Publié le 24 Décembre 2013

24122013-IMG_4625.jpg

J'aime de plus en plus ces levers de soleil par flux de sud. Quid dit flux de sud dit humidité donc nuages d'altitude qui, quelques minutes avant le lever du soleil, sont susceptibles de prendre des couleurs remarquables. Rose puis rouge puis orange et enfin jaune.

24122013-IMG_4627.jpg

Ce matin, le ciel est bien rouge sur les Aravis. Je pars pour une balade à pied dans le massif des aiguilles Rouges dans l'espoir de rencontyrer les cerfs sur leurs sites d'hivernage. Un coup d'oeil dans le rétro à nouveau avant de monter face au mont-Blanc.

24122013-IMG_4628.jpg

Du côté du toit de France, il est un peu plus tard. Le vent accumule des nuages encore colorés sur le mont Maudit. La suite ? Une balade sous un ciel rapidement couvert et point de cerfs. Le peu de neige de ce début d'hiver les maintient sans doute plus en altitude qu'à l'accoutumée. 

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #paysages

Repost0

Publié le 22 Décembre 2013

Dans les salles d'escalade, on voit de plus en plus d'assureurs utiliser des lunettes à prisme afin d'éviter d'avoir à lever la tête pour assurer le leader.

Jusqu'à peu, une grande marque allemande occupait l'essentiel du marché. Un étudiant grenoblois a relevé le défi. Voici les lunettes d'assurage Y&Y.


cache 2580072J'ai eu la chance de pouvoir tester ces lunettes dans les salles d'escalade grenobloises où elles sont de plus en plus répandues. La finition est excellente et le résultat tout à fait comparable à l'autre modèle. Le support est en inox, les branches en alliage qui "mémorise" la forme, les supports en sillicone sont également flexibles. La réfraction des prismes fabriqués en verre de haute qualité est d'environ 60°.

 

 


cache_2630392.jpgPetit plus : les lunettes sont vendues avec un boitier protecteur muni d'un scratch et d'un mousqueton permettant de le fixer au baudrier.

 

Sans hésitation je suis persuadé du succès de ce modèle dont l'atout est d'être d'un rapport qualité-prix exceptionnel. Personnellement, j'ai la chance de ne pas avoir de problème pour lever la tête mais si vous êtes sensible du cou ou tout simplement par confort, vous y viendrez sûrement. Pour plus d'info et/ou pour commander : c'est ici. 49 euro !!! On ne fait pas mieux !

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #matériel

Repost0

Publié le 21 Décembre 2013

30 cm de neige fraîche à 2000m. En ces temps de disette, on prend mais la destination n'est pas facile. C'est ce qu'on appelle du "cache-misère". C'est pire que si on voyait les cailloux. Une journée à jeter les skis. Direction Chamrousse finalement avec l'idée d'aller voir ce que ça donne sur les Vans.

21122013-IMG_7203.jpg

Côté décor, on est ravi. Pour la météo aussi car c'est bien encombré à l'est, là où il a plus neigé (mais où il n'y avait rien en-dessous alors que nous, on arrivait à "survivre").

21122013-IMG_7209.jpg

Le coin est bien connu. On est ici au pays des manips. Montée à la Croix, descente aux lacs Robert, montée aux Vans... Au col des Lessines, je constate avec surprise qu'à 9h30, il n'y a qu'une seule personne devant moi. Je la rattrape assez vite après le premier goulet où les cailloux affleurants laissent songeur quant à un retour skis aux pieds...

21122013-IMG_7211.jpg

La trace est donc pour moi dans les 200 derniers mètres ce qui est une chose bien rare. Cette section sera d'ailleurs fort bonne à la descente.

21122013-IMG_7214.jpg

La partie médiane un peu sud impose quelques précautions et avec un peu de chance sans doute, je touche à peine deux ou trois fois. La suite est bonne dans les talwegs et, surprise finale, le goulet inférieur recèle une accumulation qui permet de skier. Je trouve même un passage sans toucher de caillou (ski prudent quand même) jusqu'au lac des Escombailles.

