Skis enfant

Publié le 30 Avril 2013

Stella réclame d'essayer les peaux ; oui mais voilà il n'existe pas de chaussures avec inserts à sa pointure et quand bien même, l'investissement n'est pas donné. Cela fait un moment que je retourne l'idée dans ma tête. L'idée est de trouver une paire de skis uniquement pour la montée et qu'elle descende avec ses skis alpins portés par papa. Plusieurs aménagements sont possibles :
- Sécura fix ou Alpine trekker montés sur ses skis de piste => beaucoup trop lourd.
- Montée en skis de fond avec peaux => on n'est pas équipé (en même temps c'est l'occasion) et je me pose la question de l'équilibre dès qu'on ne sera pas sur de la neige meuble avec les chevilles non tenues. Et ça nécessite une manip de changement de chaussure pour la descente (et aussi si on veut alterner avec tractage => changement chaussures/skis ou enlèvement des peaux)
- Bricoler une paire de skis d'approche. C'est cette solution que j'ai retenue.

Dans le cahier des charges, il fallait rajouter investissement financier minimum et bricolage pas trop minutieux pour le bricolo très moyen que je suis.

Alors rendons à César ce qui est à César. Merci à Boubou pour les fix Emery Chrono. Une vieille paire de fix de rando mais pas lourdes du tout. Quand on a viré la partie qui sert à la descente (vu que je n'en ai pas besoin), la paire pèse à peine plus lourd qu'une TLT speed : 800 g. Certes c'est bien plus lourd qu'un avant de lowtech seul mais encore faut-il bricoler des inserts qui tiennent sans massacrer la chaussure et surtout disposer d'avants TLT.

Pour les skis, ca peut faire rire mais Sophie et Marc voulaient se débarrasser d'une vieille paire de VR27 en 110 cm qui traînait dans leur garage. Des vieux skis un peu "mythiques" mais qui ont l'avantage d'être légers car assez étroits. On vire les fix d'alpin, on bouche les trous avec un peu de colle histoire de faire à peu près étanchéité et il n'y a plus qu'à percer pour mettre les Chrono.

Enfin les peaux ont été récupérées sur mes vieux feu Snowwolf et coupées à la taille adéquate. Fixées sur un simple étrier, de toutes façons, elles ne seront pas décollées. Au final, l'ensemble fix/skis/peaux pèse 2050 g (à titre de comparaison, mes Dynastar PDG + Plum 145 sans les peaux pèsent 2100 g et sont bien plus légers que les skis alpins de Stella en 100 cm). Je considère l'ensemble tout à fait intéressant bien qu'il soit possible de faire bien mieux en bricolant avec un avant de TLT seul. Reste plus qu'à essayer et de voir notamment, le confort du pied à la montée dans la chaussure d'alpin.

2013-04 0940 2013-04-0941.jpg 2013-04-0942.jpg

Rédigé par lta38

Publié dans #matériel

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

jean-christophe 09/01/2014 16:29


Comme toi les raquettes m'ont toujours paru,dans un jugement assez condecsendant, être un instrument inadapté dans les terrains alpins, mais c'est accessible à tout le monde et si j'ai
facilement converti mon père et beau-père au ski de rando, pour les mamies seule la raquette était envisageable. Et selon le terrain ce la s'avère au final très pratique voire mieux que le ski
dans 2 situations : observation animalière et terrain forestier pas trop raide (pas de manips peaux) / et passages en glace. Parti avec des enfants de 3 à 7 dans le mercantour pour y passer un
nouvel an il y a 4ans, la piste convoitée était suite à un redoux devenu un champ de glace (avec cailloux proéminents bien sur). monté la veille à ski pour monter les provisions, le collègue
en raquettes a été obligé de m'attendre lors de la descente alors que je jouait les équilibistes à pied. Le lendemain tout le monde est monté avec des raquettes confortablement et les
skieurs ont été obligé d'avouer honteusement leur défaite. Depuis leur supériorité a pu aussi se vérifier pour des approches scabreuses en cascade glace, et débarassé de l'aspect technique du ski
pour des balades très cool on profite peut etre un peu plus du paysage yc à la descente. Un peu la meme diférence que l'on perçoit entre le vtt et la rando pedestre.


