Silence ça pousse

Publié le 11 Août 2013

11082013-IMG 2995

C'est ainsi que je pourrais résumer cette sortie d'escalade en Chartreuse sur la voie "centenaire du GDA" ouverte par Yves Ghesquiers que je salue (et remercie) ici.

11082013-IMG 2998

Une sortie prévue à la dernière minute la veille au soir lors d'un coup de fil avec Cat et Nico. Le cahier des charges est serré. Cat souhaite rentrer au plus tard en début d'aprem pour profiter de sa dernière (demie-) journée de vacances en famille et de mon côté, c'est pareil (sauf que ce n'est pas encore la fin des vacances ;-)) car dans l'après-midi, j'ai prévu de monter bivouaquer quelque part avec ma petite Emie.

11082013-IMG 2999

Départ donc aux aurores avec Cat en direction du cirque de l'Aup du Seuil en Chartreuse. Au pied de ce dernier, on traverse à niveau en suivant des traces de chamois (?) peu marquées jusqu'au pied de la voie. Le départ se situe à droite d'un beau pilier jaune, dans des dalles grises. Il est marqué par une ligne de spits (à ma connaissance la seule à ce jour dans le coin) avec des plaquettes artisanales.

11082013-IMG 3002 11082013-IMG 3005

Les commentaires sur cette voie sont rares. Sur l'excellent topo de Bourdat/Guerillot, on parle d'une belle voie mais envahie par la végétation. Ce dernier ainsi que Philippe (PPY pour les intimes) confirment sur promogrimpe. Ces commentaires datent de 2006. Depuis, la voie a dû être bien peu parcourue car la végétation est toujours là. Et elle a probablement poussé depuis.

11082013-IMG 3010 11082013-IMG 3012

C'est vraiment dommage car la voie mérite d'être parcourue. Le rocher est en effet excellent. La grimpe loin d'être monotone et encore moins facile comme le laissent supposer les cotations. Ici, il faut savoir placer ses pieds. En attendant un éventuel nettoyage, si elle réserve de belles longueurs qui grimpent, il y a aussi des passages les pieds dans la terre, les mains sur les touffes d'herbe et les équilibres précaires sur les mottes. Ce que l'on appelle sans doute le mixte chartroussin.

11082013-IMG 3013 11082013-IMG 3014

Alors avis à la populaschtroumph. Qui veut s'y coller ? Ce serait dommage que cette voie tombe dans l'oubli. Yves si ça te dit, je suis partant pour une journée nettoyage. On arrive du haut en rappel et on pousse tout en bas.

Pour ceux qui voudraient s'y rendre en attendant cet hypothétique désherbage, ça fait une belle balade "montagne" à la matinée. On a de fortes chances de s'y retrouver seul d'où le "silence" annoncé dans le titre. Mis à part les tichodromes, le renard et les chamois, on n'y a pas vu âme qui vive. Les coinceurs sont inutiles ; la voie est bien équipée. Compter quand même 6a obligatoire, parfois délicat. Par longueur :
L1 = 6b (le crux à froid)
L2 = 6b (fissure vraiment mal commode au départ, pas du tout notre style !) 
L3 = 5c/6a (avec un pas en traversée qui paraît dur mais passe finalement bien)
L4 = 6a (encore sur les pieds)
L5 = 6a (assez délicat avec la végétation, final facile mais pleine terre !!)
L6 = 5c (bien végétatif au début)
L7 = 5c (jolie longueur pour finir) 

11082013-IMG 3018

Beaux jeux de lumière à la sortie sur les plateaux. Il est à peine midi quand nous attaquons la descente. L'approche et le retour par le pas de l'Aup du Seuil sont vivement conseillés.

Rédigé par lta38

Publié dans #escalade-alpi

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article