De l'ombre à la lumière (traversée des dents du Loup)

Publié le 12 Novembre 2011

2011-11-6007---copie.JPG 2011-11-6010---copie.JPG

 

Et ça commence par de l'ombre. L'ombre des faces nord à la fin de l'automne et leur lot de surprises : sentier et paroi givrés. On n'avait pas prévu ça sur cette course menée tambour battant compte tenu de l'horaire de départ (13h15) et des 4 heures de jour disponibles pour faire l'approche et la traversée des dents du Loup au-dessus du lac du Crozet dans Belledonne.

Après seulement une heure d'approche, nous déposons les bâtons dans le vallon du Loup et remontons le dernier éboulis bien givré menant au pied des dents du Loup. Les trois premières longueurs initialement prévues à corde tendu seront finalement "tirées" en raison de leur caractère "patinoire". Enfin, voici la lumière ! Après quelques doutes, Dan retrouve le sourire.

2011-11-6012---copie.JPG

La suite est somptueuse sur le fil avec pour toile de fond le pic du Loup et la Grande Lauzière.

2011-11-6022---copie.JPGAu fur et à mesure de la traversée, la lumière vire au jaune. Prudence tout de même dans la longueur en 4b un peu glissante, bien raide et dans laquelle les deux pitons trouvés en 2007 ont disparu. C'est donc bien engagé malgré quelques protections acceptables.

2011-11-6014---copie.JPG 2011-11-6028---copie.JPG

 

La lumière vire à l'or dans le troisième et dernier rappel et les alpages à l'herbe déjà jaunie par les premiers gels prennent une rare teinte orange. Splendide !

2011-11-6032---copie.JPG

2011-11-6034---copie.JPGC'est également le pic du Loup qui s'embrase, le tout édulcoré par quelques petits bancs de brouillard.

2011-11-6035---copie.JPG

On profite des derniers rayons vers 17h dans le vallon du Loup avant de plonger dans l'ombre du Crozet.

2011-11-6038---copie.JPG 2011-11-6039---copie.JPG

 

17h30 : dans la forêt au-dessus de pré Raymond, une lumière rouge et or à l'horizon nous permet de nous passer de la frontale dans ces retours "semi-nocturnes" dont seul l'automne a le secret. Réalisée dans ces conditions, cette petite course fut tout simplement somp-tu-euse !

2011-11-6040---copie.JPG

Rédigé par lta38

Publié dans #escalade-alpi

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

dan 14/11/2011 18:42



Mes sensations en 10 verbes et quelques adverbes: marcher rapidement et maîtriser son souffle, grimper sereinement et rester concentré, discuter longuement et échanger des idées, observer
attentivement et admirer dame nature, se sentir vivre pleinement, apprécier. Dan



renarde1 14/11/2011 11:59



Un régal ! Superbe !