Coup double

Publié le 23 Août 2012

2012-08.1-0621-copie.JPG

A l'origine nous étions partis pour une grande voie au frais du côté des rochers de l'Homme à Chamrousse mais vu l'horaire au parking (18h00), avec quatre semaines sans grimpe ni l'un ni l'autre, il était certain de faire une à trois longueurs à la frontale. Mais c'est surtout le risque d'orage et le ciel bien mençant qui nous en ont dissuadés, surtout avec pour seule attache une simple de 50 m. Donc pas de risque, on part dans les tourelles où il y a des voies de trois longueurs. Au pire, en cas de coup de mauvais, on doit arriver à descendre en deux rappels depuis R2. On commence par "coup de rouge", voie que je n'avais pas encore faite. Si L1 (5b) est insuffisante pour s'échauffer, L2, très belle en 6b(+), demande une sacrée lecture et de la détermination. Et je ne parle pas du 6c de L3 où l'on voit qu'il n'attire pas les foules. Il n'y a déjà pas de pieds alors avec un peu de lichen en plus...

2012-08.1-0629-copie.jpg 2012-08.1-0625-copie.jpg

Sommet à 19h30. Il nous reste une grosse heure de jour pour redescendre, récupérer 20 euro (une dégaine Ange que Candice a malencontreusement laissé échapper dans la voie et qui a rebondi par chance sur de la terre à deux reprises sans toucher le moindre caillou) et remettre le couvert.2012-08.1 0631 copie2012-08.1 0635 copie

J'avais déjà gravi cette voie il y a presque dix ans avec Matthieu Plasteig. Trois longueurs très homogènes, sans doute la plus belle des tourelles (6a++ ; 6a ; 6a++). Sortie sur le plateau sans utiliser la frontale et sans le moindre orage malgré un ciel menaçant. On a bien exploité le créneau pour cette reprise de la grimpe après un mois de sorties en famille.

2012-08.1-0637-copie.jpg

Rédigé par lta38

Publié dans #escalade-alpi

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article