La fin de l'automne

Publié le 17 Novembre 2014

Il y a quelques années, la première sortie de ski de la saison ne coïncidait pas forcément avec la fin de l'automne. C'était en général dès octobre à la première chute de neige quitte à aller haut en altitude (je me souviens par exemple des dômes du Monêtier un 30 septembre) et même à porter un peu ou faire une approche en VTT et bien sûr, sans trop se soucier des kilomètres de voiture.

Un peu moins "mort de faim", je suis moins pressé ces dernières années, préférant profiter de l'escalade en extérieur et autres plaisirs procurés par cette magnifique saison intermédiaire.

17112014-P1040357.jpg

C'est encore le cas cette année. Malgré les premières neiges mi-octobre et plus généralement début novembre, il aura fallu attendre la seconde quinzaine du mois que beaucoup détestent pour que je sorte les skis et encore, pour une modeste sortie.

17112014-P1040347.jpg

Et cette sortie signe bien la fin de l'automne. Biologiquement, les couleurs ont bien passé. On en aura bien profité cette saison : il faut remonter à 2003 pour trouver une patette aussi tardive. Et puis si l'on centre l'hiver sur les jours les plus courts, alors pas de doute : à la mi-novembre, on entre bien dans la saison froide, surtout en montagne dans les faces nord plongées dans l'ombre pour plusieurs semaines.

17112014-P1040349.jpg

La neige invitée brutalement sur les sommets isérois après avoir d'abord préféré les Alpes du sud (comme souvent en automne alors que c'est l'inverse au printemps) renforce cette arrivée de l'hiver.

17112014-P1040364.jpg

Direction donc la croix de Chamrousse après le boulot (cool de finir à 15h30 même si je trouve cette réforme complètement con pour les élèves) ce qui n'était pas possible à cette période de l'année les années précédentes ou alors avec la frontale.

17112014-P1040365.jpg

30 cm de fraîche à Roche Béranger à 1700 m. C'est un très bon début. Comme on connaît l'endroit par coeur c'est l'assurance de ne pas toucher à la descente. Et chose rare, la dernière chute est tombée sans le moindre vent si bien qu'elle reste poudreuse même au sommet de la Croix. Rare oui !

17112014-P1040367.jpg

Arrivée juste après le coucher du soleil (masqué malheureusement par des nuages locaux). Et bien bonne descente pour commencer l'hiver (ou finir l'automne).


Rédigé par lta38

Publié dans #ski-glisse

Repost 0
Commenter cet article