Tracer

Publié le 11 Février 2015

Tracer dans la transfo, bof. (Peut-on d'ailleurs appeler ça tracer ?). Tracer dans la croûte, beurk. Tracer dans la grosse profonde, pendant une chute de neige ou le lendemain, surtout si il n'y a pas eu de nuit claire pour tasser et "aérer", pffff...

Mais tracer dans la poudre, bien tassée après plusieurs jours de beau temps, lorsque le ski ne s'enfonce que de trente centimètres, ce plaisir-là est unique. L'effort est un peu plus important que de suivre une trace bien sûr mais rien d'inhumain. Grand plaisir donc, d'autant que dans nos montagnes, ce plaisir se fait de plus en plus rare.

Oui j'en suis responsable avec ce blog, les topos. Bien sûr je ne suis pas le seul. Mais il y a aussi l'explosion de pratiques outdoor dont Grenoble est de très loin la capitale. Pourtant en cherchant bien, sans prendre trop de risques, on y parvient.

11022015-P1060233

Aujourd'hui, Cécile me propose une sortie. Je lui "vends" un petit coin "secret" de Belledonne nord où je ne suis passé qu'une fois à skis et encore, dans le sens de la montée.

11022015-P1060237

Grosse surprise au départ : pas la moindre trace. Il va donc falloir tracer. Serait-ce la plus belle journée de la semaine ?

11022015-P1060241-copie-1.jpg

Après avoir avalé la "pilule" de la forêt belledonnienne, on débouche dans les clairières, magnifiquement poudreuses. Comme souvent, on y trouve une petite cabane d'alpage.

11022015-P1060252

Au-dessus, ça trace, ça trace. Dément !

11022015-P1060253

On sort sur une crête, on admire le paysage et hop. Cinq minutes plus tard, nous voici à nouveau à l'orée de la forêt.

11022015-P1060263

On remet les peaux et on profite de la trace pour franchir le petit verrou inférieur puis on tire à gauche dans une combe parallèle.

11022015-P1060276

Et ça retrace. Plus haut, il fait chaud et un joli couloir plein sud nous tend les bras. On sort sur une crête à près de 2500 m d'altitude.

11022015-P1060279

Du grand, du très très grand Belledonne. 

11022015-P1060286

Transfo avant la poudre.

11022015-P1060293

Un début de forêt pas mal du tout puis on se laisse embarquer dans une belle trouée. On finit par 150 m de dénivelé de ski vrai "sanglier". A dégoûter un débutant de l'activité. Mais ça passe bien sûr, comme d'hab.

11022015-P1060302

Pour finir, zoom sur la trace dans le petit verrou qui domine la forêt. Je ne donne pas de nom ; les images parlent suffisamment d'elles-mêmes et les connaisseurs et/ou fouineurs auront identifié ce lieu.

Rédigé par lta38

Publié dans #ski-glisse

Repost 0
Commenter cet article