Intégrale de Pravouta

Publié le 2 Février 2015

02022015-P1050903.jpg

17h30. Romain fait les premiers pas en peaux au départ de St-Pancrasse. La balise nivose de ce véhicule donne un aperçu de ce qui nous attend.

02022015-P1050905.jpg

La nuit commence à tomber ; c'est pourquoi on a profité des transports en commun pour monter en car (0,50€ !!) depuis la boulangerie de St-Nazaire jusqu'à Saint-Pancrasse.

02022015-P1050907.jpg

Nouvelle balise nivose sous le col du Coq. Il a fallu dégager le panneau à la main.

02022015-P1050909.jpg

On ne savait pas trop jusqu'où on monterait mais on se laisse tenter par un trace allant vers Pravouta. Juste ce qu'il faut : 3 skieurs nous ont précédés dans la journée. Parfait pour faire un autoroute, et bien insuffisant pour ravager une telle face aussi large.

02022015-P1050920.jpg

Si le traceur nous lit, je me permets, tout en le remerciant, de lui signifier qu'il aurait quand même dû passer plus à gauche, le long de la forêt. Je n'ai jamais vu la face est-sud-est de Pravouta descendre mais si cela arrivait, on serait exposé en traçant ainsi. Exposition inutile puisque l'effort est le même en restant plus à gauche.

02022015-P1050931.jpg

C'est la première fois que j'utilise le GM1 pour des images nocturnes. C'est vraiment pas mal ; proche de ce que j'obtiens avec le 60D sauf que le zoom de base est moins lumineux (f/3,5) que mon Tamron à 2,8. Il faudrait, pour ce genre d'exercice, une focale fixe comme le Leica Summilux 15 mm f/1,7. Ce serait parfait. Mais bon c'est 500 euro.

02022015-P1050939.jpg

La croupe finale, on touche au but.

02022015-P1050975.jpg

La descente se passe de commentaires. Bien éclairée avec la Nao de Petzl (la lune restant masquée par les nuages).

02022015-P1050976.jpg

Arrivés au hameau du Baure, on remet les peaux pour rejoindre le col éponyme. L'association skis larges (ici Atomic Access en 100 au patin) et des chaussures Gignoux Morpho Black est une très bonne combinaison. On allège les chaussures et on garde des skis un peu lourds avec une bonne inertie.

02022015-P1050979.jpg

Nouvelle nivose : la jolie petite grange 50 m au-dessus du Baure.

02022015-P1050996.jpg

Descente finale sur le Manival : c'est pas tous les ans que ça passe et encore moins sans risquer de toucher. Aujourd'hui, aucune question à se poser, si ce n'est ne pas se laisser embarquer dans les ravines sous le col du Baure mais bien tirer à droite au départ, avant de dévaler les talwegs raides et bien skiants menant à la baraque forestière. 

02022015-P1060006.jpg

La neige commence à croûter sur la fin mais ça reste bien agréable sur la piste forestière puis les champs amenant sans encombre à 350 m d'altitude dans 40 cm de neige. 1600 m de ski après le boulot. C'est bon ça !


Rédigé par lta38

Publié dans #ski-glisse

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

David George 06/02/2015 13:56


Oui, mais par le chemin d'ete, mais j'ai du tracê d'en bas qui n'est pas facile. Il y a un topo sur skitour qui suggere de prendre le couloir en dessous du gros rocher entre le chateau et baure.
Mais c'est peut-etre un des couloirs "schisteuse" comme tu l'as dit sur Volopress.

lta38 08/02/2015 21:32



Oui ces couloirs sont dangereux. Si c'est pas assez rempli ce qui est souvent le cas (1000 m plein sud raide), tu risques de te retrouver dans des barres pourries infranchissables. Imagine la
galère à remonter à pied, de la neige jusqu'au ventre...



David George 04/02/2015 21:01


Pour info, il y a 2 arbres qui bloquent la montée entre le Manival et Col du Baure. Pas genant a la descente mais penible a la montée.


Prochaine fois tu devrais passer par le Chateau Nardent, c'est un ton au dessus des thalwegs du Manival.

lta38 06/02/2015 13:12



Merci de l'info. Dis moi, t'as déjà fait chateau nardent à skis ?