Publié le 22 Juillet 2022

La traversée est terminée. Sur la route du retour, nous souhaitons faire ce bout de côte où passe la traversée classique que nous avons modifiée par un itinéraire plus technique sur les crêtes. C'est très beau et surtout, le sentier semble bien fréquenté et donc, s'apparente à ce qu'on trouve chez nous. Quelques averses de pluie alternent avec des moments de soleil. Tout ça n'est pas très long. A peine commençons-nous à marcher sur la route qu'un Norvégien nous propose de nous emmener à Ramberg où nous avons prévu de faire quelques courses. C'est parfait.

De là, un autre Norvégien nous prend pour nous ramener à Moskenes. Ayant une maison à Reine, il nous propose un petit café. Les discussions vont bon train : grimpeur chevronné, il connaît le Verdon, Sisteron,... sa fille est compétitrice. Sa femme parle français. De fil en aiguille, nous passerons du café, au goûter puis à la nuitée. Incroyable accueil lors de cette après-midi et cette nuit où la météo sera la pire du séjour avec 8°C au thermomètre. Providentiel. Merci mille fois à Roar et Rebekka. Vous êtes les bienvenus en France quand vous voulez !

Météo engageante au départ
Météo engageante au départ

Météo engageante au départ

Traversée Nusfjord - Nesland
Traversée Nusfjord - Nesland
Traversée Nusfjord - Nesland
Traversée Nusfjord - Nesland
Traversée Nusfjord - Nesland

Traversée Nusfjord - Nesland

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #Norvège, #paysages, #randonnée sportive, #nuitée

Repost0

Publié le 21 Juillet 2022

Il a plu la nuit et le brouillard est ominprésent. Pourtant, ce matin, la visibilité semble correcte à notre altitude. Les chaussures étant sèches, nous démarrons en Crocs pour éviter de tout anéantir nos efforts. Bonne option car malgré quelques passages glissants dans la descente vers le Store Kongsvatnet, nous les garderons toute la journée. Les planches en bois permettant de traverser au sec le long du lac sont appréciées. Combien de fois avons-nous "rêvé" avoir un tel aménagement !

Resto à Svolvær (pas grand chose à un prix abordable - on est bien en Norvège) puis la suite est envisagée : plusieurs petits coups d'auto-stop entrecoupées de marches nous ramènent (seulement) au point de départ de la veille. Finalement, une Tesla s'arrête et le conducteur nous emmène jusqu'à Leknes où il doit faire quelques courses. Il nous propose de l'attendre et il pourra nous emmener jusqu'à l'embranchement de la route menant au petit port de Nusfjord que nous souhaitons visiter sur la route du retour. Petit gag avant de repartir : ayant oublié sa clé à Oslo, il commande sa voiture avec l'appli de son smartphone... qui n'a plus de batterie. Après l'avoir un peu rechargé dans un magasin, il n'arrive toujours pas à déverrouiller son véhicule. Nos sacs sont à l'intérieur. Véhicule de technologie de pointe mais complètement prisonniers de l'électronique. L'affaire sera finalement réglée mais petit coup de flip quand même. Et sur la route de Nusfjors, nous sommes rapidement pris en charge par une résidente hyper sympa. Nous voilà à bon port. Petit visite sous la pluie revenue puis une éclaircie nous permet d'aller monter la tente en bord de mer, un poil venté mais magnifique (les 20 km annoncés tiennent compte de tous ces extras).

Petit dej' grand confort

Petit dej' grand confort

Descente sur Svolvær
Descente sur Svolvær

Descente sur Svolvær

Svolvær

Svolvær

Nusfjord
Nusfjord
Nusfjord
Nusfjord

Nusfjord

Face à la mer

Face à la mer

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #Norvège, #randonnée sportive, #paysages, #nuitée

Repost0

Publié le 20 Juillet 2022

Nous pouvons boucler la traversée sur Svolvær dès aujourd'hui. C'est même ce qui est prévu. La journée commence au soleil : petit dej' puis ascension du Jordtinden et suite sur des crêtes magnifiques jusqu'au Nøkkvatnet où nous trouvons une magnifique cabane. C'est la pause de la mi-journée avec tentative de séchage de chaussures puis ascension en mode léger d'un sommet environnant. Nous ne sommes pas pressés de finir la traversée car nous avons de l'avance et l'idée de dormir en bas sans savoir trop où ne nous enchante guère. Finalement, nous resterons ici avec une cabane pour nous tous seuls et un séchage intégral de toutes nos affaires. 

Ascension du Jordtinden
Ascension du Jordtinden
Ascension du Jordtinden

Ascension du Jordtinden

La suite sur les crêtes
La suite sur les crêtes
La suite sur les crêtes

La suite sur les crêtes

Vue en direction de Svolvær

Vue en direction de Svolvær

Le sentier passe dans ces fougères. Trace normale ici !

Le sentier passe dans ces fougères. Trace normale ici !

Arrivée au Nøkkvatnet

Arrivée au Nøkkvatnet

La cabane
La cabane
La cabane
La cabane

La cabane

La vue depuis le sommet sans nom qui la domine de près de 300 mètres
La vue depuis le sommet sans nom qui la domine de près de 300 mètres
La vue depuis le sommet sans nom qui la domine de près de 300 mètres
La vue depuis le sommet sans nom qui la domine de près de 300 mètres

La vue depuis le sommet sans nom qui la domine de près de 300 mètres

Au chaud et au sec !

Au chaud et au sec !

