En immersion... (II)

Publié le 2 Mars 2011

aut 9aut 2Ingrédients :
- skis d'au moins 80 mm au patin
- 50 cm de neige fraîche
- mer de nuages

Saupoudrez les forêts de nos massifs préalpins avec la neige. Choisissez un jour couvert, un jour où la mer de nuages englobe tout ça, un jour où le soleil ne perce pas afin de gardez cette neige bien froide. Prenez votre matériel de glisse et rendez-vous dans un de vos spots secrets du Vercors ou de la Chartreuse.

 

autaut 5Tracez de préférence seul pour mieux vous imprégner du calme de ces lieux, ces jours où la neige absorbe tous les bruits et où seuls quelques petits cris d'oiseaux parviennent à vos oreilles, notamment ceux de la mésange huppée.

Surveillez les bosquets en bordure des lisières de forêts ; peut-être y rencontrerez-vous le cerf ou le chevreuil.

Laissez glisser les skis dans la forêt qui paraît endormie.

Ne regardez-pas la montre, l'issue sera là bien à temps, lorsqu'il n'y aura plus rien à gravir.

J'aime particulièrement ces journées qui paraissent grises mais où il ne tient qu'à nous d'aller chercher la lumière, même sans voir le soleil.

aut 1aut 3Quelque part en Vercors, j'ai chaussé mes skis et mes peaux ce matin.

La neige était là en quantité dès le départ.

J'ai choisi une combe un peu secrète, dans laquelle je n'ai pas souvent vu de traces. Elle était encore absolument vierge et, pour mieux la savourer à la descente, je me suis payé "le luxe" de monter par un autre itinéraire.

Chevreuils, cerfs, mésanges, corbeaux... ont été mes seuls compagnons de "voyage". Après un coucher très tard dans la nuit et un réveil tôt, j'ai bien eu du mal à m'extirper du lit mais une fois sur place, comme d'habitude, je n'ai rien regretté.

aut 6aut 4Bon certes, au sommet, j'aurais bien aimé émerger de la couche de stratus, juste histoire de quelques mètres, pour voir le soleil.

Celui-ci m'a bien donné quelques (faux) espoirs en laissant apparaître son disque à travers les nuages mais ce sont les nuages qui ont gagné.

Parfois frustrant mais aujourd'hui, ça allait parfaitement vec l'ambiance.

Une ambiance d'hiver, un peu oubliée après six semaines d'anticyclone, une ambiance dont il fallait profiter parce que le mois de mars est entamé.

Neige, givre et brouillard : tout le cocktail hivernal était présent.

aut 7aut 8J'espère que les lecteurs ne m'en voudront pas de garder quelques petits spots à moi mais allez, je donne quand même un petit indice via l'image. Après ça, il était temps de descendre. Comme prévu, la neige était parfaite. Si le vent l'a travaillée dès que l'on dépasse la limite des forêts, ici que nenni. De la poudre, de la vraie, posée sur une petite sous-couche ; juste ce qu'il faut pour ne pas râcler les skis.

Une belle matinée, en immersion dans le Vercors.

Rédigé par lta38

Publié dans #ski-glisse

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

broferek 02/03/2011 17:28



Le moucherotte m'a permis de sortir de la couche de nuages. Je suis descendu jusqu'au couloir Sud Ouest (impraticable) mais j'ai pu faire une belle rencontre avec un chamois en train de se dorer
au soleil sur le rocher marquant l'entrée du couloir. Belle ambiance hivernale!! On l'attendait et il faut en profiter car ce sera court cette année !!



lta38 04/03/2011 07:49



Oui, court, mais on espère quand même encore un ou deux autres coups d'hiver avant fin avril.