Pour le ski de fond c'est vraiment top pour les enfants (équilibre avant arrière nécessaire); quand les conditions en rando sont mauvaise, le fond c'est sympa et ça transmet un certain gout de
l'effort ; tu peux transformer des skating en alternatif, meme si c'est pas le plus adapté, soit avec du fart antirecul ou des mini bouts de peaux (20-30cm) collés sous le patin.


et pour le bricolage a stph mougin, j'ai du le voir par ailleurs (skitour? c'était peut etre un bricolage de dynafit plus complet avec des chaussures de ski), mais je suis preneur de l'info
roller! (je peux si tu veux voir


Aujourd'hui les enfants ont grandis (8 et 10), le petit préfère se débrouiller tout seul avec ses diamirs et pourra bientot passer sur dynafit complet (il faut de la force et du
poids pour enclencher la butée avant), et la grande avance à un rythme peu éloigné d'un adulte, mais je ne fais jamais trop long. Ils ont attaqué le ski en club et les séances de piquets, et j'ai
constaté l'an dernier avec  envie que, totallement desinhibés par de la pratique régulière, s'élancer dans une descente en croutasse infame n'entame guère leur style, alors qu'ayant
commencé sur le tard et par la rando, j'ai mis qq temps pour peaufiner le style...


bonnes courses...et bravo pour tes toponeiges, au fait.


jean-christophe


 

lta38 10/01/2014 21:23



Merci encore pour ces précisions. Tu as sans doute raison pour la raquette ; et certainement sur le ski de fond. Je t'envoie en mp les coordonnées de Steph Mougin. C'est clair, plus on commence
tôt, et plus on sera àl'aise. J'ai moi-aussi commencé tard et je ne me considère pas comme un bon skieur. J'ai des tas de défauts. En revanche, je ne sais pas comment je l'ai acquis mais j'ai un
bon équilibre et je "tiens debout quel que soit le terrain" et c'est déjà pas mal.



jean-christophe 08/01/2014 12:30


Re-bonjour Lionel et meilleurs voeux 2014


, je n'ai pas vu ton commentaire avant (j'en ai raté qq uns vu que j'ai "subit" plusieurs changements de téléphones ces derniers temps (en fait je m'étais porté volontaire pour une marque
outdoor).


avant de passer mes pitchouns aux ski de randos à 6 ans (et de tester la solution 1/2 dynafit) j'ai testé 2 autres solutions en bas age dès 3ans1/2 : le ski de fond et la raquette. Il est
possible de trouver parfois de petites raquettes enfants ( marque tsl avec un fixation en caoutchouc très simple type palme), par exemple d'occas pour quelques euros. Je n'étais pas très
partisant car je ne suis pas ultra fan de la raquette mais cela avait certains avantages : aucun aprentissage, très leger, pas cher, pas encombrant, pas de chaussure particulière (éventuellement
celle de ski certaines ont une bonne mobilité); de plus pour partir avec des papi et mamie un peu moins skieurs c'est top; la descente c'était au choix luge ou skis de piste; techniquement
on peut aborder des pente modérées proches de ce qu'on peut faire avec des skis rando sans le pb des conversions; si pour ma fille la conversion amont ou aval s'est fait tout de suite sans
difficulté, le 2e un peu plus faignant preférait courir ou monter dré dans le pentu avec ses mini raquettes avec une vitesse de progression etonnante. Et lors des passages en forets présentant de
courtes mais bien verglacées et bien casse gueule, la raquette reprend un avantage indéniable grace aux petits crampons.


