Retour à la Meije (II)

Publié le 6 Août 2013

Acte II, cette fois au départ du Promontoire. De l'escalade de proximité. Nous partons pour "reine de la nuit". Nous prenons notre temps. La météo est au beau fixe avec un risque d'orage le soir. A 9h seulement nous quittons le refuge. Nous sommes trois. Florian qui a fait la Pierre Allain la veille se retrouve seul car son pote souhaite redescendre et du coup, il vient grimper avec nous.

06082013-IMG_2955-copie-1.jpg 06082013-IMG_2958.jpg

Nous décidons de nous répartir les longuers en tête ce qui devrait prendre un peu de temps avec le fait de se décorder, sans compter que l'on grimpe à trois. Florian attaque L1 (6b, à froid, pas donné) puis poursuit sur L2 (6a) et L3 (5c).

06082013-IMG_2961.jpg 06082013-IMG_2964.jpg

Finalement, ça ne pinaille pas. Le second à peine arrivé au relais assure le leader qui repart et le second qui termine simultanément. En plus, ça grimpe fort vite et je n'ai pas le souvenir d'avoir déjà été aussi efficace à trois, contredisant l'idée que je me faisais qu'une cordée de trois était forcément synonyme de lenteur.

06082013-IMG_2969.jpg 06082013-IMG_2970.jpg

A mon tour je prends la tête pour L4 (5c), L5 (6c qui passe à vue en couinant un peu) et L6 (6a). L'équipement est béton à partir du 6a et très light en-dessous. Mieux vaut avoir quelques friends sous peine de faire des envolées où le vol n'est même pas envisageable.

06082013-IMG_2975.jpg 06082013-IMG_2980.jpg

Stan termine les deux dernières longueurs en tête (5c chacune) et il fait grand soleil quand nous sommes à 12h30 au sommet de la Pyramide Duhamel, si bien qu'on en profite un peu. Trente minutes plus tard, je suis au R7 après avoir fait le premier rappel et attends mes compagnons. Je jette un coup d'oeil vers l'Olan et les nuages gris qui arrivent m'inquiètent. C'est incroyable avec quelle soudanéité l'orage est arrivé.

Et là, on a beau être rapide, à trois, c'est au moins 20% de temps en plus dans les rappels. Mais il faut rester lucide et faire les bonnes manip. Quelques gouttes s'ajoutent au tonnerre qui gronde sur le vallon des Etages et finalement, l'orage passe au sud.

14h. Nous sommes de retour au refuge, secs et même avec le soleil revenu. On se rappellera que le temps change très vite en montagne et que les prévi météo ne sont pas toujours fiables, surtout par flux de sud-ouest.

Le temps de manger un bout, de saluer Nath et Frédi et il est l'heure de quitter la Meije. Le lendemain, la pluie ne nous permettra pas de grimper en falaise mais peu importe, ce retour à la Meije fut un grand moment en montagne.

Rédigé par lta38

Publié dans #escalade-alpi

Repost 0
Commenter cet article

neigerome 17/08/2013 13:16


ils devaient dater de deux à trois jours.


aujourd'hui apercus d'autres identiques (taille, état de dégustation par les limaces pas trop avancé) sous le col de roméyère côte st gervais. altitude 600 à 800m.

lta38 18/08/2013 11:37



Merci pour l'info. Il faudrait un peu de pluie quand même.



neigerome 15/08/2013 16:04


merci pour la réponse, bonnes cueillettes (trouvés des ptit bouchons de cèpes vers st mury monteymond ce jour), et ballade.

lta38 17/08/2013 07:54



Ah ? Serait-ce un début de poussée ?



jerome 15/08/2013 10:57


salut,


où pourrais je trouver les crampons "light" pour baskets ?


espace montagne, au vieux ....

lta38 15/08/2013 11:21



je les ai trouves au Vieux Camp. Autour de 30 euro il me semble et c est pas mal du tout.



yann 12/08/2013 10:48


>une cordée de trois était forcément synonyme de lenteur.


Ouh le vilain!!! Une cordée à 3 c'est moins de poids sur le dos à
l'approche et/ou dans la voie, la possibilité d'un joker de plus et puis surtout, surtout, c'est tellement plus sympa de refaire le monde à chaque relais pendant que le leader grimpe! Bref, où
est le problème? 


Plus on est de fous motivés, plus on rit! :o)


Y



lta38 12/08/2013 18:52



Tu as raison mais tu quand même globalement, les qq fois où j'ai grimpé à trois, ça a pris plus de temps qu'à deux et avec le désir de ne pas rentrer trop tard au bercail (avec les enfants...),
j'étais resté sur cette idée... que j'ai revue suite àcette course à la Meije. Et puis c'est vrai que c'est plus sympa. Le seul truc, c'est que si tout le monde veut grimper en tête, il faut se
décorder et faire qq manips et puis tu grimpes davantage en second et j'ai horreur de grimper en second (en plus je grimpe plus mal qu'en tête). A+