Ski et baskets

Publié le 9 Juin 2014

09062014-P1010497Après un départ catastrophique, la saison de ski a été plutôt bonne et joue les prolongations grâce au stock en altitude. Les limites skiables sont proches de celles de l'an dernier à la fin juin mais elles devraient remonter assez vite du fait d'une épaisseur de neige moindre et de la chaleur. En tous cas, on skie un peu partout à 1800 m dans Belledonne ; autant en profiter.

L'idée est de faire un tour similaire à celui-ci. Le lac du Crozet vit ses derniers icebergs. Les lacs autour de 2000 m ont quinze jours d'avance sur l'an dernier ; quinze de retard sur la moyenne.

A partir de là, on croise de nombreuses tentes de randonneurs venus bivouaquer à la fraîche durant ce week-end de grosse chaleur stable. C'eut été une bonne idée avec les filles mais il y en aura d'autres ; l'été ne fait que commencer.

Je monte en baskets et poursuis même jusqu'au Doménon grâce à l'absence de regel.

09062014-P1010507

Au niveau des Doménons, les lacs sont à peine visible. J'ai encore pu les traverser à skis mais la couche de neige ne dépasse pas les 10 cm par endroits. En-dessous, on sent une sorte de mélange neige-haut. Gaffe à la rupture dans les jours à venir.

09062014-P1010510

Cette fois-ci, je ne réitère pas le coup du Z en peaux et je monte par le couloir nord que je ne connaissais pas. C'est direct entre les deux lacs du Doménons et ça passe tout en peaux grâce au non-regel.

09062014-P1010513

Bonne descente de l'autre côté et je pousse jusqu'au lac Longet (comme d'habitude, le Claret est déjà entièrement dégelé) à 2060 m.

09062014-P1010519

En toutes saisons, ce lac est une vraie peinture. Je repasse en mode baskets et entame la marche vers le Grand Colon en passant par le lac Merlat.

09062014-P1010524

Après un coup d'oeil à ma trace au-dessus deu lac Claret, il me faut traverser le ruisseau de la Pra. Bien trop large, il n'y a pas d'autre solution que de faire le détour par la passerelle sous le refuge. A moins de... finalement, je passe pieds nus et gagne un bon gros quart d'heure.

09062014-P1010527

A partir du lac Merlat je suis stoppé régulièrement par les randonneurs qui me demandent d'où je viens. C'est même la foule tous appareils photos sortis lorsque j'attaque les premiers virages de la face nord du Grand Colon.

09062014-P1010533-copie-1.jpg

La neige y est présente en continu jusqu'à 1800 m. Cinq minutes de marche et je rejoins le sentier. 1800 m de dénivelé dont 1400 m skiés. Pas si mal avec un parking à 1380 m un 9 juin.


Rédigé par lta38

Publié dans #ski-glisse

Repost 0
Commenter cet article

Distribution de prospectus 12/06/2014 12:17


Merci pour le travail que vous faites sur ce blog qui contient pas mal de bons articles. 

lta38 12/06/2014 20:47



Merci de votre passage ici !