Sur le calcaire urgonien

Publié le 25 Avril 2013

Le calcaire dit urgonien doit son nom au village d'Orgon dans les Bouches-du-Rhône. Orgon, c'est une mine de roches calcaires qui a donc servi de "modèle" ; c'est aussi un site d'escalade bien connu de haut niveau. Dans les années 90, avec mon frère nous en avions fait notre site "école", plutôt dans le secteur de la colline qui réserve de belles voies en dalle dans le 6a/b qu'au Canal où les cadors venaient faire leurs croix dans Macumba, le Bronx ou encore Sachidananda (resp. 8c ; 8c+ et 9a si mes souvenirs sont bons).
Aujourd'hui, Thibaut veut m'emmener faire du sportif pour finir ce petit séjour dans le sud. Nous y rencontrons Line et Pascal. Finalement, on passera au moins autant de temps à bavarder qu'à grimper. Le coin recèle aussi quelques voies plus récentes au rocher tout neuf comme un grand pilier équipé par Philippe Rietzenthaler que j'avais eu l'honneur de connaître. Philippe était le pote de Thibaut et nous a quitté il y a quelques années dans une saloperie d'avalanche dans l'embrunais...
Merci Philippe pour ces belles lignes que m'a fait découvrir Thibaut. Le grand 7a+ en dalle à réglettes est sans doute équipé un peu trop engagé pour que je m'y lance en tête comme ça au premier essai mais je m'y suis régalé avec la moulinette en place. Si j'habitais plus près, j'en aurais sûrement fait un projet car ça paru tout à fait enchaînable vu que j'ai pu faire tous les mouvements.

2013-04 0861 2013-04-0862.JPG 2013-04-0864.JPG
Ci-dessus de gauche à droite :

- Un 6b parfait pour l'échauffement, dans un nouveau secteur sur la droite.
- Un très beau 6c+ ("Antonin" il me semble), juste à droite des voies dures mythiques. Une section dure au départ et athlétique sur laquelle il faut aller vite puis encore un passage à la fin tout sur les pieds.
- Le grand pilier équipé par Philippe. Pascal ici travaille en moul' le 8a central (points pas tous près non plus). A sa droite, la magnifique 7a+ dans lequel j'ai grimpé ; à gauche sur le pilier, apparemment un 6b+ majeur lui-aussi. Corde de 70 m indispensable et on arrive en bout au centimètre près ! 

Rédigé par lta38

Publié dans #escalade-alpi

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article