Publié le 10 Juillet 2011

2011-07-3759---copie.JPGNouveau plantage météo : il était prévu du beau temps le matin puis des orages en fin de journée. Dès le matin, le ciel est bâché et en Chartreuse, c'est même carrément humide. Au moins, on trouvera la fraîcheur recherchée (16°C à la Chartreuse de Curière) et l'ambiance de ce massif si particulier.2011-07-3727---copie.JPGMoins connu que celui de St-Pierre, le monastère de Curière au-dessus de Saint-Laurent-du-Pont reste magnifique. Le site vaut vraiment la visite. L'architecture est semblable à celle de la Grande Chartreuse.2011-07-3760---copie.JPGOn y accède par quatre kilomètres de petite route prenant naissance dans les gorges du Guiers. Cette route se poursuit jusqu'au col de la Charmette et communique avec le versant Tenaison, au-dessus de St-Egrève. Mais elle n'est plus entretenue et il n'est plus possible de la traverser en voiture.2011-07-3748---copie.JPGLa suite de notre tournée nous amène encore plus à l'ouest, sous le col de la Placette. Une petite balade (un quart d'heure de marche) permet d'atteindre la cascade de la Pisserotte.

2011-07-3765---copie.JPG2011-07-3773---copie.JPG


Une des plus hautes chutes d'eau de Chartreuse, je dirais au pifo pas loin de 100 mètres de haut.

2011-07-3779---copie.JPG 2011-07-3791---copie.JPG

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #paysages

Repost0

Publié le 10 Juillet 2011

 
Depuis huit ans que je suis revenu habiter en ville, la quasi totalité de mes trajets citadins se font à vélo. De nombreux automobilistes n'ont aucun respect pour les cylistes. J'en connais même personnellement qui affichent d'entrée leur dédain : "les vélos, ils font n'importe quoi, ils grillent les feux, roulent en sens interdit, etc". Evidemment, je ne cautionne pas le non-respect du code de la route mais un cycliste c'est avant tout une voiture de moins (et tout ce qui va avec  : fluidité de la circulation augmentée, pollution de l'air diminuée, bruit minoré...) et, à mon avis, l'automobiliste en ville doit au cycliste LE PLUS GRAND RESPECT !!!

Et puis, je ne connais point (ou alors un suicidaire) de cycliste grillant un feu sans avoir regardé que la voie était libre vu le risque encouru et donc au final, il ne gêne personne.


Il y a quelques temps, un automobiliste m'a frôlé VOLONTAIREMENT (de quelques centimètres !!!) parce que je n'évoluais pas sur la piste cyclable existante. Suite à un coup de gueule de ma part, il s'est arrêté, énervé. Je lui ai expliqué que la piste cyclable (en tous cas celle-ci) n'était pas obligatoire d'utilisation, qu'elle était en plus inadaptée et dangereuse pour les vélos (piétons dessus, véhicules garés, zig-zag entre les bites...) et que j'espérais qu'il ne soit pas un jour parmi nos élus parce que je trouvais très extrémiste de punir un cycliste n'évoluant pas sur la piste cyclable en risquant de le tuer !!! Evidemment, argument indéfendable, il n'avait plus qu'à m'insulter et à partir...


J'en profite pour lancer un triple appel aux véhicules motorisés :

- Prenez-garde aux vélos dans vos déplacements, laissez au moins un mètre lors des dépassements.
- Avant de tourner à droite, jetez un coup d'œil en arrière (le vélo, comme le piéton, est prioritaire mais contrairement à ce dernier, arrive plus vite)
- Ne stationnez pas en double-file sur les pistes cyclables (et encore moins stationnez tout court). A ce sujet, un des trucs qui m'horripile, ce sont tous ces gens arrêtés sur la chaussée avec les warning et qui vont acheter leur pain, leurs clopes, leur journal. Les warning, comme leur nom l'indique, sont réservés aux situations exceptionnelles. Il faudrait verbaliser tous ceux qui les utilisent pour une raison non urgente et facultative. Et pour finir, si vous ne pouvez pas éviter de stationner sur la chaussée un court instant, faites-le de préférence sur la voie des véhicules et non celle des cyclistes ; le vélo étant un mode de déplacement plus "méritable" que la voiture, il doit garder la priorité non ?

