Au frais (II)

Publié le 21 Août 2012

2012-08.1 0503 copie

6h30 (c'est que les jours ont déjà sacrément raccourci) : on commence à y voir et l'endroit est bien calme. Coucher tardif la veille. Ca roupille encore. De mon côté, je profite de la fraîcheur du matin pour aller faire le plein de myrtilles.

2012-08.1 0537 copie

Une heure plus tard, je reviens au bivouac. Seul Oliv pointe le bout de son nez. Nous repartons à deux avec armes et bagages.

2012-08.1 0502 copie

Après un bon petit déj juste avant que le soleil ne pointe, nous saluons ce chouette site du lac du Léat et nous remettons en route.

2012-08.1 0505 copie

L'idée est de boucler sur la Ferrière par les sapins Henri IV, les plus costaux se paieront ensuite la marche (probablement en plein cagnard) pour aller chercher les véhicules. L'itinéraire est à 99% ombragé et la forêt de toute beauté.

2012-08.1 0526 copie

Tout le monde marche d'un bon pas, y compris Emie aidée par la denivelé négative. Elle refuse même qu'on lui donne la main lorsqu'il y a de petites marches.

2012-08.1 0540 copie

La plupart d'entre nous découvre ce coin bien sympathique lorsque le soleil tape.

2012-08.1 0551 copie

Pause déjeuner sur un chemin bien vert. Et pique-nique de qualité.

2012-08.1 0557 copie 2012-08.1 0563 copie 2012-08.1-0559.jpg

Pendant ce temps, une partie du groupe fait un petit aller-retour jusqu'aux sapins Henri IV, deux gros arbres vieux de plus de 400 ans.

2012-08.1 0568 copie 2012-08.1 0569 copie 2012-08.1 0570 copie

Tranquillement, l'après-midi se poursuit à travers la pessière de Belledonne bien ombragée.

2012-08.1-0545.JPG

Certes, avec de bons sacs sur le dos, la chaleur reste quand même présente (28°C à l'ombre vers 1500 m) mais comme c'est du dénivelé négatif, ça passe très bien.

2012-08.1 0572 copie

Une forêt vraiment splendide.

2012-08.1 0575 copie

Dans le bas de l'itinéraire, après une belle forêt, nous traversons une coupe de bois. Cela ne dure pas mais il y fait extrêmement chaud. Un raide passage plein sud avec des cailloux et on est probablement à 50°C au soleil. Deux minutes plus tard, nous arrivons à l'ombre au bord d'un ruisseau. Avec la fraîcheur que celui-ci véhicule nous passons sans problème sous les 25°C dans le talweg.  

2012-08.1-0590.JPG

30°C de moins, du pur bonheur. On y passe une demie-heure les pieds et la tête dans l'eau. Le corps récupère. Au bord du torrent, preuve de l'humidité de ces lieux, des pétasites d'une taille comme je n'en ai vu qu'en Belledonne ou en Chartreuse.

2012-08.1-0589.JPG

Une magnifique journée au frais en Belledonne qui conclut deux beaux jours entre amis. Même la pilule de la récup des autos n'aura été qu'une formalité. On termine en beauté par une bonne glace à l'auberge du Némoz.

2012-08.1 0606 copie


Rédigé par lta38

Publié dans #balade

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article