Les journées skis de fond se faisaient parallèle : l'apprentissage de la glisse et du positionnement sur le ski est excellent. Il était possible de monter avec des skis à écailles sur des pentes
modérées (max 10%, type route du charmant som, ..), le tractage aidant bien sur de courtes sections. L'ajout de peaux permet de les transformer en skis de randos ultra light et d'apprendre les
gestes de la rando. La descente, c'est toujours avec les skis de piste. Mais il n'ya pas de cales (bricolable) ni carres (inutiles sur de petits parcours pas trop raides). Les peaux, il m'a sufit
de récupérer de vieilles peaux d'un coté et les chutes de peaux récentes (vendues systématiquement trop large). Pour le coup, le matériel de ski de fond enfant est très bon marché, avec
un volume d'occasions important (tant pour les skis que les chaussures) (skis + chaussures à moins de 50€, revendue en general 2 ans après sans perteimportante).


L'équipement en ski de fond des enfants m'a du coup permis de réaliser des raids en skis nordique sur qq jours, avec des pulkas et tractage, c'était toujours sympa à plusieurs familles.


Bref, au départ des randos, selon les envies de chacuns et de l'itinéraires, il m'a fallu parfois faire le choix du matériel (raquettes, fond, rando). Pour ma grande de 10 ans le choix ne se pose
plus et pour le 2e, l'évidence des skis de randos s'impose un peu plus à chaque sortie, l'autonomie aidant.


bon début de saison. jean-christophe

lta38 08/01/2014 22:29



Bonjour Jean-Christophe et bonne année. Que la montagne t'apporte une grande richesse d'émotions ! Je te remercie de ce témoignage précis qui m'intéresse de près et intéressera sans doute les
internautes qui passent par ici ; je te remercie d'avoir pris le temps de donner toutes ces précisions. Je ne pense pas venir à la raquette pour les mêmes raisons que toi mais sait-on jamais.
Quant au fond, je l'envisage de plus en plus mais pour le moment, je n'y suis pas encore passé. Stéphane Mougin a, quant a lui, bricolé des roller Décathlon qui valent trois sous pour les
transformer en chaussures de ski de rando avec inserts. Il parait que c'est dément, tant en confort montée qu'en tenue à la descente. Si ça t'intéresse, je te mets en contact avec lui. Bonne
continuation et au plaisir de se croiser.



jean-christophe 13/12/2013 10:31


Bonjour Lionel,


la chrono est vraiment l'option la plus interressante pour les enfants (léger, pas trop dur à chausser), pas trop cher quand on en trouve en état correct. Il y a plein d'info par ailleurs
(skitour par ex) mais après 4 ans de test sur mes pitchouns, la solution la plus simple est la butée avant dynafit seule et mettre en place des vis parker refraisées pour la montée sur les
chaussures (pour une utilisation occasionnelle ça ira) + des cales, et vrais skis pour la descente et une sécurité vraiment adaptée(portés par papa, no pb) ; sinon des que les pieds
atteignent le 32-33, une vieille diamir taille S permet de descendre à des chaussures de 245mm (et meme un peu moins); plus lourd mais intutif meme pour un enfant de 5-6 ans et parfois plus
facile à trouver qu'une chrono en bon état. Et dès le 34-35 on trouvera pléthore de vieilles chaussures avec insert dynafit pour pas cher (certaines démarrent à 22 soit 35/36), le chaussage
c'est le plus dur dans ce cas.

lta38 13/12/2013 21:55



Je pense que tu as tout bien résumé. J'ai récupéré une butée dynafit en prévision mais Stella n'a pas encore sept ans et j'y vais mollo. Elle apprécie encore d'être tractée et de mettre par
moments les peaux (je porte dans ce cas les skis d'approche et on change de skis pour passer de montée tractée sur skis alpins à montée en peaux) pour s'y mettre tout doucement.


Je pense que du ski de fond ferait du bien pour apprendre le pas de montée mais nous ne sommes pas équipés pour le moment.


Merci de ta contribution et bon ski (si la neige veut bien venir...)