4000 m de grosse poudre !!!

Publié le 12 Décembre 2012

Bon ok le titre est un peu "vendeur". On n'a pas fait 4000 mais 3900 m de ski et, en réalité, "seulement" 3000 m de montée. Cela vaut bien quelques explications. Avec Nico, on est décidé à profiter de cette dernière journée de grosse poudre au-dessus de la maison. L'idée est de finir une nouvelle fois en plaine avec descente cette fois par les couloirs ouest du Baure au-dessus de la barraque du Manival. David est partant mais, reprenant l'activité après plusieurs mois de travaux (forcés) dans son nouvel appart', pour un dénivelé raisonnable. Aussi, nous montons avec sa voiture jusqu'au parking sous le col du Coq et attaquons la montée à Pravouta sans trop savoir où nous allons. Les idées vont se dessiner au fil et à mesure en essayant de faire le maximum de pentes différentes sur ce sommet et le bec Charvet avec un retour final dans la vallée, directement chez nous (ou presque) à skis. David nous quitte après trois ascensions et avec Nico nous poursuivons. Pour l'esthétique du circuit, on repassera : un tracé qui se recoupe sans aucune logique à plusieurs reprises mais on aura bouffé de la grosse poudre et c'était le but de cette journée. Un petit mot quand même sur le Baure : la descente en versant ouest du col peut se faire normalement en coupant les lacets du sentier, un peu à droite (nord) de l'axe du col. Au pire, dans l'axe du col mais pas plus à gauche (!). Nous avons tenté un couloir que j'avais repéré d'en face pile dans l'axe du col non sans hésitations au fur et à mesure de la descente. On arrive en effet dans un couloir dégagé et assez raide, sûrement infâme en terrain sec avec des ruptures de pentes en rocher schisteux. Il faut vraiment beaucoup beaucoup de neige comme aujourd'hui sinon, c'est galère dans du terrain très escarpé (cotation 4.2 ?) et assez raide avec forte probabilité soit de sortir la corde (encore faut-il l'avoir) soit de devoir remonter (à pied en partie) en brassant comme des sangliers. Le plus sage est donc de suivre au départ le sentier un poil à droite avant de piquer dans l'axe, dans un des talwegs évidents. Déchaussage sur la nationale après sept heures de très grand ski. Merci à Nico et à David pour ce partage. La suite en images.

2012-12 9120

Réveil.

2012-12 9136

Charvet

2012-12 9143

Culmen

2012-12 9167

Giclée

2012-12 9161

Noyade

2012-12 9170

Chargée

2012-12 9171

Féérique

2012-12 9176

Contemplation

2012-12 9189

Courbes

2012-12 9196

Grandes courbes

2012-12 9201

Très grandes courbes

2012-12 9222

Très très grandes courbes

2012-12 9236

Splendide

2012-12 9238

Panoramique

2012-12 9240

Fraiche

2012-12 9249

Froide

2012-12 9263

Couche

2012-12 9264

Rencontre

2012-12 9270

3000

2012-12 9273

Himalaya

2012-12 9276 2012-12 9282

Exotique

2012-12 9292

Glisse

2012-12 9294

Home


 

Quelques informations sur les pentes descendues ce jour, dans l'ordre :

- Pravouta puis Roc d'Arguille : Giclard sur Perquelin
- Pravouta NE
- Pravouta SW
- Bec Charvet N
- Pravouta E
- Epaule du Charvet E
- Col du Baure W sur Manival puis St-Nazaire-les-Eymes avec déchaussage à 340 m.


 


Rédigé par lta38

Publié dans #ski-glisse

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

moncahiernature 22/12/2012 22:33


Salut, aurais-tu atteint ton Graal, 4000 m de grosse poudre et plus rien à ajouter, tout le reste paraît fade après ça ? Cela fait 10 jours que tu ne publies plus rien ... 

lta38 23/12/2012 14:16



Pas encore mais c'est vrai qu'après une telle sortie, deux week-end pas terribles et quelques jours de garde de ma fille malade, je n'ai eu ni le temps, ni l'envie de prendre l'air par conditions
médiocres. J'en ai profité (peut-être un peu trop) pour grimper un peu plus intensivement en intérieur en attendant mieux. Et en attendant mieux, j'ai quand même deux articles à publier
incessamment sous peu, pour entretenir le blog.



David George 19/12/2012 22:52


Salut Lionel


as tu passé plus haute que la cabane de Manival en ete pour faire une reperage (pas facile il n y a pas de chemin) Normallement le couloir a droit de la foret doit passer, idem pour les pents
plus vers le col du Baure mais comme tu l'as dit, il y a des ruptures de pente, micro falaise etc partout. Plus loin le Chateau Nardent est assez sport, surtout a la montée avec egalement un
terrain schisteuse.

lta38 20/12/2012 08:04



Salut David. Non, je ne suis pas allé voir. A mon avis, en été, c'est moisi. Oui je pense que le couloir juste au nord de la forêt passe. Avec la neige d'il y a une semaine, je pense qu'il
passait sans souci. De l'autre côté, sous le col du Baure, je suis passé dans l'axe mais je pense qu'avec un peu moins de neige ça peut devenir délicat. Et le couloir juste au sud du col (donc au
sud de celui que j'ai descendu) présente une barre pour entrer dans la ravine médiane et une pour en sortir en bas !!! Peut-être qu'il y a moyen de les éviter toutes les deux mais vu de dessous,
ça fait pas envie. Il vaut mieux essayer les variantes du coin avec 50 m de corde pour éviter de galérer au cas où.



Vincent 15/12/2012 22:22


Personellement j'attends désesperement un poste dans l'académie et je serais preésent sans faute tout les mercredis ....


 


 

lta38 16/12/2012 09:14



C'est tout le mal que je peux te souhaiter.



Fethi 15/12/2012 17:08


De très belles photos qui donnent envie de réaliser des exploits....Bonne fin de semaine.

lta38 16/12/2012 09:05



Merci de ton message. La notion "d'exploit" reste relative. Avec "un peu" d'entraînement, beaucoup de choses deviennent accessibles. Bon dimanche.



vincent 14/12/2012 10:33


On est passé de 5 "!" pour dimanche à 3 pour mercredi, ça devait pas être si bon que ça ...


 


 

lta38 14/12/2012 20:56



Ouais t'as bien fait de ne pas venir, ça ne vallait pas le coup !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!