Pyramide : deux couloirs sinon rien

Publié le 2 Avril 2011

2011-03-2234---copie.JPG2011-03-2237---copie.JPGEnvie d'Oisans, envie d'altitude, envie de pente. Trois critères qui font qu'avec Thibaut et Marco, nous attaquons à 7h du mat au petit jour depuis le hameau du Casset, au-dessus de Serre-Chevalier, encore à moitié endormi. Le soleil nous surprend au pied du fameaux couloir Davin et ses cousins.

 

L'approche est assez longue et ne dénivelle pas beaucoup mais on connait bien et elle est rondement menée.

 

Arrivés sur les moraines d'Arsine, surprise : un gars est déjà engagé à mi-hauteur du couloir convoité : "la banane de gauche". Il a une bonne heure d'avance sur nous.

2011-03-2241---copie.JPG 

Deux autres sont aussi au pied du couloir. On poursuit en se disant que si c'est trop chargé, on fera un autre couloir parallèle. A l'attaque, Marco met le turbo dans les traces du premier et la seconde cordée est dépassée.

 

Au final, nous n'arrivons que quelques minutes après le leader que nous remercions pour la trace. Il lui revient bien sûr la primeur de la descente.Il n'est que 10h15 et nous entrevoyons la possibilité de respecter notre timing (14h à Grenoble) en enchaînant un second couloir.

 

Nous laissons le premier prendre de l'avance puis attaquons à notre tour. La neige est très bonne en haut, un peu plus dense au milieu du couloir qui est aussi plus étroit.

2011-03-2245---copie.JPG

 


2011-03 2248 - copie2011-03-2250---copie.JPG

La descente est rapide et nous voilà déjà à la bifurcation d'avec le couloir central. Une petite hésitation puis nous repartons vers le haut. Une fois de plus, Marco se colle à la trace. 

 

C'est un peu plus fatigant : on a déjà 2000 dans les pattes et en plus, il faut tracer. Mais le sourire est là : la neige est excellente et on remonte ce beau billard jusqu'à la corniche sommitale.

 

La précédente ne nous avait pas laissés passer. Cette fois, il y a deux faiblesses et nous ne nous priverons ni du soleil, ni du panorama au sommet.


2011-03-2253---copie.JPG

Bain de soleil face au Pelvoux. A droite, le vide-ordure dans lequel nous allons nous jeter avec enthousiasme.

2011-03-2255---copie.JPG2011-03-2256---copie.JPG

L'entrée dans le couloir est assez technique. A cause de la corniche, il faut négocier une "petite" pente à 55° mais la neige est excellente.

 

Ensuite ? Ben y'a plus qu'à poser des courbes jusqu'en bas. Avec ces conditions de neige, le ski de pente en est presque "facile", d'autant que la pente n'est pas non plus extrême ici. On est en moyenne dans du 45° avec seulement quelques virages à 50° sous les corniches sommitales ou sur des contre-pentes volontairement dénichées.

 

J'avais réalisé le couloir de droite en avril 2000 et n'était pas revenu skier ses voisins. Voilà qui devrait être fait avec ce beau doublé.2011-03-2261---copie.JPG

Dans la partie inférieure, nous rendons visite à la gorge centrale en excellentes conditions. Petite pause sur les moraines pour admirer le plat du jour : une belle moisson de pentes.2011-03-2262---copie.JPG

Et pour finir, une petite image sur le reste de la descente (1200 m sur les 2000 quand même !), prise à la volée parce qu'on n'a pas trop eu le temps de s'arrêter : des bonnes conditions de neige jusqu'à 2000 m d'altitude, les 500 restants étant, comme souvent à cette époque de l'année du "COP", du ski "comme on peut" dans une neige pourrie.2011-03-2264---copie.JPG

Merci l'Oisans pour cette belle matinée en montagne.

Rédigé par lta38

Publié dans #ski-glisse

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

stephane 03/04/2011 21:42



Salut !


Merci d'avoir rentré votre course samedi: ca m'a permis de reussir mon week-end apres un samedi completement foiré, je me suis bien rattrapé aujourd'hui grace a votre sortie. Vos traces n'etaient
pas genantes pour le col est (sauf pour les 5 derniers metres). Quant au couloir en banane, il m'a semblé etroit et en neige bcp moins poudreuse. Ca a du coulé. je me suis abstenu. En plus
j'etait crevé: J'ai bien du mettre 1h30 de plus que vous à la montée pour 1 couloir  (parti 3/4h avant 6h20 et  arrivé au sommet 3/4h apres 11h). N'allez pas si vite vous allez faire
fondre la neige ! ;-)


A+


bon ski.


Stephane



lta38 04/04/2011 07:03



Salut Stéphane
Je n'y arrive pas toujours mais j'essaie de mettre à jour assez vite quand je sais que ça peut servir pour le lendemain. La banane était effectivement en neige un peu plus tassée mais ça restait
très bon (en tous cas le samedi) ; le col est était, lui, excellent.
Sinon, je crois que la neige ne va pas avoir besoin de moi pour fondre avec la semaine anticyclonique et douce qui s'annonce ; déjà qu'il n'y en a pas beaucoup, je crois qu'on va sortir la corde
et les chaussons.
Bonne fin de saison