Belote en Maurienne

Publié le 27 Août 2012

2012-08.1 0702 copie

Un paysage à couper le souffle vaut bien l'approche depuis Grenoble (près de 5 heures jusqu'au pied de la voie voiture + marche) sur cette première journée en Maurienne avec Yves.

2012-08.1 0691 copie

La belote, c'est un des rares jeux de carte que j'affectionne. Quand j'étais gamin, c'était traditionnel les soirs d'été chez mes grands-parents. Puis un peu plus tard à la fac.

2012-08.1 1876 copie

Aujourd'hui, nous jouons la première carte avec Yves. L'idée se pique dans le "topo de la Maurienne" de Patrick Col. Et nous aurons, après une approche au milieu des trèfles givrés à Bonneval, un véritable coup de coeur pour cette première voie.

2012-08.1 0704 copie

Il s'agit de la dame de Carro, dans la cime du même nom.

2012-08.1 0711 copie 2012-08.1 0713 copie

Je m'attendais à une belle escalade et ce sera en fait une très très belle voie sur un gneiss d'une rare beauté. J'ai tout simplement adoré.

2012-08.1 1896 copie

Merci à Yves pour ces quelques images ; c'est rare que l'on me voit sur ce blog. La voie est bien équipée en mixte de pitons, spits et goujons. On a rajouté quatre ou cinq friends petits en tout et pour tout pour le confort.

2012-08.1 0718 copie 2012-08.1 0720 copie

L'escalade se déroule sur 9 longueurs ; aucune n'est à jeter mais la première et la dernière sont courtes.

2012-08.1 1900 copie

Cotations : 4c ; 5c ; 6a ; 6b+ ; 6a/b ; 5b ; 5c ; 6a/b ; 6a

2012-08.1 0722 copie

Au sommet, la vue est magnifique ; bien sûr sur le groupe de l'Albaron et des Ciamarella mais aussi jusqu'au Gran Paradiso et au mont-Blanc versant Frêney, grand souvenir pour moi.

2012-08.1 0726 copie

Par contre, ne commettez-pas l'erreur de descendre en rappel dans la voie. Certains sont obliques et il y a pas mal de vires avec des caillasses. On est descendus par le couloir à droite et on a rejoint les sacs sans courir en trente minutes depuis le sommet (en acceptant d'être couvert de poussière par cette infâme bouzier). Actuellement, il n'y a pas un pet de neige. C'est pas tous les jours qu'on peut aller sur un sommet de 3300 m d'altitude en baskets.

2012-08.1 0728 copie

Sur la plateau sous le sommet, on aurait presque fait du bloc mais une longue descente nous attend.

2012-08.1 0733 copie

Pas le moindre nuage de la journée, pas même un petit cumulus humilis. Il me semble que c'est le premier jour de l'été ainsi.

Rédigé par lta38

Publié dans #escalade-alpi

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article