21122013-IMG_7215.jpg

J'hésite à remonter puis me dit que j'ai eu sans doute de la chance de ne pas chopper une mine donc je resterai sur cette bonne impression et je pourrai déjeuner en famille. Je remonte donc directement à la Croix et rentre par les pistes. Il manque un mètre de neige :)


Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #ski-glisse

Repost0

Publié le 18 Décembre 2013

18122013-IMG_4595.jpg

Quelque part dans les Bauges. Je débouche au sommet et tombe presque nez à nez avec un aigle royal posé un peu à l'abri du vent de sud. J'ai le temps de me tapir au sol et de sortir le 70-200. Une seule photo avant qu'il ne s'envole. Rencontre brève, en plus un dérangement de l'animal mais cela reste une belle rencontre. Je n'ai pas souvent observé de l'aigle royal posé à une distance raisonnable.

18122013-IMG_4609.jpg

Le manque de neige m'a permis de monter en baskets à 2000 m. Belle vue sur le mont Blanc.

18122013-IMG_4611.jpg

Plus bas, un coup d'oeil vers l'abîme que l'aigle vient de survoler. C'était le dernier jour avant un changement de temps qui devrait apporter un peu de neige. Soyons patients.

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #animaux

Repost0

Publié le 15 Décembre 2013

Inutile de chercher un titre : ce beau nom de voie d'escalade fera parfaitement l'affaire, tout en résumant assez bien ce que nous avons ressenti en grimpant un 15 décembre. Trois mois que je n'ai pas touché le rocher ; au moins autant pour Candice. Bon, nous n'arrivons quand même pas en touristes. Un bon nombre de séances de résine cet automne et pas mal de 7a/7a+ (et même un 7b - peut-être un peu commercial...) enchaînés donc nous n'hésitons pas à partir pour une voie soutenue.

15122013-IMG_4019.jpg 15122013-IMG_4024.jpg

Ce n'est pas non plus de l'extrême mais il va falloir poser ses pieds sur le gris. Ca change de la salle. On est rapidement dans le bain. Si le 6a de départ est une simple formalité, le 6c de la longueur suivante fait mal et nous vaudra à tous les deux un repos. Quand on voit avec quelle facilité on fait les 6c en résine, ça calme. Heureusement, nous grimpons avec sac de hissage ce qui fait que même en second, on se fait plaisir sans avoir à porter le fardeau.

15122013-IMG_4031.jpg 15122013-IMG_4036.jpg

Le sourire revient dans L3 où le 6c s'enchaîne. Il faut ensuite franchir un toit bien équipé pour tirer les deux points nécessaires et poursuivre dans un magnifique 6c+ sur un mur jaune.

15122013-IMG_4048.jpg 15122013-IMG_4053.jpg

L5 (6b+) est peut-être la plus belle longueur sur un pilier fantastique. A partir de L6 (6b), le soleil tente de nous abandonner sur cette facette sud-est mais il n'y parviendra que quelques minutes. Idem dans L7 (6b+ majeur) et L8 (court 6a+) qui nous amène sur le plateau.

15122013-IMG 4056 15122013-IMG_4057.jpg

Ne pas se laisser prendre au jeu des cotations. Ici, on est à Presles et toutes les longueurs grimpent. La voie est cotée EDinf et elle le mérite. Même si on ne grimpe jamais dans le 7, les longueurs sont soutenues avec un pas très obligatoire (6c/6c+ obl) bien délicat dans L5. On n'a pas le choix ici. Le point est sous le pied et il faut passer sans tricher.

Retour par le plateau bien enneigé, beaucoup plus que dans le Grésivaudan. Avec une trentaine de centimètres au sol à 1000 m d'altitude, le Vercors reste un des massifs les mieux enneigés. Tous les domaines de ski nordiques sont ouverts.

Merci à BBX pour cette magnifique voie et un équipement irréprochable. Il faudrait juste remettre un point pour diminuer l'obligatoire de cette L5, obligatoire qui n'était pas à l'origine et dû à une prise clé qui a cassé.

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #escalade-alpi

Repost0