Pas mal pour un 5 novembre

Publié le 5 Novembre 2012

2012-11 1439

L'enneigement a souffert, plus d'une semaine apès la chute. C'est normal, nous ne sommes que début novembre. Et encore, nous n'avons pas eu l'habituel coup de foehn qui suit une grosse chute de neige dans notre département à l'automne.

2012-11 1437

Mais là où la neige est tombée en abondance, elle a résisté. Ainsi, Autrans à 1000 m est toujours bien enneigé et on peut skier en fond ou en rando par exemple sur les pistes de la Sure. Cependant, la pluie de la veille jusque très haut a détrempé le manteau. Avec Jo et Nico nous préférons Chamrousse où un saupoudrage de fin d'épisode à reblanchi le paysage au-dessus de 1700 m.

2012-11 1441

Nous le vérifions avec 3 cm à Roche Béranger, sur une sous-couche qui n'avait pas encore fondu. Ca permettra de skier sans toucher à la descente et même d'y faire du bon ski. 2000 m plus bas, Grenoble a retrouvé son habit d'automne. Normal pour un 5 novembre.

2012-11 1446

La descente sur Escombailles est peu enneigée ; c'est ici qu'il faut faire attention en skiant. En restant intelligemment dans les creux et en descendant prudemment, on se limite à quelques rares touchettes. Remise des peaux et remontée au col des Lessines.

2012-11 1451

Les lacs Robert apparaissent. Trois sur quatre sont gelés.

2012-11 1453

Les combes sont suffisamment enneigés pour aller aux Vans. Pas mal pour un cinq novembre.

2012-11 1460

Le ciel se couvre à l'approche du sommet. On aura bien exploité la fenêtre météo.

2012-11 1462

Comme il y a déjà une trace qui mène au Petit Van, nous préférons faire la nôtre vers le Grand.

2012-11 1464

De bien belles lumières nous accompagnent pour l'arrivée au sommet.

2012-11 1471

Du bon ski à la descente mais en étant prudent, sans s'emballer. Vraiment pas mal pour un 5 novembre. Sous un autre angle, c'est ici, chez le Bertonche.

Rédigé par lta38

Publié dans #ski-glisse

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article