Sur le granit de Vallorcine

Publié le 16 Juillet 2011

Bon d'accord, on n'est pas sur la protogine du massif du Mont-Blanc mais il faut bien reconnaître un intérêt certain à cette falaise qui a eu la bonne idée de "pousser" juste au-dessus du village de Vallorcine. Les ingrédients de la grimpe en granit y sont réunis : dülfers, fissures, dalles et si vous placez mal vos pieds, vous pourrez facilement faire un pas de 6a dans une longueur en 5. Chaussons rigides conseillés !

2011-07-3948---copie.JPG2011-07-3949---copie.JPG

 

Nous voilà donc partis avec Val pour gravir une voie de 5 longueurs qui s'annonce sympathique : "crocs mignons et vieilles dentelles". L1 (5a) et L2 (5c - 2 pas) se présentent comme sur le topo "escalade, vallée de Chamonix" et mettent bien dans le bain. L'équipement sur rings est parfait comme annoncé. Et le décor est splendide !

2011-07-3956---copie.JPG

C'est à partir de L3 que les choses se corsent : tout d'abord, la voie ne part pas du tout à gauche comme indiqué sur le croquis mais monte droit dans un dièdre un peu herbeux facile (2 rings), avant de franchir un petit surplomb sur la gauche (5b court) où l'équipement devient alors sur vieux spits. Attention, car les points s'espacent, des coinceurs pourront aider. En L4, les points s'éloignent encore davantage. Cette longueur, la plus technique (5b soutenu dans un beau dièdre), demande un peu de détermination et aussi de ne pas tomber. Ou alors, placer quelques protections complémentaires. L'écart entre le dernier spit et le relais (8 mètres précisément !) incite à ne pas se la coller, jugez vous-même sur l'image.

2011-07-3952---copie.JPG2011-07-3960---copie.JPG

 

La dernière longueur est facile (4c) mais là encore, le premier point est à cinq mètres du relais avec un pas un peu délicat juste pour l'atteindre !

2011-07-3964---copie.JPG

Vous l'aurez compris ; il ne faut pas s'arrêter aux cotations et se dire que cette petite voie de difficulté globale D+ demande déjà un peu d'habitude du terrain engagé. Reste que l'escalade est très intéressante et qu'il eut été dommage de s'en priver.

Au sommet, une longue main courante permet de faire la jonction entre tous les relais finaux, avec vue sur le vallon de Bérard et le val de... Vallorcine.

2011-07-3966---copie.JPG

On peut descendre en rappel mais cela encombre inutilement les relais alors qu'une descente est équipée (mains courantes, marches, échelles) sur la gauche de la face.

Encore une jolie escalade sur un secteur que nous découvrons tous les deux. Il est à peine midi ; on va avoir le temps d'aller flâner un peu à Chamonix avant le réveil des filles et même d'aller leur faire prendre l'air au parc thermal du Fayet où la plus grande pourra entre autres tâter du rocher avant l'arrivée du déluge.

2011-07-3976---copie.JPG2011-07-3975---copie.JPG

Rédigé par lta38

Publié dans #escalade-alpi

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article