Escalade aux Dentelles

Publié le 5 Mai 2011

2011-05 2568 - copie

2011-05 2575 - copie2011-05 2581 - copieIl y a bien des années que je n'y étais pas venu. Ce secteur magnifique du sud de la France se doit d'être connu de n'importe quel grimpeur. Pour la reprise avec l'activité pour Val, nous avons choisi une voie tout à fait adaptée : équipement irréprochable (presque trop !) sur scellements, voie peu soutenue, longueurs assez courtes pour la communication, vues panoramiques...

"La petite Emeline" est située versant nord (parfait quand il fait un peu chaud) de la chaîne de Gigondas, à droite de la brèche de la Posterle. La première longueur est parfaite pour s'échauffer : du 3 bien prisu.

 

dent-copie-1.JPG2011-05 2594 - copieUne cordée est juste devant nous à l'attaque et aura le même rythme que nous ce qui permet aussi d'échanger.

La seconde longueur comporte un pas de bloc en 5b où Val se débrouille bien pour une reprise. Le rocher reste excellent.

Puis vient une longueur en oblique à droite un peu plus longue que les autres jusqu'à une fenêtre qui donne "de la gueule" à l'itinéraire (5a). Pour l'ultime longueur, on traverse la fenêtre puis on gravit un mur blanc en face sud qui comprte un pas de 5a pour sortir sur les arêtes où la vue est magnifique.

 

2011-05 2595 - copie2011-05-2598---copie-copie-1.JPGLa descente s'effectue en un rappel de 25 m en face sud où on "atterit" dans un bosquet de chênes verts puis à pied par la brèche de la Posterle où l'on a encore le loisir de confirmer l'appellation bien trouvée de "dentelles".

 

Le retour aux sacs est rapide et il y a maintenant foule qui fait la queue au pied de cette petite voie qui possède bien des qualités, à commencer de faire partie des rares itinéraires esthétiques et recommandables dans ce niveau de difficulté. Un bon sentier ramène au parking en quelques minutes où la la journée peut se poursuivre à travers le vignoble des Côtes-du-Rhône.

 

2011-05 2613 - copie2011-05 2616 - copieNous recommandons vivement la visite de deux jolis villages du secteur : d'abord Gigondas mais aussi et surtout Séguret, village médiéval fort bien restauré et dont les ruelles pittoresques invitent à prendre son temps après une escalade locale ou une visite des caves

Rédigé par lta38

Publié dans #escalade-alpi

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article