Faute de grives...

Publié le 8 Septembre 2013

Les pluies du week-end n'ont pas suffit à refaire sortir les bolets. En attendant, voici le polypore des brebis.

08092013-IMG_3175-copie-1.jpg

Côté cuisine, on n'égale pas la saveur du cèpe ou de la chanterelle mais j'ai plutôt été agréablement surpris. Je suis preneur de recette permettant de relever la saveur de ce champignon peu ramassé mais qui vaut à mon avis largement le pied-de-mouton ou autre sanguin.

08092013-IMG_3176.jpg

Rédigé par lta38

Publié dans #récoltes

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V

De retour après une nuit au refuge D'ambel vendredi soir pas entendu grand chose encore très timide.Il va falloir remonter,ce n'est que le début donc a suivre...
Répondre
L


Par habitude, Ambel rarement avant le 23-25 septembre.



C

Bonjour, effectivement cela reste toujours timide...Je suis allée faire de nouveau un tour ce week-end et quasiment rien. Peut être que la météo de cette semaine sera favorable pour nos amis les
champignons.
Répondre
L


A voir ce we avec la pluie de ces derniers jours et cette de demain. Cela devait faire srotir les chanterelles, les pieds de moutons et peut-être les trompettes. Pour les cèpes, c'est toujours un
peu plus mystérieux...



R

Deterrimus sous les épicéas de Belledonne et Salmonicolor sous les sapins de Chartreuse ne valent vraiment pas tripette (à la limite le Deterrimus a une chair plus croquante). Le vrai sanguin, ce
n'est pas le L. deliciosus, qui reste un comestible assez bon, mais le L. sanguifluus, vraiment excellent à mon goût, et que je trouve au col du Fau, sous les Pins à deux aiguilles, avec les
Nonnettes voilées. 
Répondre
L


Merci Richard pour ces précisions. J'étais allé il y a quelques années à une soirée mycologique où j'avais "appris" ces différentes espèces mais n'ayant pas persévéré outre mesure, j'avoue être
toujours incapable de les reconnaître sur le terrain.



R

Tu n'as pas l'air fan du pied-de-mouton, ou alors tu surestimes le Polypore des brebis (rencontré en masse hier en Belledonne iséroise). Et pourtant, cuisiné avec lardons, patates et oignons,
dans un vieux fait-tout qui accroche avec de l'huile de l'olive, c'est merveilleux (j'en prépare pour ce midi). Quant au sanguin, je suppose que tu veux parler du très médiocre Lactarius
deterrimus, puisque le vrai sanguin, délicieux, est absent de Belledonne.
Répondre
L


Bon faut que j'essaie ta recette alors. C'est vrai que jusqu'à présent, le pied de mouton ne m'a pas enchanté mais tu as sans doute raison ; la façon de cuisiner compte beaucoup. Pour le sanguin,
oui je parle de ceux que l'on trouve chez nous (les deterrimus) ; il parait que sous les feuillus du sud, le vrai deliciosus est meilleur. Est-il vraiment excellent ou simplement "bon" ?



V

BONJOUR


A VOTRE AVIS LE BRAME DU CERF C'EST TROP TOT OU PAS. JE PARS CAMPER UNE NUIT DANS LE VERCORS VERS LE PLATEAU D AMBEL  L'ANNEE DERNIERE VOUS M AVIEZ DONNE DES INFOS SUR LE COIN.
Répondre
L


Bonjour. Oui je pense que c'est encore très très timide mais les animaux doivent commencer à bouger un peu plus.