La Gorgette, enfin

Publié le 11 Janvier 2012

2012-01-6869---copie.JPGJe n'avais jamais skié ce ravin infâme sous la dent de Crolles. Le surveillant déjà depuis plusieurs jours, c'est le bon moment. Ce ne sera pas du grand ski mais ce sera à peu près sûr et bien enneigé. C'est déjà ça et un peu le prix à payer.

2012-01-6872---copie.JPGJe pars des Meunières dans l'idée d'attaquer la descente à 11h30. La cloche sonne dix heures au départ. La montée est rapide, surtout avec le matos light sorti pour la première fois cette saison. Les 1100 m sont vite avalés. Après la traditionnelle petite pause sommitale, j'attaque la descente pile à 11h30. Comme prévu, le pas de l'Oeille est infâme. On trouve bien quelques zones de neige froide mais on n'évite pas les passages glacés, notamment dans les anciennes traces regelées ni les zones croûtées. Vue l'exposition, il faut rester concentré malgré la facilité de la voie (ski = 4.1), sous peine de rejoindre la Gorgette plus vite que prévu et sans détour. Mais les carres finissent par mordre et voilà en haut de l'entonnoir de la Gorgette, revenu à point, juste après avoir été toisé par un beau chamois.

2012-01-6873---copie.JPGLe haut du couloir est parfait puis rapidement, on trouve un peu de relief. Il faut naviguer d'un côté à l'autre pour garder une skiabilité correcte.

2012-01-6874---copie.JPG 2012-01-6875---copie.JPG

 

Une fois dans la gorge proprement dite, l'ambiance devient démente. Mon coeur balance entre la roche du cap Canaille (pour l'aspect et la couleur) et celle du Dévoluy (pour son état de décomposition et encore, je crois que là c'est nettement pire, c'est dire !).

2012-01-6876---copie.JPGLe ski est très technique dans ce couloir finalement pas si raide que ça.

2012-01-6877---copie.JPG 2012-01-6881---copie.JPG

Il faut chercher la neige la moins pire, négocier avec les pierres enchassées dans celle-ci, surveiller les assiettes ou les glaçons qui tombent, parfois aidés par les chamois nombreux dans ce secteur.

2012-01-6878---copie-copie-1.JPGVers 1250 m, on rejoint une piste forestière qui ramène au virage 1220 de la route du col du Coq d'où l'on embrasse la totalité de la gorge.

2012-01-6882---copie.JPGMême si les derniers virages dans les champs sont superbes, ce sera le moins bon ski de ce début de saison ; ce qui n'empêche pas cette sortie d'être une réussite et une satisfaction car cet itinéraire atypique et délicat mérite d'être descendu.

Rédigé par lta38

Publié dans #ski-glisse

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

David George 13/01/2012 10:36


Pas mal de tout. Je vois sur C2C qu'ils proposent plutot 4.3 pour la gorgette, reste a trouve de bonne neige. Par contra pour l'Oeil en neige dure Brrrrrrrr pas mon truc.

lta38 13/01/2012 17:22



Oui c'est un tout petit 4.3 au regard de la pente, mais très technique et délicat à trouver bon. Le crux est bien le pas de l'Oeille en neige béton voire glacée. Pas le droit à l'erreur. Mais ce
n'est pas trop raide, il suffit de rester concentré.