Carton rouge à Abriès !

Publié le 6 Février 2011

2011-02-1873---copie.JPGCe dimanche, après la rando du matin, nous avons pique-niqué en famille au pied des pistes de la petite station d'Abriès dans le Queyras. Je souhaitais en profiter pour prendre un forfait afin de faire skier ma fille une heure ou deux sur le petit téléski du bas réservé aux débutants. Comme partout ailleurs, le forfait est gratuit pour les enfants de moins de 5 ans selon les domaines mais bien sûr, pas pour les adultes. Jusque là, tout va bien. Mais quelle ne fut pas ma surprise lorsque j'apprends le prix que je dois payer pour pouvoir emprunter cette petite remontée mécanique. Là où en Isère on pratique des tarifs "domaine débutants" raisonnables (4€80 à Lans-en-Vercors, 5€ à Autrans, 7€50 aux Sept-Laux, 9€20 au Villard-de-Lans ou encore 10€ à Chamrousse), il vous faudra débourser pas moins de 14€ à Abriès !!! Sans compter que le domaine débutants n'est composé que d'un seul petit téléski et qu'il n'est pas très adapté en raison d'une pente forte dans sa moitié supérieure ! Autant dire que nous avons boycoté l'offre, comme l'essentiel de la clientèle compte tenu que ce petit tire-fesse était désert malgré le nombre de bucco-rhôdaniens venus chercher la neige ce week-end. Cela n'a pas empêché les enfants de jouer avec les skis aux pieds et de faire leurs propres montées-descentes, souvent tractés pour l'ascension il est vrai, par les nombreux adultes réunis pour l'occasion autour d'une table avec pain, fromage et saucisson. Je me permets de décerner donc sans état d'âme un carton rouge pour ce choix de gestion de la petite station de ski d'Abriès, au demeurant fort agréable sur de nombreux autres plans.

Rédigé par lta38

Publié dans #ski-glisse

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

neigerome 26/02/2011 13:37



En Isère, les enfants peuvent skier à la journée à des prix défiants toute concurrence au ski club du barrioz, à st hilaire, au col du rousset, au signaraux..... quand il y a de la neige à ces
altitudes


Sécurité, esprit famille, cout modéré, proximité



lta38 09/03/2011 09:07



Effectivement, on a beaucoup de chance dans notre département : on n'est pas envahi par les remontées mécaniques mais ceux qui souhaitent pratiquer le ski (abusivement auto-proclamé dirait Volo)
alpin trouveront forcément ce qu'ils veulent : grands ou petits espaces, petits prix, domaines enfants, ambiance familiale, moyenne montagne ou au contraire altitude, ski d'été, etc. D'autres
départements soit-disant plus renommés ne peuvent pas en dire autant. J'ai encore un carton rouge à décerner aux Houches et sur plusieurs plans ; l'article est en cours de préparation...



David George 25/02/2011 19:11



Attends que ta petite est grande (>5 ans) est la facture peut-etre bien plus salee, 36 euros a l'alpe du Grande Serre pour moi et mon fils de 6ans.



renarde1 09/02/2011 10:11


Ca me rappelle une anecdote, lorsque ma fille avait l'âge de la tienne, je la faisais skier sur les teleskis gratuits de l'alpe d'huez (gratuits pour adultes et enfants). l'après-midi, j'ai voulu
payer pour une remontee unique au 1 er tronçon du DMC car en descendre est facile et sympa... mais voilà, ce n'est autorisé que si on n'a PAS de SKIS ! Si on en a , il faut prendre le forfait de
l'Alpe grrrrrr ... j'ai éprouvé une colère terrible et j'ai donné un coup de pied dans la vitre du bâtiment et j'étais en chaussures de ski ... je crois bien qu'elle s'est fendue ...
:-(
C'est la seule chose que j'aie jamais vandalisé ....
mais là :-)


lta38 09/02/2011 14:38



Oui, à l'Alpe-d'Huez (et Oz et Vaujany...) il existe un forfait aller-retour par tronçon mais uniquement pour touriste-piéton. Je l'ai appris à mes dépends en 2005 lorsque nous avons faits la
traversée Bayle - Etendard avec descente du couloir ouest. C'était le lendemain du couloir occidental à l'Olan et nous voulions limiter le dénivelé et l'heure de départ. Vu l'heure à Vaujany, mes
amis (j'étais prêt à rentrer à la maison - mais l'aurais-je fait  réellement ?) ont finalement abdiqué, c'était ça ou pas de couloir ce jour-là. J'ai suivi et j'ai racké un forfait.
Maintenant, je sais comment m'y prendre la prochaine fois : je me pointe aux caisses en baskets, je prends un ticket unique touriste et je me pointe à la benne avec les skis. Etant donné que j'ai
un titre de transport, comment peuvent-ils m'interdire de monter ? Surtout que j'ai un argument de taille : non je ne vais pas skier, je vais au sommet avec le matériel juste pour faire une image
de pub pour un magazine et je redescends en benne.