Publié le 25 Juin 2019

Samedi dernier, je profitais d'une sortie vélo pour pousser jusqu'à Grenoble rencontrer de vive voix Jean-Marc Rochette qui dédicaçait son dernier livre "Le Loup", paru aux "éditions Casterman, à la librairie du Square. Si vous l'avez manqué, pas de panique : l'auteur dédicacera à nouveau son ouvrage à la librairie Momie samedi 29 juin.

Je ne pouvais ignorer cette bande dessinée de par mon activité actuelle mais je reconnais que je ne savais pas trop à quoi m'attendre. Au final, une excellente surprise. Un ouvrage qui rassemble tout ce que l'on retrouve aujourd'hui autour de cet animal mythique : la passion, la peur, le respect, les dégâts sur les troupeaux... Et sans trop en dire pour ne pas tuer le suspens, la chute et le petit texte annexe qui l'accompagne sont pour moi un merveilleux essai de réconciliation entre l'homme et la nature, loin des avis tranchés de type "nature = sanctuaire" et bien sûr, diamétralement opposés comme "loup et élevage = cohabitation impossible". 

Merci Jean-Marc pour ce message !

Le loup de Jean-Marc Rochette
Le loup de Jean-Marc Rochette

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #publications

Repost0

Publié le 24 Juin 2019

Début d'une vague de chaleur et pas envie de marcher trop longtemps au soleil de fin d'après-midi = direction Chamrousse et les rochers de l'Homme atteints en 30 minutes ombragées et essentiellement en descente. Avec pour cahier des charges des difficultés modestes : aucune conti pour bibi et l'appréhension encore de tirer sur cette poulie. Du côté de la miss, c'est sans doute guère mieux en conti du fait d'un printemps peu grimpant également.
Comme de mon côté, j'ai tout fait dans cette paroi, autant choisir des lignes que Candice n'a pas encore parcourues. La combinaison "fleur de fluor", "col Mao..." puis "coucou..." semblait toute indiquée. En difficulté, cela donne : 4c ; 6a+ ; 6b ; 6a ; 6a ; 6a ; 5c ; 5a, tout en étant bien soutenu et avec un équipement parfois un peu éloigné dans la section "col mao". En quittant le parking vers 17h30, on sortira au sommet pile au couchant tout en ayant pris le temps et fait une petite pause casse-croûte à mi-hauteur. Au risque de me répéter : vive l'horaire d'été. Au passage, avec la canicule annoncée, c'est encore un point de plus à mettre à l'avantage de l'horaire d'été, pour profiter des heures fraîches de la matinée.

Soutenu, crochetant, tee-shirt et gaz
Soutenu, crochetant, tee-shirt et gaz
Soutenu, crochetant, tee-shirt et gaz

Soutenu, crochetant, tee-shirt et gaz

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #escalade-alpi, #Belledonne

Repost0

Publié le 23 Juin 2019

Splendide dimanche en famille pour une randonnée du vertige en Chartreuse, sans doute une des plus belles. J'avais déjà fait tous les morceaux, en hiver ou en été mais jamais l'intégralité du parcours en mode "sec". C'est désormais chose faite et je recommande vivement le sens que nous avons emprunté en cas de personnes un peu juste sur ce type de terrain (quelques passages où la chute est interdite mais sans difficulté technique). Petite corde au cas où, à condition de connaître les bases de l'assurage en mouvement. Enormément de monde étant données les voitures au parking à 10h et finalement, nous serons assez tranquilles, l'immense majorité se contenant du plateau de l'Alpette et plusieurs groupes rebroussant chemin dès les premières difficultés du pas des Barres.

Arrivée à l'Alpette après une montée fort raide

Arrivée à l'Alpette après une montée fort raide

Alpette

Alpette

Pas des Barres
Pas des Barres
Pas des Barres

Pas des Barres

Pentes dominant le pas des Barres, vue sur la Savoie et le mont Blanc

Pentes dominant le pas des Barres, vue sur la Savoie et le mont Blanc

Sur le plateau sommital du Granier
Sur le plateau sommital du Granier

Sur le plateau sommital du Granier

Le couloir de descente
Le couloir de descente

Le couloir de descente

Traversée sous la grande falaise pour aller chercher la balme à Colon
Traversée sous la grande falaise pour aller chercher la balme à Colon
Traversée sous la grande falaise pour aller chercher la balme à Colon
Traversée sous la grande falaise pour aller chercher la balme à Colon

Traversée sous la grande falaise pour aller chercher la balme à Colon

Balme à Colon
Balme à Colon

Balme à Colon

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #randonnée sportive, #Chartreuse

Repost0

Publié le 22 Juin 2019

Peu de vélo ce printemps. C'est complètement le fait du hasard mais il semblerait que les années paires soient les années vélo pour nous :
- 2014 : Emie enfin sur deux roues à (presque) cinq ans et entorse à la cheville pour bibi => pas mal de vélo d'août à octobre avec les filles
- 2016 : Beaucoup de vélo avec les enfants et séjour itinérant en famille aux Pays-Bas (10 jours)
- 2018 : Petit millier de kilomètre pour les filles avec notamment la traversée du Danemark en deux semaines.

