Aux jardins suspendus

Publié le 29 Août 2012

C'est un nom qui revient souvent en escalade. Plusieurs grandes voies portent ce nom, sans doute parce que leur tracé emprunte une large banquette végétale située en pleine face rocheuse. Dans l'escalade grenobloise, il s'agit d'un des spots les plus récents, extension du mythique Saint-Egrève. Les atouts du secteur : une tranquillité assurée par l'énorme marche d'approche bien raide de quinze minutes, un équipement béton, un rocher neuf et une très belle gestuelle dans le secteur central (j'ai un peu moins aimé le secteur droite et pas encore visité le gauche). Les inconvénients pour les puristes : des prises sikatés et un peu arrangées. C'était en tous cas impeccable par le temps douteux d'aujourd'hui, permettant de parfaire ma conti en quatrième jour de grimpe (soutenue pour moi) consécutif et de gérer les aléas météo. Un orage en milieu d'aprem, quelques grosses gouttes puis avec Yves, on a finalement pu continuer à grimper.

2012-08.1-0776-copie.jpg 2012-08.1 0773 copie

Nous avons fait :
- "Invasion hiltite" (6a). bien pour s'échauffer
- "Les croisés se font la paire" (6b). demande de la lecture
- une nouvelle voie juste à droite de "invasion hiltite" (6b/6b+). très bien avec section athlétique (goujons bleus)
- "Gilgamesh de douze" (6b+). section légèrement déversante superbe sur bonnes petites prises
- "sardine à palmes" (6b). Un pas de dalle puis un dièdre vicieux et un final encore soutenu. très bien.
- "Inter-Mèdes" (6b+). Prises sikatés pas faciles à voir mais ça passe aussi sans certaines. Très bien mais deuxième partie facile.
Six longueurs dans le 6b/6b+, toutes de 35 m ; ça fait 200 m d'escalade et ça vaut une grande voie. 

Rédigé par lta38

Publié dans #escalade-alpi

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

François 30/08/2012 09:26


Tiens, je crois bien y être passé l'année dernière. Me souviens d'un interessant "les persans tiquent".

lta38 30/08/2012 10:44



Un joli 6b apparemment ; j'irai sans doute la prochaine fois.