Réflexion aux Côtes-d'Arey. 26 août 2010

Publié le 27 Août 2010

Journée de repos en famille chez nos amis les "Berthols" en nord Isère. Une fois de plus, un accueil des plus chaleureux et de bons petits plats préparés pour les repas du midi et du soir. Pendant la digestion, une balade s'imposait malgré la chaleur (des records de chaleurs battus ça et là : 35°C à Grenoble St-Geoirs c'est tout simplement le record absolu de cette station météo pour une dernière décade d'août) durant laquelle, nous avons eu l'occasion de discuter de tout et de rien. En parcourant, quelques minutes avant, les pages d'un numéro du magazine "sport et vie", je suis resté sur ces phrases d'Albert Jacquard :

"Hubert Reeves estime que nous en avons encore pour maximum un demi-siècle à vivre. En tant que biologiste, je pourrais me réjouir de cette échéance. Le jour de notre disparition, les papillons, les anémones, les chinpanzés, pourront se dire "ouf enfin tranquilles". Mais il se trouve que je ne suis pas biologiste seulement, je suis aussi grand-père et j'estime qu'il faut raisonner et réagir autrement. Face à une perversion qui, nous l'avons vu, passe par la prédominance de l'argent, de la compétition et de la tricherie, j'aimerais qu'on adopte un mode de pensée différent qui serait : "A quoi bon être meilleur qu'un autre, j'ai déjà tellement de difficulté à être meilleur que moi-même"."

 

A méditer...

P1130172---copie.JPG

Rédigé par lta38

Publié dans #humeur

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article