Cela reste très "gentil" mais étant donné que le vélo reste une activité très secondaire pour nous, ces trois années restent de "bonnes" années de vélo pour nous. 2019 ne devrait pas déroger à la règle des années impaires non consacrées au vélo. La faute à l'absence de projet vélo pour cet été et un printemps formidablement pourri. Néanmoins, on essaie de temps à autre de découvrir de nouvelles petites routes autour de chez nous. Dernières en date, la section entre le Touvet et Sainte-Marie-d'Alloix fort agréable lors d'une virée en milieu de semaine puis la toute nouvelle section Domène-Muriannette-Gières ce samedi. On attend toujours la véritable piste cyclable entre Grenoble et Chambéry. On observe de nombreux aménagements le long des berges de l'Isère mais aucune communication, si bien que je me demande s'il s'agit d'un aménagement des berges pour gérer d'éventuelles crues ou de réelle voie verte.

Lors de nos sorties vélo, je ne cesse de remarquer les mauvais aménagements dont nous disposons, faisant passer le vélo au second plan. Ainsi, de nombreuses pistes cyclables offrent davantage de danger que la route elle-même ; il ne faut pas s'étonner que les cyclistes ne les empruntent pas :
- Impossibilité de rouler vite en raison du revêtement, des chicanes, des sorties de parkings...
- Risque de chute accru en raison de bites placées aux intersections, sans lesquelles des véhicules pourraient venir stationner sur les pistes cyclables
- Interruption brutales de sections cyclables avec retour sur la chaussée parfois délicat compte tenu du trafic
- ...

Il n'est pas acceptable qu'en 2019, un pays avant-gardiste comme la France accuse un tel retard d'aménagement autour de la ville la plus plate de France. Petite critique toutefois à l'égard du cycliste que je défends dans l'immense majorité des cas et qui doit avoir tout le respect des autres conducteurs : le Français n'étant pas le plus intelligent au volant de sa voiture, il serait bien que le cycliste fasse davantage d'effort pour se faire accepter. A titre personnel, avec les filles, j'essaie toujours de remercier par un petit geste de la main les conducteurs (qui ne font pourtant que respecter le code de la sécurité) qui font attention à nous. Et je ne m'excuse systématiquement si j'ai fait une erreur. Pour donner un exemple très représentatif, l'autre jour, en partant de notre place de stationnement (en voiture), nous avons failli renverser un cycliste. L'ayant aperçu au dernier moment, quand il dépassait notre véhicule, un coup de frein brutal a permis d'éviter le pire. Nous avons, sans surprise, eu droit à une engueulade de sa part. Ce qu'il faut savoir, c'est que nous avions bien regardé dans le rétro avant de démarrer. Or, ce cycliste s'est retrouvé là parce qu'il venait de griller un stop à vive allure. Aucun cycliste, ni même une voiture respectant le code de la route n'aurait pu être à notre niveau entre le temps du coup d'oeil dans le rétro et la sortie de la place de parking. Trois-cents mètres plus loin ce même cycliste grillait un feu rouge juste devant nous. Pas très malin suite au précédent. Bref, dans le conflit auto/vélo, ces derniers ont aussi à travailler leur image. 

Mercredi, jusqu'à Montalieu (Sainte-Marie-d'Alloix)
Mercredi, jusqu'à Montalieu (Sainte-Marie-d'Alloix)

Mercredi, jusqu'à Montalieu (Sainte-Marie-d'Alloix)

Samedi, une boucle jusqu'à Grenoble pour voir le loup (à suivre...) et manger une glace

Samedi, une boucle jusqu'à Grenoble pour voir le loup (à suivre...) et manger une glace

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #vélo

Repost0

Publié le 20 Juin 2019

N'étant actuellement pas dans une dynamique de montagne "sportive d'été", i.e. randonnée "fast and light", n'ayant plus goût non plus au ski malgré la neige encore bien présente, je m'octroie une (grosse) demi-journée dans le massif de Belledonne à flâner avec mon appareil photo. Je rentre quand même avec ma dose : un millier de mètres de dénivelé, un effort hâché par les pauses, du terrain pas toujours roulant... Pas grand chose à se mettre sous la dent au niveau images mais malgré tout un joli ciel à l'aube et quelques petites bébêtes qui sortent avec la pluie qui s'invite assez tôt.

Beau ciel vers 5h45

Beau ciel vers 5h45

Les cerfs sont de sortie

Les cerfs sont de sortie

La pluie s'est déjà invitée et va revenir

La pluie s'est déjà invitée et va revenir

Ce qui plaît à certains animaux : salamandre tachetée
Ce qui plaît à certains animaux : salamandre tachetée

Ce qui plaît à certains animaux : salamandre tachetée

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #balade, #animaux, #paysages, #nuitée, #Belledonne

Repost0