Belledonne canadienne

Publié le 3 Février 2013

On continue dans le ski. Ce week-end, c'est la tempête en montagne. La motivation est retombée d'un cran avec tous ces midis/deux. J'en discutais avec Yannick cette semaine à Espace Vertical et on etait d'accord pour dire que le ski pour nous maintenant, c'était la poudre et encore la poudre. Plus l'envie de sortir pour dire de faire du dénivelé. Et la neige de printemps, de temps en temps c'est sympa mais le must, ça reste la poudre. Le vent ayant soufflé en tempête sur les Préalpes et même plus à l'est, on se dit que Belledonne nord a peut-être moins souffert que la Chartreuse. Et Belledonne (nord) va faire encore mieux : la perturbation ayant arrosé davantage les Savoie que l'Isère cette fois-ci, le haut Bréda s'est raccroché aux départements nordiques. Aussi, si en Chartreuse on sentait aujourd'hui le fond dur sous 20 à 30 cm de poudreuse ventée, ici, c'était 50 cm sans le moindre coup de vent. De quoi hurler entre les sapins. Tout ça, on ne le savait pas encore avec Nico en faisant les premiers pas.

2013-02-0295.jpg

Une quinzaine de centimètres à la Ferrière à 900 m d'altitude ; tout cela s'apparente à ce que l'on trouve en Chartreuse mais le paysage hivernal nous réjouit déjà. Après environ 150 m sur "ma" variante habituelle de départ, on retrouve la voie classique. Certes, il est déjà 15h mais je ne pensais pas y trouver autant de traces : une belle tranchée de raquettes et aussi des traces de ski à la descente.

Etant venus ici pour s'immerger de l'ambiance canadienne de ce coin en hiver, on change nos plans et on décide d'aller voir sur le vallon d'à-côté. Je le connais très bien en mode estival mais en hiver, je n'y avais pas encore posé mes spatules.

2013-02-0300.jpg

La trace devient de plus en plus profonde. 30 cm de fraîche vers 1300 m puis 40 cm assez rapidement.

2013-02-0314.jpg

Pas un bruit, une neige ultra-légère. Tracer est un régal.

2013-02-0319.jpg

Un bon 50 cm au-dessus de la forêt, reposant sur une sous-couche énorme : probablement deux mètres de neige autour des chalets. Et bonne surprise : pas le moindre travail du vent. La descente devrait être excellentissime.

2013-02-0339.jpg

On pousse jusqu'à la crête un peu en-dessous de la cote 2000. Le vent commence à se faire sentir. D'un seul coup, il faut s'habiller. Une neige dense sur cette partie mais superbe à skier aussi. Par contre, je ne me serais pas aventuré plus haut. Plusieurs petites plaques sont parties et je suis très dubitatif devant la moindre pente.

2013-02-0340.JPG

Une petite éclaircie se profile pour la descente.

2013-02-0352.JPG

La courte partie un peu dense du départ s'avère déjà très bonne. En-dessous, c'est une neige qui permet toutes les facéties. On avalerait 3000 m comme ça sans s'arrêter tellement est elle légère.

2013-02-0361-copie.JPG

Le skieur rebondit sans à-coup sur les moindre reliefs.

2013-02-0369.jpg

La glisse est tellement bonne que même sur quelques passages peu raides, ça file bien.

2013-02-0374.jpg

On en vient à chercher les moindres souches pour relancer.

2013-02-0383.jpg

Un grand merci aux bûcherons du coin qui ont rendu cette sapinière idale pour le ski. On a repéré des variantes et on va y revenir rapidement, dans ce coin de Belledonne qui n'est pas sans avoir un petit air de Canada avec ces conditions.

2013-02-0389.jpg

Un beau dimanche poudreux qui conclut une semaine plutôt calme nonobstant la séance d'alpin en famille du mercredi qui m'avait procuré une autre belle satisfaction : celle de voir Emie commencer à faire des virages du haut de ses trois ans.

P1150107.jpg

Rédigé par lta38

Publié dans #ski-glisse

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article