3 km verticaux : Grand tour de Mirebel

Publié le 20 Avril 2011

2011-04-2409---copie.JPG2011-04-2411---copie.JPGPar les temps qui courent, j'aurais bien fait une grande voie d'escalade ce mercredi mais en semaine, ce n'est pas si simple de trouver un compagnon de cordée. Et puis, la saison de ski commençant vraiment à faire la gueule, je me décide pour un nouveau tour près de la maison qui s'improvisera au fil de la matinée, l'idée étant de faire au moins 3000 m de dénivelé.

7h00 : la première montée et la 2011-04-2417---copie.JPGpremière descente sont connues : croix de Chamrousse par les pistes puis lacs Robert. La deuxième montée m'amène à la pointe de Vaudaine où la descente qui suit emprunte le couloir est que je n'ai jamais skié. Un bien joli couloir (4.2) d'où j'ai tout le loisir de voir que la troisième montée se fera skis sur le sac, en direction du col de l'homme de Bâton. 2011-04-2418---copie.JPGEn attendant, je profite de ce couloir de Vaudaine à point à 9h du mat, moins raide que ce à quoi je m'attendais. En le visualisant d'en-face une demie-heure plus tard, c'est vrai qu'il prend une autre allure mais comme souvent la pente de face est trompeuse. En versant est de l'Homme de Bâton, je croise un troupeau de chamois, après les bouquetins et les mouflons de la Petite vaudaine. Le coin est vraiment sauvage. Je poursuis vers le nord : descente du couloir est de l'Homme de Bâton (4.2) puis, après un bricolage dans une barre rocheuse, montée par le versant sud (Grande Vaudaine) à la Grande Lauzière, culmen de la balade du jour.2011-04-2420---copie.JPG

La vue s'élargit sur le pic de Mirebel qui sera le motif du jour puisque nous en ferons le tour. Au sommet de la Lauzière, j'arrive en terrain connu puisque j'y suis passé il y a quatre jours. Il commence à faire chaud mais la neige n'est ni trop molle, ni trop dure.2011-04-2421---copie.JPG

2011-04-2424---copie.JPG2011-04-2425---copie.JPGJe me prépare pour la quatrième descente du jour : la face sud-ouest de la Grande Lauzière (4.1) assez exposée. Le départ, plein ouest est encore béton et il ne faudrait pas se la coller. J'en profite au passage pour noter l'excellente accroche du Dynastar Alti PDG. Aucun souci même en neiges très dures. Petit coup d'oeil dans le rétro à cette belle face dont il vaut mieux connaître la sortie vers le bas, depuis la cinquième (courte) montée au col du lac David (appellation maison). Du bon ski encore dans la combe de Jasse Bralard jusque vers 2050 m où je me décide à remettre les peaux pour remonter à la pointe homonyme.

2011-04-2426---copie.JPGUn dernier coup d'œil à ces beaux sommets de Belledonne qui prennent déjà une allure estivale (jamais vu ça à cette date) et il est temps de descendre la combe sud-ouest sur du névé bien revenu comme il le faut. J'arrive ainsi à 10 minutes en aval des lacs Robert. Septième (et dernière montée) aux lacs puis à la croix de Chamrousse et bien bonne descente sur le Recoin, en prenant garde à quelques pierres.

Au final, cinq sommets traversés (dont un deux fois), 3300 m de dénivelé dont 1000 m de pentes un peu raides, de quoi combler largement cette (grosse) matinée en montagne.

14h : l'autre journée peut commencer.


Rédigé par lta38

Publié dans #ski-glisse

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Gaelle 22/04/2011 15:22



Jolie la pub Ski/tee shirt sur l'autoportrait!


.°)



stephane 21/04/2011 12:53



Salut !


Feliciations pour ce beau tour.


Je vois que le couloir Est de la Vaudaine semble bien passé. Donc demain matin, j'aimerai bien y faire un tour mais pas pour 3000m de D+ !


