Lynx lynx

Publié le 17 Juin 2012

Lynx lynx c'est le nom scientifique du Lynx boréal, animal mythique, rare, de nos forêts que tout naturaliste souhaite rencontrer. Lynx est répété deux fois. Deux fois comme les deux chevreuils entendus aboyer ce matin dans le Vercors. Serait-ce le lynx ou notre présence qui les as mis en fuite ?

01.jpg

Deux fois, c'est aussi les deux observations que j'ai faite de ce qui pourrait être un lynx mais il m'est impossible d'affirmer quoi que ce soit. La première c'était il y a deux ans et demi en Chartreuse, au col de la Charmette où l'animal est bien présent et dans un biotope idéal. J'étais parti de nuit et étais tombé face à face avec un animal de taille moyenne à quelques mètres. Seuls ses yeux brillaient dans la frontale. Vu la hauteur par rapport au sol, c'était plus grand qu'un renard. Quand l'animal est parti je n'ai pas entendu le moindre bruit ce qui écarte tout ongulé d'autant que le terrain était jonché de branches sèches. Alors lynx ou pas ?

Nous continuons notre balade du matin avec Nico pendant que le reste de la troupe dort encore dans la tente. Il est 6h du matin. Une troupe de becs-croisés s'abreuve dans une flaque boueuse.

01_1.jpg

Nous observons les grives musiciennes, les mésanges qui s'activent comme cette mésange huppée.

01_2.jpg

Tout à coup, une martre traverse devant nos yeux. Elle grimpe à un arbre, en redescend puis se dirige vers un groupe de rochers. impossible de la suivre avec l'appareil. Elle ne réapparaîtra pas. Mais quelle joie d'avoir vu cet animal ! Pour ma part, c'est seulement la quatrième fois. Nous revenons aux tentes à 7h30. Tout le monde dort encore. Nous décidonc d'aller faire un tour dans la forêt juste à côté. Au bout de 50 mètres, nous fixons tous les deux dans la même direction. Un animal s'enfuit, ayant probablement entendu les craquements de branches impossibles à éviter compte tenu du terrain. Avec Nico, on se regarde et on imagine tous les deux la même chose en une fraction de seconde. Nous n'avons pas eu le temps de reconnaître quoi que ce soit : l'observation a duré une seconde entre deux troncs d'arbre et le bestiau s'enfuyant de dos. Mais nous avons des certitudes : l'animal est un mammifère de taille moyenne (plus grand qu'un renard, plus petit qu'un chamois), de couleur dominante grise et il m'a même semblé y voir des tâches. De sa fuite, nous avons observé deux bonds, probablement sur un rocher puis sur une souche. Enfin, il n'y a pas eu le moindre bruit alors que le terrain était abominable. Un ongulé aurait non seulement été bruyant mais aurait eu beaucoup de mal à s'y déplacer. Tout laisse penser et bien plus que l'observation du col de la Charmette que cet animal qui était là à 50 mètres de notre bivouac n'était rien d'autre qu'un lynx.

2012-06-5661-copie.JPG

La partie naturaliste s'arrête là. En milieu de matinée, les papas font un aller-retour à la voiture pour faire le plein d'eau et poser le surplus de matériel dont celui de bivouac et la troupe part pour un joli tour sur le plateau.

2012-06-5664-copie.JPG

Un joli tour parfaitement adapté aux petits enfants : cinq kilomètres à plat et guère plus de 100 m de dénivelé en tout.

2012-06-5670-copie.JPG

Cela nous occupera près de 4 heures. Cela peut paraître beaucoup mais il faut ajouter à ce circuit entre Plénouze et Sornin la (courte) redescente sur le parking de Font-Chaude et les nombreuses pauses "regroupement" pour attendre Emma et Emie qui auront, du haut de leurs 2 et 2,5 ans, marché près de 3/4 du circuit ! Et bien sûr la grosse pause déjeuner au milieu d'un beau lapiaz avec des failles dans lesquelles il s'agirait de ne pas tomber.

2012-06-5675-copie.JPG

Une bien belle journée dans le Vercors et un coin qui mérite d'être fréquenté par grosse chaleur car l'essentiel du parcours se déroule en terrain semi-boisé. Merci les amis.


Rédigé par lta38

Publié dans #animaux

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Fred 20/06/2012 10:27


SAlut Lionel,


avec un titre pareil, je ne pouvais pas passer à côté!...


Si c'était un lynx, il a dû passer un moment à vous observer après s'être éloigné... Je comprends ta frustration... Tu as cherché s'il y avait une éventuelle proie dans le secteur?


Fred

lta38 20/06/2012 20:16



Ah, je savais que ce titre attirerait !!! Rien trouvé : ni proie, ni trace, ni crotte. 



montagne-a-vaches 19/06/2012 21:47


C'est l'homme qui a vu le chevreuil qui a vu le lynx...


NB : et pourquoi pas un loup ?

lta38 20/06/2012 06:59



Et pourquoi pas un loup ? Je n'en sais rien. Les deux bonds faisaient plus penser à un chat mais je ne peux rien affirmer. Ca "m'énerve" et en même temps, c'est ce qui fait le charme de la
nature...



damien 19/06/2012 18:04


Le titre c'est un peu de la publicité abusive!

lta38 19/06/2012 18:26



Faut bien "vendre"