Feux (III)

Publié le 22 Octobre 2013

22102013-IMG 3743

A 9h du matin, l'équipe se met en route pour "le tour des chalets". Le ciel est bien gris et le vent souffle du sud. Une belle ambiance typique d'automne.

22102013-IMG 3767

Les couleurs explosent dans l'alpage de Belledonne.

22102013-IMG 3771

Je n'avais jamais vu, au risque de me répéter, les myrtillers dans une telle coloration à une date aussi tardive.

22102013-IMG 3751

Petite halte au chalet des Plattières ; le temps de faire le plein d'eau (il y a une source devant chaque cabane, très pratique).

22102013-IMG 3780

Et puis, on se remet en route vers le col de la Perche.

22102013-IMG 3789

Dernier raidillon. Le ciel s'éclaircit ; le vent forcit.

22102013-IMG 3800

Côté Maurienne, les couleurs sont toujours présentes.

22102013-IMG 3801

Vous avez dit couleurs ? Mille feux !

22102013-IMG 3804

Tout le monde se régale.

22102013-IMG 3807

Le soleil nous rejoint. Personnellement, je préfère un temps gris qui fait davantage ressortir les contrastes mais ce petit soleil est bien agréable pour la balade.

22102013-IMG 3811

Dernier coup d'oeil aux Grands Moulins dans le V du col de la Perche et nous descendons vers le chalet d'Arbarétan.

22102013-IMG 3816

Mais c'est qu'il commence à faire chaud.

22102013-IMG 3820

Bouleaux, myrtillers. Choisissez votre couleur.

22102013-IMG 3823

A l'intersection d'Arbarétan, nous ne descendons pas au chalet (petit détour) mais restons sur le sentier du lac des Grenouilles.

22102013-IMG 3828

Belledonne en feu.

22102013-IMG 3833

Le lac des Grenouilles.

22102013-IMG 3849

Un peu plus loin, le chalet du Plan sera le lieu de halte pour le midi. C'est sans doute le moins joli chalet des quatre jalonnant ce circuit. Mais il a le mérite d'exister.

22102013-IMG 3853

Retour par les crêtes de Ramavoulaz ; bouleaux, hêtres, sorbiers... contrastent avec le vert persistant des résineux et du rhododendron.

22102013-IMG_3857-copie-1.jpg

Retour à prodin sous la chaleur. Deux belles journées en montagne et en famille. A noter que la petite Emie (4 ans tout pile) a tenu pile-poil (et sans aucune pression) les horaires des panneaux indicateurs. Le 300 m/h d'il y a cinquante ans devrait être revu aujourd'hui : entre l'allégement du matériel et la qualité physique des randonneurs, je suis pour que ces horaires (qui ne restent qu'indicatifs) soient calculés pour un randonneurs "normal", c'est-à-dire quelqu'un qui sort régulièrement mais sans plus. En gros, entre 400 et 500m/h en montée sur un sentier efficace, 5 km/h sur du plat.

Rédigé par lta38

Publié dans #balade

Repost 0
Commenter cet article

*V* 24/10/2013 23:34


Bravo Emie, une vraie montagnarde ! Les panneaux ça permet de faire mousser son ego ... ou de ne pas trop culpabiliser
les jours "sans" . Superbe rando familliale en tout cas, quelle chance.

lta38 03/11/2013 09:59



C'est vrai qu'entre le soleil et les températures quasi estivales, on a eu une belle fenêtre météo. Pour les panneaux, ils sont nickel pour un enfant de 5 ans !