Publié le 29 Décembre 2021

Ne souhaitant pas faire du ski dans des conditions de neige détestables (il y a tant d'autres belles choses à faire...), fuyons quelques jours au sud avec des températures carrément printanières. L'occasion de découvrir l'arrière-pays héraultais. Première étape du côté de St-Guilhem et randonnée depuis le bas du village jusque sous et au-dessus du roc de la Bissone. Petit repérage pour aller voir l'ambiance de la Carmina qui était un des objectifs potentiels. Malheureusement, le mal de dos occasionné par le Covid aura raison de ma motivation dans les jours qui suivront. Ca a quand même l'air d'être la voie à faire dans ce secteur avec une ambiance de dingue.

Courage, fuyons !
Courage, fuyons !
Courage, fuyons !
Courage, fuyons !
Courage, fuyons !
Courage, fuyons !
Courage, fuyons !
Courage, fuyons !

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #balade, #paysages

Repost0

Publié le 26 Décembre 2021

On a bien profité de la neige ces derniers jours et il faut dire qu'on a été servi par les bonnes conditions depuis l'arrivée de l'or blanc fin novembre. Malheureusement, la journée de mercredi s'annonce historiquement catastrophique avec des trombes d'eau sur les Alpes du nord, jusqu'à une altitude de 2500-2800 mètres ! Dans un sens (on a pu voir l'arrivée massive de l'hiver en quelques jours il y a un mois) comme dans l'autre, on sait que les conditions peuvent changer du tout au tout en quelques heures. C'est ce qui fait à la fois le charme de l'hiver mais aussi son côté ingrat.

Ce jour, les 10-15 centimètres de la nuit au-dessus de 1800 m ont adoucit la surface du manteau neigeux pour nous offrir de bien bonnes conditions de glisse. Avec une petite fenêtre météo qu'il fallait guetter ce qui nous aura valu une certaine tranquillité dans ce coin habituellement assez fréquenté. Une balade fort agréable en ce lendemain de Noël. Et en espérant que la neige revienne assez vite à la rentrée afin de ne pas mettre trop longtemps le ski entre parenthèses durant cette période assez courte du plein hiver.

Avant le désastre
Avant le désastre
Avant le désastre

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #Belledonne, #ski-glisse

Repost0

Publié le 22 Décembre 2021

Il a fallu attendre dix années de présence à proximité de Crolles pour que j'ai la chance de rencontrer André. Dédé est une personne en or, un des visages les plus marquants que j'ai rencontré ces dernières années. Ce guitariste chevronné qui a joué avec Brassens, Barrier ou Lapointe a plus d'une corde à sa guitare et la plus grosse est celle de la truffe.

Il possède une truffière expérimentale sur laquelle tout est étudié de manière méthodique, en partenariat avec des organismes nationaux des plus sérieux. Et cette expérience, il la partage volontiers avec des passionnés ou des néophytes comme moi. Son site internet (qui est en train d'être mis à jour - patience, le bonhomme a quand même quelques défauts dont sa familiarisation avec les outils numériques inversement proportionnelle aux autres connaissances dont il est truffé) nous en apprend un peu plus sur ce personnage hors du commun, de même que l'association La Catananche cartusienne dont il est secrétaire général et pilier.

Ce qui m'a marqué chez André, ce sont à la fois ses connaissances, sa lucidité, sa gentillesse, son partage et son humour. Sa façon d'appréhender cette branche de la mycologie est à la fois très professionnelle, très scientifique, mais aussi très proche de la nature en étant à l'écoute de tout ce qui s'y passe. De peur de dire des bétises, je n'en dis pas davantage ; le mieux est d'aller lire son site et celui de l'asso pour entrer dans ce monde particulier de la truffe. Merci André pour cette amitié rapidement scellée !

Le décor est planté
Le décor est planté
Le décor est planté

Le décor est planté

Partage de sa passion
Partage de sa passion
Partage de sa passion
Partage de sa passion
Partage de sa passion

Partage de sa passion

Une grande complicité avec Oulya et sa truffe indispensable pour chercher les truffes.

Une grande complicité avec Oulya et sa truffe indispensable pour chercher les truffes.

André Coulon, une rencontre en or

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #portraits

Repost0

Publié le 20 Décembre 2021

Le massif du Vercors se présente à l'est comme une muraille rocheuse striée de couloirs : sur ce versant, des itinéraires à skis un minimum raide (généralement dans le niveau 4) permettent d'accéder à plusieurs pas ; sur le versant opposé, des pentes plus douces offrent des sorties plus abordables, notamment sue la partie nord d'accès rapide depuis la plateau de Lans.

Pour autant, en périphérie et au sud, des "collines" ont été façonnées pour offrir une très belle vue sur le balcon est (et les Ecrins dans le rétro) et réserver des itinéraires abordables, courts et souvent en conditions. Le rocher du Baconnet en fait partie. Il existe plusieurs itinéraires pour s'y rendre et l'itinéraire au-dessus du hameau du Puits est fort intéressant tout en n'étant pas à l'abri des dangers (d'avalanches).

Avec les conditions ultra stables actuelles, c'était l'occasion de faire encore un peu de poudreuse, de plus en plus rare, et de partager une jolie sortie avec les filles.

Départ de Gresse même

Départ de Gresse même

Montée au nord de la ligne de descente

Montée au nord de la ligne de descente

Sommet dégarni (par les vents)

Sommet dégarni (par les vents)

Superbe vue
Superbe vue
Superbe vue

Superbe vue

Pas mal de traces mais encore largement de quoi y faire la sienne
Pas mal de traces mais encore largement de quoi y faire la sienne
Pas mal de traces mais encore largement de quoi y faire la sienne
Pas mal de traces mais encore largement de quoi y faire la sienne

Pas mal de traces mais encore largement de quoi y faire la sienne

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #Vercors, #ski-glisse

Repost0

Publié le 19 Décembre 2021

Nouvelle randonnée ici pour les filles, faute d'idées à proximité pour avoir de la bonne neige peu trafolée. Les conditions se dégradent petit à petit et il faut se creuser la tête. Du coup, montée classique depuis le Barioz et descente différente, qui commence à être de plus en plus connue. On finit au col (du Barioz) même où j'avais déposé la voiture préalablement. Une très jolie boucle, très bonne neige poudreuse sur les 2/3 de l'itinéraire ; quelques passages également exécrables (inévitables) où j'ai même dû leur demander de déchausser sur 50 m de dénivelé autrement plus compliqués à skier qu'un couloir en 5.x en bonne neige !!!

Et comme d'habitude ici, une lumière exceptionnelle.

Le Grand Rocher autrement
Le Grand Rocher autrement
Le Grand Rocher autrement
Le Grand Rocher autrement
Le Grand Rocher autrement
Le Grand Rocher autrement
Le Grand Rocher autrement
Le Grand Rocher autrement

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #Belledonne, #ski-glisse

Repost0