08 9970Je n'ai point d'action chez Quechua et suis encore moins pour faire de la publicité aux grandes multinationales. Mais en tant que "grand facteur d'érosion" comme me surnomment avec humour certains amis, je suis un peu "obligé" d'avoir du matériel que ce soit pour progresser, m'assurer, me protéger ou encore photographier. Et il faut bien le reconnaître, la marque grand public a ici frappé un grand coup il y a quelques années en sortant le concept de tentes "deux secondes".

 

Avec Joël, nous sommes partis cinq jours en montagne. Au retour de course, nous avons alterné entre pâtes/réchaud et petit restau mais pour le couchage, étant en itinérant, on a systématiquement cherché un petit coin sympathique pour dormir à proximité du départ de la course du lendemain, procédé qui a tout son avantage : il ne coûte pas cher mais surtout, il permet de ne pas avoir à l'avance à rechercher un gite, réserver et laisse entière liberté. Au retour de course, nous choisissions celle du lendemain en fonction de la météo et le plus simple était de se poser à proximité du parking de départ. Bien sûr, le mieux est de pouvoir dormir dans sa voiture (ou mieux fourgon...) si elle le permet mais sinon, il est fréquent de monter sa petite tente juste pour la nuit. Et là, pas de prise de tête : une tente Deux Secondes. Eh hop, c'est fait. Quatre piquets pour la fixer et c'est (dé)plié. Le lendemain matin, c'est dix fois plus long : compter vingt secondes pour la plier. Au retour de course, il faut la faire sécher. Rebelotte : 2 + 20 secondes. Aucune perte de temps. Pendant ce temps, Jojo pinaillait avec sa tente traditionnelle.

Alors oui, pour cette utilisation, je trouve ce produit parfait. J'ai le modèle "une place". Le disque de pliage ne fait que 55 cm de diamètre et elle ne pèse que 2,4 kg. Elle ne prend pas de place dans le coffre et peut même se transporter lors d'une randonnée avec les enfants à la journée. Au moment de la pause, on la met en place et les enfants peuvent jouer avec. Idem si on part en vacances chez des amis qui ont du terrain. C'est un bel espace de jeu. Et pour du vrai couchage, deux enfants peuvent y dormir. Tout ça pour 35€. 

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #matériel

Repost 0

Publié le 28 Juillet 2012

EOS-M--copie-1.jpg

Voici donc le nouveau Canon, premier de la marque sur le marché des hybrides. On retrouve un encombrement similaire à celui de ses concurrents tels les NEX de Sony, les Nikon 1, les Lumix GF/GX... et malheureusement le même dépouillement sur le capot : obligation de passer par les menus pour debrayer. A première vue, l'appareil paraît séduisant mais en comparaison avec, par exemple, le Nikon J1, il est d'abord nettement plus cher. Canon a choisi de mettre un grand capteur type APS-C. Un avantage sur le Nikon sur de nombreux points mais du coup, la compacité des optiques s'en ressent. Monté avec le 18-55, l'EOS M fait volumineux. Avec les progrès de la technologie, quand on voit les résultats du petit Nikon en terme de dynamique et de réduction du bruit en haute sensibilité, on se dit que Canon aurait pu mettre un plus petit capteur sans sacrifier ces deux points. Cela aurait d'ailleurs été original, avec une bague adaptable, de pouvoir occasionnellement monter un objectif EF dessus et avoir un super télé ni trop cher ni trop encombrant et surtout sans investir à nouveau pour les canonistes. On attend la suite du parc optique pour l'instant très limité (un pancake 22 mm et un 18-55 seulement) de la gamme M.

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #matériel

Repost 0