Raté à la Dent

Publié le 2 Juillet 2013

2013-07-2218.jpg

Toutes les sorties ne se passent pas comme on l'avait imaginé. Pourtant, ça paraissait simple : une voie facile pour conclure une (petite) journée de travail et ménager mon épaule, en terrain connu.

2013-07-5069.JPG

Après deux longueurs d'escalade à la dent de Crolles (6a ; 5b), Delle laisse malencontreusement échapper une basket. Candice avait déjà fait le coup du chausson il y a deux ans. Pour la basket, c'est moins grave, mais descendre le pas de l'Oeille avec un chausson, neuf qui plus est, n'est pas une sinécure.

2013-07-2219.jpg

On opte pour la retraite mais en faisant quand même la longueur suivante (6b, le crux) qui a l'air sympa.

2013-07-5072.JPG

La retraite prendre du temps. C'est que bibi est de plus en plus partisan de la grimpe avec 50 m d'attache. Et des rappels de 25 m ne permettent pas de descendre des longueurs de 30 m par définition. Du coup, il faut bricoler un peu et ça prend du temps. On finira par descendre en cinq manips en ne laissant qu'un seul maillon rapide. 

Le vent se lève et comme d'habitude, la face ouest de la Dent n'est pas un lieu réputé pour la chaleur. Il n'y a plus qu'à rentrer sans avoir fait le sommet en jetant un dernier coup d'oeil à la paroi éclairée par quelques jolies teintes du soir.

2013-07-2220.jpg

Rédigé par lta38

Publié dans #escalade-alpi

Repost 0
Commenter cet article