Brame 2015 (X) : c'est parti

Publié le 17 Septembre 2015

Une pluie battante qui n'entrave point ma motivation. Cinq jours sans venir ici ; c'est le moment de voir si les hostilités démarrent.

Départ en bottes parapluie et malgré ça, je suis rapidement mouillé aux cuisses, ayant oublié mon pantalon imperméable.

Le bruit de la pluie et des moindres petits ruisseaux créés par l'orage qui gronde m'empêche d'entendre quoi que ce soit. Je gagne mon affût et m'abrite un long moment. Rien.

Tout à coup, il me semble entendre un raire, puis deux. Un petit groupe de biches visite une trouée dans la forêt à cet endroit particulièrement fréquenté l'année dernière.

Deux biches, un jeune, sous une pluie battante

Deux biches, un jeune, sous une pluie battante

Pluie un peu moins dense sur cette image

Pluie un peu moins dense sur cette image

Le responsable des raires. Il ne se montrera pas davantage.

Le responsable des raires. Il ne se montrera pas davantage.

Aussi soudain qu'il fut violent, l'orage cesse. Ciel bleu, brumes, saupoudrage sur les sommets et les premiers arbres jaunissant : l'automne fait son entrée en fanfare. Je décide de faire le tour du propriétaire en ghilie afin de voir si les traces du brame sont bien là. Avec cette pluie, beaucoup d'indices ont été effacés. Cependant entre ces arbres abîmés par des coups de bois, ce jeune six cors enrouré de trois biches et cet autre grand cerf qui poussera quelques raires très silencieusement entouré de son harem, on peut dire que cette fois, le spectacle a bien commencé.

Le gros cerf. Incroyable prouesse du 60D qui accroche une image parfaitement nette au milieu de ce fouillis. Je retire ce que j'ai dit (ou alors un coup de bol ?)

Le gros cerf. Incroyable prouesse du 60D qui accroche une image parfaitement nette au milieu de ce fouillis. Je retire ce que j'ai dit (ou alors un coup de bol ?)

Un peu plus loin, une biche et son faon traversent une allée forestière, tandis qu'une dernière biche démasque l'intrus.

Une biche traverse une allée ; le faon suivra. Mon image préférée de la journée.

Une biche traverse une allée ; le faon suivra. Mon image préférée de la journée.

Vu !

Vu !

Je poursuis la balade et m'imprègne de l'automne qui fait son entrée.

Ca sent l'automne à plein nez

Ca sent l'automne à plein nez

Chanterelles !

Chanterelles !

Brame du cerf 2015, c'est parti !

Rédigé par lta38

Publié dans #brame du cerf

Repost 0
Commenter cet article

MonCahierNature 19/09/2015 22:32

Le viseur du 60D, et la motorisation de l'objectif, permettent-ils de faire une mise au point manuelle efficace ?

lta38 19/09/2015 23:19

Hélas non ; le viseur est vraiment insuffisant pour cela.