Retours de Plum

Publié le 14 Février 2011

2011-02 1906 1Cela fait quelque temps que j'ai acquis une fixation de skis ultra-légère : la Plum 145 de Felisaz. Après quelques journées d'utilisation, voici ce que j'en retire.
- Le poids est conforme à celui annoncé par le fabricant : j'ai pesé 283 g pour les 290 g annoncés. C'est assez rare pour être signalé, poids auquel il faut toutefois rajouter celui des vis ce qui rajoute entre 30 et 40 g.
- Le système de fixation est pratique et je chausse plus facilement qu'avec une TLT Speed : quasi aucun raté et en plus, c'est automatique donc pas besoin de se baisser pour verrouiller. En contre-partie, il n'y a pas de sécurité à la descente mais ça je le savais : en cas de chute, la fix n'est pas censée déchausser.
- Le système arrière est bien conçu. Pas besoin de tourner la talonnière pour passer du mode montée au mode descente : il suffit de relever un petit locquet et hop le tour est joué. Je n'ai pas eu de déchaussage accidentel tout en attaquant un peu. Le réglage arrière annoncé à 7 DIN semble donc convenir à un skieur de mon gabarit (174 cm pour 65 kg).
- La talonnière, contrairement à celle de la LT race, comporte un cran à 90° lorsqu'on la fait pivoter si bien qu'on peut l'utiliser sans cale pour les longs plats que l'on peut trouver dans certaines traversées. C'est appréciable. Toutefois, avec une chaussure TLT5, la semelle à l'avant ne vient pas épouser parfaitement la fix et lorsqu'on est en position sans cale, elle (la semelle) vient écraser l'étrier et ça force un peu. Le skieur ne sent rien mais à la longue, cela attaque le caoutchouc de la semelle. A surveiller.
- Je ne me suis pas encore tout à fait adapté à la talonnière basse (36 mm contre 50 pour une TLT) mais avec le débattement de la chaussure, on s'y fait bien. Il faut éviter toutefois d'avoir à tracer raide dans la profonde. De toutes façons, je n'ai pas acheté ce matos pour faire de la grosse neige, j'ai d'autres skis pour ça.
- En montée, reste un problème que je n'ai pas résolu. En cas de zipette, si le dessus de la chaussure vient à se mettre à 90° par rapport au plan de la pente, elle vient toucher la butée et au moindre petit choc, provoque l'écartement de l'étrier et le déchaussage. J'ai eu 5 déchaussages intempestifs en 4 sorties ce qui est beaucoup trop, l'un m'ayant valu quelques mètres de descente pour aller récupérer mon ski. Il semble que ce problème soit récurrent et le fabricant devrait s'y pencher. J'espère ne pas perdre mon matériel à cause de ça vu qu'evidemment, je n'utilise ni lanières ni même mousqueton pour assurer un lien entre le ski et le skieur, lien qui nuit à la facilité des manips. Ce dernier point est le seul défaut noté mais j'avoue qu'il m'inquiète un peu. A suivre.

Rédigé par lta38

Publié dans #matériel

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

david 22/02/2011 16:20



J'ai une paire de plum guide depuis quelques sorties (l'avant est avec blocage manuel).Le levier avant est un peu trop proéminent à mon gout, et 2-3 fois j'ai tapé avec l'avant de la chaussure
dans une conversion un peu sport. Cela débloque d'un cran la fix mais ce n'est pas allé plus loin. Je pense que c'est un peu la maladie des gros leviers. Pour le reste nickel.