Coups de coeur matériel : skis de rando

Publié le 14 Janvier 2015

27122014-P1050315.jpgUne offre pléthorique, un choix avant tout personnel, dicté aussi par l'occasion qui se présente (un modèle à -30% par exemple) car il ne faut quand même pas se leurrer : il y a un gros coup de marketing là derrière et on voudrait maintenant nous faire dépenser 500€ et plus pour une paire de skis qui va s'abîmer au premier caillou rencontré.

Pour ma part, c'est hors de question. Quelques retours perso :

- Choisir d'abord la largeur au patin. Si on veut se faire plaisir en descente en neige profonde, 90 mm au patin semblent un minimum bien que certains modèles un peu plus étroits (ex Dynafit Baltoro 84 mm au patin) reçoivent un bel écho. Personnellement, je skie depuis quatre ans avec 100 mm au patin et je pense que c'est un bon compromis entre le plaisir à la descente et le "pas trop lourd" à la montée. Pour mes skis légers, ceux avec lesquels je skie au printemps sur de la neige tassée et quand il y a du portage, j'ai adoré le modèle PDG de chez Dynastar (Pierra Menta aujourd'hui) qui, tout en étant relativement léger (1700 g en 164), reste maniable et "skiable" ce qui n'est pas le cas de tous les modèles de moins de 2 kg.

- Solidité. Ce que l'on demande aussi à des skis de randonnée, c'est de durer un peu et de ne pas s'ouvrir en deux au premier grattage de cailloux. Et là, tous ne sont pas égaux loin s'en faut. Personnellement (et j'en ai eu la confirmation par plusieurs sources) je suis satisfait de Atomic dans ce domaine. La fabrication semble robuste, en tous cas dans les modèles larges un peu lourds mais pas trop (série "Daddy" d'il y a quelques années - Sweet, Snoop et Sugar, ainsi que Access, Aspect, Charter, Alibi...d'aujourd'hui). On m'a également recommandé la solidité de la marque Trab.

- Tarifs : guêter les fins de série et les prix en été. On trouve facilement de bons modèles à moins de 300€. Je me refuse à mettre plus de 400€ dans une paire de skis. Movement propose des skis larges en matériaux composites (série X...) et propose des skis larges à un poids défiant toute concurrence. Malheureusement, la facture est très élevée. Il y a parfois des promos intéressantes (j'ai vu des -30 et même -50%) mais en saison, il ne faut pas y compter. J'y viendrai peut être si je retrouve une bonne occasion afin de remplacer mes PM par un modèle plus large (donc plus "skiable") sans prendre de poids. J'avais essayé le Logic et j'avais bien aimé son comportement.

pomoca-race.jpg- Peaux : mohair et rien d'autre. Certes ça s'use plus vite mais pas tant et quel confort de glisse à la montée ! Pour le système d'attache, je me refuse également à rentrer dans le jeu des fabricants qui vendent des peaux prédécoupées au modèle du ski avec des systèmes d'attaches plus lourds les uns que les autres à plus de 150€ la paire de peaux. Je prends des peaux au mètres (3 mètres suffisent, l'arrière du ski, on s'en tamponne) et je rajoute un élastique devant et basta. 100€ max pour les skis larges, 60€ pour mes skis étroits. A noter que je suis devenu un inconditionnel de la marque Pomoca car je trouve leur colle bien dosée alors que chez d'autres marques, c'est un calvaire à décoller (je recolle les peaux l'une sur l'autre, le grillage plastique très peu pour moi). Pour info, Pierre Gignoux utilise aussi des Pomoca race pour ses sorties perso (je ne parle pas de compet'), un signe qui ne doit pas tromper.

- Fixations. A inserts uniquement, question de poids. Attention à ne pas mettre de fixations trop light sur des skis larges car ça "travaille" beaucoup et le risque d'arrachement est plus grand. J'ai des Plum race sur mes skis étroits. J'en suis satisfait bien que je trouve que les inserts avant se soient très vite usés (j'ai dû les changer à moins de 50000 m de dénivelé - mais bon, ça ne coûte quasi rien de le faire). Ces fix n'ont pas de sécurité mais il suffit de le savoir. A prix quasi égal, ça vaudrait quand même le coup de passer aux Gignoux Ultimate, deux fois moins lourdes (!!!) mais le système particulier de chaussage/déchaussage impose de devoir adapter les inserts des chaussures en les limant (Pierre doit pouvoir vous le faire). Ce limage n'empêche pas la compatibilité avec les autres fix à inserts. C'est bon à savoir.

Pour le reste, je n'ai testé que des Dynafit TLT (Speed, Lite...) qui me suffisent. La Speed des années 2000 (rouge, grise...) est vraiment une valeur sûre et j'en ai eu qui ont fait 400000 de dénivelé sans souci. Guêter la bourse au ski de rando en début de saison à Grenoble et ne pas hésiter à acheter même uniquement pour les fix (j'ai eu ma dernière paire de Speed sur des vieux skis à mettre à la benne pour... 50€. Une affaire). 

Je reviendrai plus tard sur les chaussures avec un retour sur la MorphoBlack de Pierre Gignoux notamment.

Rédigé par lta38

Publié dans #matériel

Repost 0
Commenter cet article

petetin 21/02/2015 15:08


Salut Lionel,


c'est les climb pro de Pomoca que tu conseilles comme peau?  


Merci


Ludo

lta38 21/02/2015 15:23



Salut Ludo. Moi elles étaient noires mais ça semble correspondre (Pomoca 100% Mohair mais pas race). je suis passé en race cette année, je ferai un retour après qq dizaines de milliers de mètres
de dénivelé sur la longévité. Ils proposent aussi maintenant des mix avec un traitement "glide" qui, selon eux, améliore la glisse (et ils annoncent une meilleure glisse que la 100% mohair). Le
problème est de savoir au bout de combien de temps ce traitement sera inefficace. Personnellement, si ça devait durer ad vitam eternam, je ne vois plus l'intérêt de continuer à faire de la 100%
mohair. Donc je pense que la mohair garde une meilleure glisse sur le long terme.