Sportif contemplatif

Publié le 10 Mai 2014

C'est un peu comme ça que j'aimerais me résumer. Cette sortie l'a bien démontré. Je pars pour une dent de Crolles en express avec le GM1 autour du cou au cas où. Départ de la Gorgette, montée en trois quarts d'heure pour les 840 m de dénivelé sans même faire une seule photo. En même temps, il n'y a rien de spécial : je connais le terrain par coeur, le ciel est couvert, la lumière minable. Eclaircie au sommet. Elle durera deux minutes, le temps que j'y reste.

10052014-P1010158.jpg

Le temps aussi d'apercevoir, dans la descente en courant, une bande jaune à l'ouest laissant espérer un beau coucher de soleil. Du coup, je remonte à Pravouta. A mi-pente, c'est un véritable tapis de jonquilles.

10052014-P1010166.jpg

Commence alors un moment contemplatif où l'effort passe au second plan et où je me mets à me fondre avec le décor pour faire quelques photos et essayer de surprendre un animal.

10052014-P1010168.jpg

Un chamois, un chevreuil et trois coqs de bruyère plus tard, je termine par dix minutes au pas de course avant la nuit du col du Coq au parking. Une belle façon de conclure ce samedi.

10052014-P1010175.jpg

Rédigé par lta38

Publié dans #randonnée sportive

Repost 0
Commenter cet article