Le Jalla en peaux

Publié le 1 Décembre 2010

jalla_1.JPGDernière round de la journée "neige en plaine", une montée au mont Jalla (800 m, épaule du Rachais) en peaux de phoque. Pour se mettre dans l'ambiance, l'idée était de le faire en nocturne. Le rendez-vous est donc convenu à 21h à la porte Saint-Laurent de Grenoble. JC, Jérôme puis Thibaut arrivent avec leur matos. Pour ma part, j'ai pris le vélo pour faire les 3 km de plat qui séparent le départ de la course de mon domicile. La neige est très trempée, la température étant remontée à 1°C dans l'après-midi, avec une humidité maximale. On attaque même sous de la bruine/grésil. Mais rapidement, la neige prend le dessus. Elle stoppe quand nous arrivons à la Bastille, en même temps que le brouillard apparaît.

jalla_3.JPGAvec les lumières de la ville, l'ambiance orangée est terrible. On repart vers le haut jusqu'au monument aux morts puis ensuite, en direction du mont Jalla où il y a beaucoup moins de traces. Encore une fois, l'ambiance est très spéciale. On se demande où on est.

jalla_4.JPGLa prise de vue est très délicate mais j'essaie de garder quelques clichés de la balade. Trépied, reflex avec 20-30 secondes de pose pour être à 200 ISO et mise au point difficile : j'éclaire le premier plan (le skieur) avec ma frontale, j'essaie de mettre au point puis je passe en mode manuel.

jalla_5.JPGMalgré la quantité de neige, comme elle est très sèche, il faut attaquer la descente prudemment car ça racle un peu les cailloux au départ. Ensuite, on se laisse glisser sur le chemin peu raide et il y a même un peu de godille en descendant de la Bastille car la piste est très bien dammée. Pas du grand ski (à peine du ski même) mais le but recherché était ailleurs. Le Jalla depuis Grenoble restera un grand moment.

jalla.JPG

Rédigé par lta38

Publié dans #ski-glisse

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article