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #Norvège, #randonnée sportive, #paysages, #nuitée

Repost0

Publié le 19 Juillet 2022

De plus en plus long ! La journée devrait être belle et l'idée est d'avancer au maximum ; pourquoi pas traverser intégralement Vestvågøya. Cela commence par une petite observation des limicoles locaux (pluviers dorés, chevaliers gambettes, bécassines...) puis un petit dej' au soleil (le premier !!) et nous prenons le temps, si bien qu'à la mi-journée, nous n'avons pas beaucoup avancé. En plus, nous nous octroyons un petit détour (avec vue splendide sur le Kartfjorden) par le Kartstaven. Le rythme reprend plus intensément dans l'après-midi et finalement, nous parvenons à une heure encore raisonnable sur la E10. Il faut dire que les sentiers sont beaucoup plus secs, beaucoup plus "roulants", et que le ciel est au grand bleu. L'auto-stop marche rapidement pour traverser les deux ponts menant sur Austvågøya et nous débarquons vers 20h à Kleppstad, point de départ de la dernière section menant à Svolvær. Nous marchons encore un peu en Crocs ; la difficulté reste de trouver un emplacement de bivouac qui ne soit pas bosselé, marécageux ou à moins de 150 mètres d'une propriété. Il nous faut aller jusqu'au bout du petit chemin et passer un gué pour finalement trouver un emplacement quasi parfait, qui coïncide avec l'observation (à proximité) de deux élans. Splendide fin de journée. Repas au soleil. Le luxe de cette journée bien sportive !

Pluviers dorés
Pluviers dorés
Pluviers dorés

Pluviers dorés

Chevalier gambette

Chevalier gambette

Cabane du lac Store, difficile à voir de loin !

Cabane du lac Store, difficile à voir de loin !

Kartstaven
Kartstaven

Kartstaven

Différents aperçus de cette traversée
Différents aperçus de cette traversée
Différents aperçus de cette traversée
Différents aperçus de cette traversée
Différents aperçus de cette traversée
Différents aperçus de cette traversée
Différents aperçus de cette traversée
Différents aperçus de cette traversée
Différents aperçus de cette traversée

Différents aperçus de cette traversée

Elans
Elans
Elans
Elans
Elans
Elans
Elans

Elans

Le bivouac avec, en arrière-plan, le premier objectif du lendemain

Le bivouac avec, en arrière-plan, le premier objectif du lendemain

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #Norvège, #randonnée sportive, #paysages, #animaux, #nuitée

Repost0

Publié le 18 Juillet 2022

Quelle journée encore ! Une première partie nous emmène rapidement en descente sur une route. On marche un moment jusqu'à avoir passé les deux ponts et deux Suisses nous épargnent les trois derniers kilomètres sur la route à "grande" circulation menant à Ramberg où il est prévu de se ravitailler. C'est le premier point de ravito rencontré. La traversée de la deuxième île des Lofoten (dans ce sens ; l'île de Flakstadøya) se fait "habituellement" en deux jours en longeant la côte (par Nusfjord). Avec un bon tiers sur des routes. En cause, la traversée a priori compliquée de la partie intérieure. Une première partie pourrait cependant être assez rapide en traversant le Drevikskaret mais l'absence de sentier (hormis sur le premier tiers) sur toutes les sources trouvées nous en dissuade compte tenu de ce que nous avons constaté sur l'état des sentiers tracés. En plus, il pleut... On zappe cette partie grâce à un couple de Français qui nous prend en stop et on attaque directement le gros morceau de l'île à Kilan. Nous avions trouvé une trace sur Opentopo qui devrait nous permettre de traverser directement en un jour (au lieu de deux par la côte). Ce sera la portion la plus technique avec au final, peu de pluie (sauf sur la fin) mais beaucoup de brouillard et un sentier souvent réduit à une simple trace, parfois en balcon avec chute interdite. Sur un passage, nous avons regretté de ne pas avoir un bout de corde : un bout de dalle inclinée trempée avec prise de main sur des micro racines d'arbuste à baies ; en-dessous, cent mètres de chute potentielle. Ce passage se situe dans la traversée entre le Blekktinden et le Andopshesten. Par conditions sèches, il ne nous aurait pas inquiétés je pense. Les sommets s'enchaînent ; on est beaucoup en crête. Superbes observation de trois pygargues à queue blanche, des lagopèdes (les deux espèces). Sauvage et splendide malgré les conditions ! Dernier sommet avant la descente sur Napp et gros coup de vent avec pluie à l'horizontale (mais sans brouillard). C'est magnifique !!

Arrivés à Napp, on s'abrite (il re-pleut) pour se restaurer (on a quasiment ni bu ni mangé ; peu d'eau sur cette traversée essentiellement en arêtes). Encore des Français pour l'auto-stop nous permettant de passer le tunnel reliant l'île à Vestvågøya). On enchaîne sur Leknes pour faire quelques courses. Re-coup de stop. Encore des Français. Cette fois, jusqu'au Kagskaret où nous marcherons une demi-heure en Crocs pour bivouaquer au sec sous le Karisteinheia. Demain est un autre jour.

Aperçu furtif de l'étape du jour
Aperçu furtif de l'étape du jour
Aperçu furtif de l'étape du jour
Aperçu furtif de l'étape du jour
Aperçu furtif de l'étape du jour

Aperçu furtif de l'étape du jour

Plongeon catmarin

Plongeon catmarin

Prêts pour le lendemain

Prêts pour le lendemain

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #Norvège, #nuitée, #paysages, #randonnée sportive

Repost0