Traversée des Sept-Laux, J3

Publié le 17 Juillet 2014

16072014-P1010939

16072014-P1010927

Dernier jour prévu avec Stella. J'ai finalement idée d'aller faire, en laissant tout le matos à l'emplacement de bivouac (et donc avec un tout petit sac à dos), une jolie boucle du côté des Mouchillon. Et on ne le regrettera pas.

16072014-P1010951

Départ comme la veille à 9h30 et short et montée par les raides pentes d'herbe sous les pointes du Mouchillon pour rejoindre ensuite à droite le col de l'Ile.

16072014-P1010954

Magnifique passages dans la seconde partie entre replats humides, névés, dalles de granit somptueuses... Un véritable régal.

16072014-P1010963

De là, nous empruntons l'arête un peu aérienne entre ce col et celui du Mouchillon avec de très belles vues sur le versant combe Madame. Endroit hyper, sauvage, pas âme qui vive à part des chamois.

16072014-P1010972 16072014-P1010974

On poursuit en descente sur les lacs du Mouchillon, toujours en terrain hors sentier, mi herbe mi rochers.

16072014-P1010984

Stella fait une progression fulgurante dans ce terrain et nombre d'adultes ne seraient pas aussi efficaces qu'elle !

16072014-P1010988

Le replat des lacs est d'une rare beauté. Nous y resterons une heure. Une heure à buller, regarder les grenouilles, mettre les pieds dans l'eau...

16072014-P1010994

Et même faire de l'escalade sur les splendides blocs de granit. Rien à envier à Cham'...

16072014-P1020012

16072014-P1010999 16072014-P1020037

Dommage que la nature n'ait pas eu l'idée d'y mettre des parois un peu plus hautes... Ca fait loin pour venir faire de la couenne.

16072014-P1020010

Toujours hors sentier, on descend ensuite sur le lac de la Motte puis on refait la même section que la veille pour revenir au bivouac.

16072014-P1020048

Reste ensuite la descente jusqu'au Fond-de-France, descente qui sera encombrée par un énorme troupeau de moutons stationnant sur le sentier. Vingt minutes pour le traverser !!! La suite est bien caillouteuse jusqu'à la forêt où ça déroule aussi vite que la plupart des randonneurs. On arrive avec seulement quinze minutes (la faute aux moutons) de ratard sur le rdv pour la glace au chalet du Némoz. Merci Rachel pour la glace et le taxi.

16072014-P1020053 16072014-P1020054 16072014-P1020056

Encore trois belles journées avec ma grande fille. On voit les progrès d'année en année. Que du bonheur que ces expériences en montagne.


Rédigé par lta38

Publié dans #randonnée sportive

Repost 0
Commenter cet article

*V* 22/07/2014 22:45


Bravo à Stella la championne et à Super Papa qui a du porter la tente et le matos de bivouac !

lta38 23/07/2014 09:35



Merci mais c'est surtout elle qui a bien marché ; pour moi même avec un gros sac, c'est quand même pas bien dur. Le plus difficile c'est à la limite la préparation et de trouver la limite entre
ce qu'elle peut faire et ne peut pas faire afin de ne pas la franchir.