Publié le 31 Mars 2018

C'est toujours un plaisir que de faire la trace sur une classique. Ce matin, ce sera Pravouta à 6h ! J'espère que les suivants me pardonneront : devant la pénibilité de la trace (50 cm de fraîche avec "demi-allègement" en fin de nuit), je suis monté inhabituellement dans la forêt à gauche de la face, là où les quantités étaient moindres. Du coup, après une première partie nickel, la végétation et la pente dans le haut m'ont obligé à quelques conversions alors que normalement, Pravouta se monte sans conversion. Mais j'imagine que dans les suivants, il y en aura eu qui, après avoir profité de ma trace sur la première partie, auront retracé la seconde.

A la descente, c'est du pur ski et ça coupe dans la forêt sans état d'âme. Quelle saison !

Comme en plein hiver

Comme en plein hiver

Coucher de lune et Chamechaude

Coucher de lune et Chamechaude

Sortie de la forêt

Sortie de la forêt

Croupe finale

Croupe finale

La même, dans le rétro

La même, dans le rétro

Go !

Go !

Impec' !

Impec' !

Dernier virage en arrivant sur le hameau du Baure

Dernier virage en arrivant sur le hameau du Baure

Rayon de soleil sur la Dent, ce sera pour une prochaine fois
Rayon de soleil sur la Dent, ce sera pour une prochaine fois

Rayon de soleil sur la Dent, ce sera pour une prochaine fois

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #ski-glisse

Repost0

Publié le 30 Mars 2018

Avec les jours qui ont pris une heure, plus besoin de se presser. Montée et descente avec Marco qui fera le bourrin dans la recherche infructueuse de "zéro conversion à la Dent" et les petits jeunes de Montagnes Mag'. On croise comme d'hab l'audacieux Olivier toujours présent sur le site et au final, une bien bonne soirée et une bonne neige bien qu'un peu molle dans le pas.

Olivier à la descente sous l'Oeille

Olivier à la descente sous l'Oeille

Avec le futur Scott Speed Guide

Avec le futur Scott Speed Guide

Marco se fait un premier pas en attendant la suite de l'équipe

Marco se fait un premier pas en attendant la suite de l'équipe

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #ski-glisse

Repost0

Publié le 28 Mars 2018

Une fine équipe, dix centimètres de fraîche, un parcours varié sur les 7 Laux et une fenêtre météo certes pas inoubliable mais inespérée. Il n'en fallait pas plus pour poursuivre avec brio ces tests skis de rando 2019. Les images parleront d'elles-mêmes. Pour le reste, rendez-vous dans Montagnes Magazine en novembre prochain.

Tests skis, la suite
Tests skis, la suite
Tests skis, la suite
Tests skis, la suite
Tests skis, la suite
Tests skis, la suite
Tests skis, la suite
Tests skis, la suite
Tests skis, la suite
Tests skis, la suite

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #ski-glisse

Repost0

Publié le 26 Mars 2018

En fouillant dans les archives matériel de ce site, on constatera qu'il y a beaucoup plus de billets sur du matériel acheté par mes soins que fourni par mes partenaires. La raison est simple : il ne s'agit pas ici de faire de la pub pour un produit sous prétexte qu'il m'est gracieusement fourni mais tout simplement parce que je l'apprécie tout particulièrement ou ai besoin d'en parler pour un comparatif.

Aujourd'hui, je vous parlerai d'un petit tabouret ultra léger. ?? Eh oui ; pour faire certaines images d'animaux à l'affût, je m'installe dans ma tente affût et reste assis parfois de longues heures. Tout ce matériel doit être porté en montagne. Aussi, j'ai toujours recherché la légèreté. Mon ancien tabouret était un modèle de base à trois pieds acier de chez Quechua. Il pesait un kilo. Beaucoup trop lourd. De plus, s'il passait dans mon ancienne tente affût, ce n'était plus le cas dans ma nouvelle Tragopan V5. Il fallait moins de 41 cm ; idéalement moins de 35 cm pour ne pas que la tête touche le faîte. Dans un premier temps, j'avais opté pour la solution tapis de sol Thermarest (350 g) NeoAir XLite roulé puis gonflé dans un grand sac en plastique voire même dans le sac à dos. J'avais ainsi gagné près de 700 grammes. Avec toutefois deux inconvénients : outre le matériel qui risque de s'abîmer, le confort reste moindre que sur un "vrai" tabouret. Au bout de deux heures, on commence à ressentir une gêne. J'ai donc cherché une autre solution et ai trouvé ce tabouret d'un poids équivalent au matelas et d'une hauteur de 32 cm. Avec un affût dans la neige, il suffira de creuser un peu au niveau des pieds afin de gagner en confort.

J'ai trouvé ce siège camping Robens Geographic High gris à 27€ (+5€) de port chez CampZ.

Tabouret à trois pieds obligatoire : il reste stable même par terrain non uniforme (ce qui presque toujours le cas) alors qu'avec quatre pieds, ce sera bancal

Tabouret à trois pieds obligatoire : il reste stable même par terrain non uniforme (ce qui presque toujours le cas) alors qu'avec quatre pieds, ce sera bancal

Poids plume y compris la petite housse de transport de 14 grammes.

Poids plume y compris la petite housse de transport de 14 grammes.

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #matériel

Repost0

Publié le 26 Mars 2018

Non, non ; je sais bien que la capitale italienne ne prend qu'un seul m. Vous en auriez douté ? Romma, c'est l'abréviation de Réseau d'Observations Météorologiques du Massif Alpin. Une association dont j'utilise régulièrement les données pour fournir quelques informations sur ces pages mais surtout pour préparer mes sorties et constituer ma base de données personnelle de relevés.

Pourtant, je suis surpris de recevoir très régulièrement de message me demandant d'où proviennent ces informations. Bon nombre de mes amis proches pratiquant la montagne n'utilise pas cette mine de données par méconnaissance. Il était donc nécessaire d'en faire un petit tour d'horizon ici.

L'association est gérée par huit passionnés et fonctionne essentiellement avec des dons et des adhésions. Leur rôle : fournir gratuitement des informations d'état météorologique (relevés de températures, cumuls de précipitations, vitesse des vents, radars, webcam...). Comme son nom l'indique, il s'agit d'observations et non de prévisions. Je trouve cela aussi important que les prévisions ; à (très) court terme, l'observation est bien souvent plus précise que la prévision.

L'association a aussi pour but d'installer des stations météo Davis Vantage. Toutes personnes possedant une station météo sur le secteur concerné ou désireux d'en installer peut demander à intégrer le réseau. Le réseau comprend des stations dites "Romma" et d'autres partenaires qui ne sont pas forcément du modèle "homologué "par l'équipe. L'ensemble commence vraiment à être intéressant avec plus de 120 stations sur le quart sud-est de la France et même en Suisse/Italie.

Je vous laisse découvrir le travail de cette petite équipe très soudée :

- page d'accueil Romma ici

- principes de l'association

- soutenir l'association ici : à partir de 19 euros/an pour un particulier.

Romma

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #nivo-météo

Repost0