Ensuite la montée au Col du Baton se fait integralement ski sur le sac vu la photo ?


La descente en Est se passe comment ? Ca veut dire quoi bricolage dans les cailloux ? un truc super extreme ? Apres je m'arreterai là... ca devrait dejà froler les 2000m de D+.


Merci.


Stephane.


 



lta38 21/04/2011 16:43



Oui, le couloir est de Vaudaine passe intégralement mais avec deux jours de soleil en plus, il risque d'y avoir une ou deux interruptionsobligatoire en bas. En plus, il y a une goulotte centrale
à traverser plusieurs fois et du relief, surtout dans la partie inférieure. A lui seul, c'est du ski correct, sans plus. L'intérêt de ce tour est vraiment le parcours contemplatif et sportif. Et
une fois au bas, tu vas porter toute la traversée puis la remontée jusqu'à l'Homme de Baton. A l'Homme, tu pars à gauche au sec (traces de chamois) et tu traverses un plateau vers l'est jusqu'au
point 2268 où là, il y a un couloir nord-est qui descend jusqu'à la limite de la neige. ensuite, le bricolage, c'est juste après, pour franchir une barre qui empêche de traverser trivialement
vers la Grande Vaudaine. Pas sûr que ce soit un bon plan. En revanche, si tu tiens à skier le couloir est de Vaudaine, tu peux ensuite remonter (au sec aussi) au col de la Petite Vaudaine et
revenir par l'ouest ou aller au col de la Passure (sec aussi) pour rejoindre (traversée horizontale obligatoire versant nord) le vallon de Jasse Bralard avant de traverser la pointe homonyme
(montée NW, descente SW). L'Homme de Bâton n'est, compte tenu des conditions actuelles, intéressant QUE pour poursuivre un circuit vers Lauzière, Mirebel, etc. Bonne course et merci de ton
passage une nouvelle fois sur ces pages.



brigitte 20/04/2011 19:20



"l'autre journée peut commencer" Une phrase mythique je j'ai du lire dans un toponeige   On pourrait en faire un
vrai sujet de philo ! Bravo pour cette belle bambée sauvage



lta38 21/04/2011 06:45



Exact. Et fais attention, j'ai eu 13/20 au bac de philo (ça commence à dater cette histoire...)



Christophe 20/04/2011 18:58



Salut Lionel


Tres beau tour que tu viens de réaliser.


Juste pour info, depuis le col de l'Homme de Baton ne serait il pas plus "sympa" de monter au Rocher de Saperan et d'en descendre le versant NE plutot que de bricoler le NE du col. Sur ta photo
de Mirebel on voit une belle épaule neigeuse a gauche du Pic qui semble etre le sommet du Rocher de Saperan ?


Merci et bonne continuation



lta38 21/04/2011 06:44



Salut Christophe. C'était une des possibilités envisagées mais je n'étais pas sûr de passer alors j'ai "assuré". Mais effectivement, ça passe. Sinon, de l'Homme de Bâton, j'ai traversé à peu près
à niveau (moitié à pied - sec - moitié à skis) jusqu'au point 2263 d'où part un joli couloir NE. En temps normal, tu descends jusqu'à 1900 ou 1700 et il n'y a pas de problèmes pour remonter la
Grande Vaudaine. Mais comme la neige s'interrompait vers 2000 m, j'ai tenté de couper une barre bien visible sur la carte et c'est là qu'il y a eu un peu de bricolage. Mais ça passe aussi, en
plusieurs endroits. Bonne fin de saison à toi.



dan 20/04/2011 18:41



ça y'envoit du gros!!! La station de Chamrousse est-elle encore ouverte?



lta38 20/04/2011 18:58



Non, ils avaient prévu de fermer le dernier week-end d'avril mais ils ont anticipé et cloturé la saison dimanche dernier. Certes, ça passait sans interruption et sans souci aujourd'hui, mais pour
du ski "payant" ce n'eut pas été raisonnable de laisser ouvert.