Les dalles du Galeteau à skis

Publié le 30 Mars 2014

On vient s'y balader en été avec la corde et les chaussons. Ce n'est pas très difficile et c'est d'ailleurs une très belle idée de grande voie pour emmener des débutants.

galeteau2.jpg galeteau3-2.jpg

Ce n'était pas l'idée de départ (un gros tour d'au moins 2500 de déniv avec des pentes raides) mais une grosse flemme l'emporte, en raison du changement d'heure et du manque de sommeil, de la neige en deça de nos espérances, du plantage météo qui annonçait un soleil dominant.

galeteau3-3 galeteau3-4.jpg

Arrivés au lac du Crozet, un coup d'oeil au Galeteau et la décision est prise. On va limiter les longueurs en neige médiocre et aller tâter ce qui semble être de la poudre dans cette face nord. Cela fait longtemps que je souhaitais poser des courbes sur ces dalles. Les conditions ont l'air exceptionnellement bonnes malgré une vingtaine de mètres en haut non enneigés et qui nous priveront de chausser au sommet.

galeteau4-5.jpg galeteau4-6.jpg

Pour le reste, c'est du tout bon. Pas de bricolage pour le ressaut du bas à la descente (deux pas de dry à la montée avec "piolet-mottes de terre", de la super poudre, un zeste d'exposition et une bien belle pente malgré sa brièveté.

galeteau4.jpg

Pour éviter le retour du Crozet pas terrible, mais aussi pour ne pas se limiter à se dénivelé, on remet les peaux pour remonter au Grand Colon. Très bonne descente dans un couloir sud puis sur l'épaule, lourdasse ensuite dans le bas de la face ouest. La route est encore entièrement enneigée jusqu'à 1250 m puis il faut porter jusqu'au parking de Freydières où on se pose au restau de la Gélinotte.

Rédigé par lta38

Publié dans #ski-glisse

Repost 0
Commenter cet article

julien BONTRON 01/04/2014 11:18


Salut Lionel! Cette pente me faisait de l'oeil samedi dernier, mais j'avais prévu de faire un grand tour, donc Pic Couttet couloir Nord suivi du tour de la Grande Lance, poudre froide et soleil
au programme. Dimanche les conditions étaient effectivement bien différentes...


J'avais repéré un bon remplissage sur le bas malgré ce petit ressaut et surtout une belle quantité de  poudre sur les dalles. Alors bravo, très bon choix !


Bien vu également pour la face Ouest de la Grande Lance en belle poudre, c'est un autre de mes objectifs... peut-être pour la saison prochaine...


Bonne continuation,


Julien.

lta38 01/04/2014 18:05



Bonjour à tous les deux. Le Galeteau est indiqué en variante de la face nord du Grand Colon dans le Toponeige Belledonne (course n° B4.1, cotation 5.2/E4). Elle a été peu reprise depuis la
première connue car Berthollet/Mestrallet dans les années 80 : aucune mention sur Skitour, c2c, une seule surVolopress.fr. 


Par rapport à la voie d'été classique, on passe dans les gradins à droite du pilier et on revient prendre les dalles dans la partie haute. La pente est moins raide que je ne le pensais : à peine
un peu de 50° au sommet et pour le passage du bas et encore, dans le cas le plus défavorable. L'exposition est moins forte également que ce que l'on croit : en skiant bien à gauche le long des
rochers (superbe ambiance), on reste dans le E2 avec seulement une poignée de virages tout en haut qui pourraient déverser sur le pilier d'attaque de la voie d'escalade (E3/4 dans ce cas) d'où
plutôt un E3 pour l'ensemble. Avec ces conditions de neige poudreuse, on y était totalement sereins ; en plus le passage du bas se négociait comme une lettre à la poste. Cette face mérite
largement d'être skiée plus souvent malgré sa brièveté. Merci de votre contribution et bon ski.



Laurent 31/03/2014 22:55


Pour l'avoir parcouru de nombreuse fois l'été, j'ai toujours été etonnée de ne voir aucun récit ni topo d'une descente à ski (même pas dans le toponeige), c'est chose faite !

lta38 01/04/2014 18:05



Bonjour à tous les deux. Le Galeteau est indiqué en variante de la face nord du Grand Colon dans le Toponeige Belledonne (course n° B4.1, cotation 5.2/E4). Elle a été peu reprise depuis la
première connue car Berthollet/Mestrallet dans les années 80 : aucune mention sur Skitour, c2c, une seule surVolopress.fr. 


Par rapport à la voie d'été classique, on passe dans les gradins à droite du pilier et on revient prendre les dalles dans la partie haute. La pente est moins raide que je ne le pensais : à peine
un peu de 50° au sommet et pour le passage du bas et encore, dans le cas le plus défavorable. L'exposition est moins forte également que ce que l'on croit : en skiant bien à gauche le long des
rochers (superbe ambiance), on reste dans le E2 avec seulement une poignée de virages tout en haut qui pourraient déverser sur le pilier d'attaque de la voie d'escalade (E3/4 dans ce cas) d'où
plutôt un E3 pour l'ensemble. Avec ces conditions de neige poudreuse, on y était totalement sereins ; en plus le passage du bas se négociait comme une lettre à la poste. Cette face mérite
largement d'être skiée plus souvent malgré sa brièveté. Merci de votre contribution et bon ski.