Grimpe et ski

Publié le 4 Décembre 2013

05122013-IMG_3823.jpgLa planète se réchauffe. C'est indiscutable. Plus difficile est de prévoir l'évolution localement. On entend même parler d'hivers plus froids à prévoir sur l'Europe occidentale et d'étés plus chauds. En attendant de voir à quelle sauce nous serons mangés dans les années à venir, les deux hivers précédents nous ont rappelé que l'on pouvait avoir encore de "vrais" hivers. L'arrivée un peu précoce de la neige a même fait illusion début novembre. Mais à force d'en parler, on avance dans l'hiver et la neige finit par manquer. Mis à part l'est Queyras qui bénéficie d'un enneigement correct, les Alpes françaises sont maintenant en déficit. Surtout au sud mais aussi sur le nord. Cette année, ce sont les Pyrénées orientales, un peu le parent pauvre du formidable hiver passé, qui sont les mieux servies avec un enneigement exceptionnel pour ce début de saison. Mais c'est un peu loin pour skier à la journée !
Et en plus, la qualité de la neige se dégrade de jour en jour. Avec l'inversion thermique qui perdure, l'idée d'aller05122013-IMG_3828.jpg grimper en altitude au-dessus des nuages fait son chemin. Pour allier l'utile à l'agréable je propose à Delle quelques longueurs pas trop dures mais belles du côté de Chamrousse afin d'en profiter pour enrichir mon iconographie sur Belledonne. Lorsque la réédition du topo "Belledonne escalade" sera à l'ordre du jour, il faudra être prêt. Départ de Roche Bé (plutôt que du Recoin) afin d'être plus vite au soleil et montée classique matinale à la Croix de Chamrousse où les travaux du nouveau restaurant d'altitude vont bon train. Descente un peu frisquette sur les lacs Robert puis remontée à la brèche nord au pied du Grand Eulier où les skis sont déposés.

05122013-IMG_3839.jpg 05122013-IMG_3841.jpg

On attaque au soleil la voie Gaspard, une voie facile de cinq longueurs (5a/b max) qui se poursuit par une arête un peu mixte fort belle avec des vues somptueuses sur la vallée, aujourd'hui masquée par la mer de nuages.

05122013-IMG_3845.jpg

Nous traversons ensuite en direction de la facette sud-ouest sur laquelle trois voies de deux longueurs ont été équipées par Philippe Halot. Je dois confesser que même si ce n'est pas bien difficile, le rocher est splendide avec des dalles à réglettes de toute beauté. Nous les ferons toutes, et en tee-shirt s'il-vous-plaît. Quelle chaleur alors qu'on se caille en bas dans la vallée !

05122013-IMG_3869.jpg 05122013-IMG_3876.jpg

Le tout sous les regards de nombreux skieurs venus eux-aussi, malgré les conditions de neige, prendre un bain de soleil et de chaleur.

05122013-eulier2 05122013-IMG 3886

Quinze heures déjà. Ca passe vite. En même temps, même si les longueurs sont courtes et qu'on arrive à les doubler en corde à simple de 50 m, ça fait 300 m d'escalade cumulée et on n'était pas non plus partis à l'aube.

05122013-IMG_3889.jpg

Il faut ensuite redescendre à pied récupérer les skis, puis glisser jusqu'au lacs Robert puis remonter à la Croix sous l'oeil des pointes des Vans.

05122013-IMG_3897.jpg 05122013-IMG_3902.jpg

Une journée avec au final, pas mal de manip montée/descente, ski/grimpe, chaussures de ski/chaussons et qui a été bien remplie. Dernière descente par les pistes damées (c'est encore là que c'est le meilleur à skier en ce moment) au soleil couchant.

05122013-IMG_3911.jpg

Si ça continue, on va à nouveau revenir vers l'escalade. En effet, rien à l'horizon côté neige sous dizaine. Certains doivent commencer à s'inquiéter pour les vacances de Noël. De notre côté, on s'adaptera sans souci ; on a la chance d'habiter dans un région où les activités de pleine nature ne manquent pas.

 05122013-IMG_3907.jpg


Rédigé par lta38

Publié dans #escalade-alpi

Repost 0
Commenter cet article