Le bonheur est dans le Pra

Publié le 30 Juin 2013

Non je n'ai pas utilisé deux fois le même titre ! Ne confondons pas LA Pra, plaine située sous les Doménon et la dent DU Pra, sommet central du massif de Belledonne, borne orographique triple avec l'aiguille de Marcieu sur les trois vallées qui entourent le massif : Isère, Eau-d'Olle et Villards.

30062013-IMG 2158

Voici une des images phares de la journée que je ne suis pas prêt d'oublier. Retour sur cette magnifique sortie un peu improvisée au fil de l'après-midi.

30062013-IMG 2108

Après avoir hésité sur le point de départ, je profite du télésiège des chamois de Prapoutel qui me mène à 2000 m d'altitude vers 14h. C'est pas demain la veille qu'on retrouvera un enneigement aussi bon permettant de profiter de l'ouverture des remontées mécaniques d'été. Le brouillard accroche mais la couche est censée être bloquée vers 2200 m.

30062013-IMG 2110

C'est effectivement le cas. Peu avant le sommet de la Jasse, je retrouve le soleil et vérifie que la pente ouest est toujours en conditions pour le retour.

30062013-IMG 2119 30062013-IMG 2124

Arrivé au sommet, c'est trop tentant de skier la voie normale à une date aussi tardive, sous le regard médusé de deux piétons. Je descends jusqu'à 2000 m sous les lacs du Vénétier moyennant un micro déchaussage. La direction est alors tout de suite trouvée : direction le col de l'Aigleton avec au passage vérification de l'exactitude de la balise nivose.

30062013-IMG 2128

Grand soleil côté Eau-d'Olle alors que des rouleaux débordent de la crête du Pin. La direction est toute trouvée : je monte à la Belle Etoile par le couloir sud.

30062013-IMG 2135

Cette fois, on est au coeur du massif et c'est du très grand Belledonne.

30062013-IMG 2137

Une fois au sommet, il n'y a pas longtemps à hésiter : le versant est est blanc sur toute sa hauteur alors feu !

30062013-IMG 2141

Je m'octroye une petite pause au lac de la Belle Etoile d'où ressortent de magnifiques couleurs.

30062013-IMG 2152

Petit coup d'oeil dans le rétro.

30062013-IMG 2155

Une truite (?) explore la petite petite du lac qui est dégelée.

30062013-IMG 2159

Je poursuis la descente jusqu'au lac Cottepens. Incroyable qu'il ne soit pas encore entièrement dégelé pour un 30 juin (ou un 1 juillet).

30062013-IMG 2172

J'aurais pu gagner trente minutes en restant versant ouest (qui passe incroyablement) mais un petit doute et l'envie de faire des images de ce côté me poussent à en faire le tour.

30062013-IMG 2174

Je m'arrête ensuite au refuge des Sept-Laux (c'est que je n'ai rien mangé depuis ce matin) et m'offre un petit Perrier avant de repartir vers les Cabottes.

30062013-IMG 2176

Deux cents mètres sous le sommet, la lumière devient fabuleuse.

30062013-IMG 2180

Le brouillard commence à se dissiper et laisse apparaître les lacs éclairés sous le chaînon du rocher Blanc.

30062013-IMG 2185

Au sud, le lac de la Belle Etoile où je suis passé un peu plus tôt.

30062013-IMG 2187

Gros plan sur les couleurs on ne peut plus turquoise.

30062013-IMG 2190

Au sommet, après avoir hésité sur le couloir nord-ouest en très bonnes conditions mais qui me mènerait plus bas que souhaité, j'opte pour la voie normale (4.1) que je n'ai faite qu'une seule fois en 1999.

30062013-IMG 2191

Là encore ça passe sans souci.

30062013-IMG 2192

Après une remontée à l'arête de l'Evêque, je plonge dans le vallon du Pra et rencontre trois chamois.

30062013-IMG 2194

Restent encore 450 m de déniv (pfff...) jusqu'à la cime de la Jasse pour boucler. Là aussi, ça se dégage.

30062013-IMG 2198 30062013-IMG 2200

La descente est excellente comme les autres. A ce sujet, si on excepte l'Aigleton et l'Evêque qui sont faciles sur leurs deux versants, aucun des pentes fréquentées ce jour que ce soit en montée comme en descente (Jasse sud et ouest, Belle etoile sud et est, Cabottes est et nord-ouest) ne présente de passage aussi raide que le haut de la face ouest de la cime de la Jasse. Rapidement, la pente diminue. Entre 2200 et 2000 m, trois courts déchaussages sont nécessaires entre les langues de neige sur ce versant ouest qui souffre aussi de l'enneigement du secteur (très bon cette année comme partout mais ce coin de Belledonne autour de la station des Sept-Laux présente habituellement un petit déficit par rapport au reste du massif que l'on retrouve cette année). Une dernière langue de neige providentielle et découverte au dernier moment amène au déchaussage final à 1950 m exactement, un chouïa plus bas que la gare d'arrivée du TS des chamois.

30062013-IMG 2201

Evidemment, il est presque 20h et à cette-heure-ci, pas question de compter sur le siège pour redescendre. Mais ce n'est pas un problème, surtout avec le matériel léger d'aujourd'hui. Je remets les baskets et descends par les pistes sous une belle lumière du soir.

30062013-IMG 2203

Dernière rencontre que l'on ne voit pas sur cette image : un aigle royal plane dans le ciel au-dessus de la station, peut-être le même que celui que j'ai eu la chance de voir de près en arrivant au sommet de la cime de la Jasse et qui avait immédiatement décollé en direction de la dent du Pra.

Que du bonheur cette sortie autour du Pra. Pas loin de 3000 m verticaux (en montée parce qu'en descente, ça les dépasse) ; les retrouvailles avec les beaux circuits à skis.

30062013-IMG 2206

Coup d'oeil à "la Belle" depuis Les Adrets sur la route du retour. Quel massif !

 



Rédigé par lta38

Publié dans #ski-glisse

Repost 0
Commenter cet article

dan 04/07/2013 20:51


Le lac de la belle étoile ressemble à une flèche qui semble dire: "c'est par là!" On sent ton côté contemplatif dans ce compte-rendu, tu dois te douter que cela m'emballe au plus haut point!

lta38 08/07/2013 06:29



Salut Dan. Si tu as l'occasion d'aller voir les lacs de Belledonne de la tranche 2200-2500 m dans un futur proche, n'hésite pas. Le décor est sublime !



jp renaud 02/07/2013 15:19


Lumière magnifique pour la plupart de tes photos. Le turquoise des lacs en débâcle est très beau.

lta38 03/07/2013 18:07



Une pure sortie effectivement, tant pour les yeux que pour le ski. Et ce n'est peut être pas fini.