Tout est une question d'angle (sablés)

Publié le 29 Octobre 2012

C'est une des toutes dernières voies du cap Canaille, estampillée du label JLF. Suivant donc les conseils de Jean-Louis Fenouil on ne recule pas devant la route des crêtes fermée pour cause de fort vent (alors qu'il n'y a pas de vent !!). Déjà, j'ai du mal à comprendre qu'on ferme une route à cause du vent, mais en plus qu'il faille un jour de réaction pour la réouvrir. Bon passons. Avec l'itinéraire bis et en appuyant un peu à la montée, on est en quinze minutes au sémaphore. Autant dire que le différentiel d'avec l'accès voiture est extrêmement limité.

2012-10 1253

On dépose le gros sac à la sortie de la voie et on va faire le tour par les rappels du 14 juillet. On attaque la voie à la mi-journée en plein soleil.

2012-10 1254

Comme souvent ici, le rocher est sale et il faudrait passer l'aspirateur dans chaque prise mais l'ambiance reste magnifique et le charme des lieux vient aussi de ces changements de rocher : calcaire, grès, poudingue...

2012-10 1256 2012-10 1259

Coté escalade pure, ça grimpe ! Sept longueurs : 6b ; 6a ; 6c ; 7a ; 6b ; 7a+ ; 6b

2012-10 1261 2012-10 1264

7a majeurissime ! Départ facile puis difficultés croissantes jusqu'à la fin du grès (6c/6c+), le crux se situant à l'entrée dans le poudingue.

2012-10 1267 2012-10 1275

6b puis 7a+ dans le poudingue. On a l'impression de grimper sur du sable vertical !

Personnellement, j'adore ce coin même si il y a toujours une inquiétude sur la tenue du rocher et si on en sort couvert de poussière, sablé en quelque sorte !

2012-10 1277

Retour paisible face au bec de l'Aigle. On aurait eu le temps de faire encore deux ou trois longueurs en se remuant un peu mais pas une voie entière alors on décide de se réserver pour faire une grosse journée le lendemain.


Rédigé par lta38

Publié dans #escalade-alpi

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Mick 10/05/2013 21:39


Ok, je comprends mieux alors ! Pareil, j'ai fait tous les pas mais pour l'enchaînement, j'étais bien loin tout de même.

Mick 10/05/2013 07:50


Salut Lio,


on a parcouru cette voie la semaine dernière et nous aussi, on a bien aimé. Je suis par contre super étonné de la cotation que tu proposes pour la longueur clé dans le pan déversant galets



Certes, je n'ai pas encore retrouvé la forme de l'automne dernier mais le 7a+ me semble super sévère. Le nouveau topo FFME de la Ciotat la cote 7c et à mon avis on est pas loin du compte surtout
que la voie a été encore peu parcouru donc pas de pof visible ce qui rend bien difficile à vue de trouver les bon galets...je sns qu'un fois de plus on ne va pas être d'accord sur la cotation :)


En tout cas, L4 est vraiment majeure et rien que pour elle, la voie vaut la peine d'être parcourue !


A+
Mick. 

lta38 10/05/2013 20:59



En escalade il me semble qu'on est souvent d'accord sur la cot ; je trouve d'ailleurs que tu es particulièrement objectif et je prends souvent tes cot pour référence. En ski, je pense que les
différences sont dues au fait que c'est plus aléatoire et très influencé par l'état de la neige. Pour en revenir à la longueur dont tu parles, JLF m'avait dit il me semble 7a/b. Thibaut qui fait
7a/b à vue avait trouvé ça bien dur mais pu faire tous les pas. J'avais laissé la cot de Jean-Louis mais penchais plutôt pour un bon 7b. J'avais sans doute mal compris et confondu avec la cot de
la magnifique L4.