 

Dernier point : à tous ceux qui vont travailler dans l'agglomération de Grenoble et qui ont un trajet inférieur à trente minutes et n'ont pas de package important à transporter : essayez le vélo. Par expérience, je peux affirmer (attention, je parle dans l'agglo "réduite", i.e. Grenoble et les communes limitrophes) que vous mettrez le même temps ou un temps inférieur. En plus, c'est absolument plat et donc sans effort. Et quelle économie pour le porte-monnaie et l'environnement !!!


Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #humeur

Repost0

Publié le 9 Juillet 2011

A une heure de voiture de la maison, il était temps de découvrir le site d'escalade de la falaise du lac Besson au-dessus de l'Alpe-d'Huez. Orientée plein ouest, elle ne voit pas le soleil avant 14h. Par temps frais, mieux vaut faire la grass'mat mais quand on est dans les chaleurs de l'été, c'est un régal que d'y venir le matin. Avec Thibaut et Jo, nous attaquons par une voie de quatre longueurs dans le secteur "les enfants du télé" : "gogol en tas".

2011-07-3669---copie.JPG2011-07 3657 - copie

 

La première longueur annoncée 6b ne tient pas ses promesses : un 5sup sans trop d'intéret. Les deux suivantes sont nettement mieux en 6a puis 5c "dalleux" : dommage que le lichen rende les prises glissantes. Le dernier ressaut est le plus joli : un 6b+ avec un pas teigneux au départ puis une belle conti dans le 6a/6a+ jusqu'au relais final.

2011-07-3663---copie.JPG 2011-07-3697---copie.JPG

 

Deux rappels plus loin, il est à peine dix heures. Nous allons voir un mur jaune dans le secteur juste à droite "nommé symphonie" (du nom de la célèbre cascade). Une voie de trois longueurs "que dysiou" promet d'être belle. Ici, plus de dalles, plus de lichens : un beau rocher rouge à bacs et à réglettes.

2011-07 3680 - copie

 

Dès la première longueur qui chauffe un peu les bras, on se croirait à Espace Vertical. Un joli 6a sur bacs d'une petite trentaine de mètres.


Dans la seconde, le niveau monte d'un ton (6b sur le topo, 6b+ sur le rocher, entre les deux mon cœur balance). Rien de très dur non plus mais c'est assez continu. Les bras chauffent. Le rocher rouge est superbe. Voilà une escalade qui fait plaisir.


Troisième et dernière longueur : un ton plus haut encore (6c). Le crux est un poil plus dur et la continuité plus importante. Une escalade que j'affectionne tout particulièrement, sur réglettes, un peu comme aux rochers de l'Homme à Chamrousse. J'arrive au relais les bras entamés mais satisfait d'avoir enchaîné la longueur en tête.


Une très belle voie, très équipée (16 points hors relais dans L3 !!!) où le seul défaut est de receler quelques prises douteuses (Thibaut en fera les frais dans L1) mais fort heureusement, avec cet équipement pléthorique, on peut voler sans appréhension.2011-07-3685---copie.JPG

En deux rappels, on retourne au plancher des vaches. Il est midi. Le temps de casser une petite croûte et c'est déjà l'heure de rentrer. La chaleur arrive et mes deux partenaires ont des obligations dans l'après-midi.

2011-07-3688---copie.JPG

On profite une dernière fois de la magnifique vue sur le versant est de Belledonne et le Grand Pic.

2011-07-3701---copie.JPG

En notant qu'il faudra revenir dans le coin ; d'abord parce que le cadre est beau et que le secteur des lacs est propice à lui seul à une balade en famille.2011-07-3710---copie.JPG

Ensuite, parce qu'on est bien loin d'avoir fait le tour des possibilités d'escalade sur cette petite barre de seulement cent mètres de haut mais de deux kilomètres de longueur. Et les pêcheurs aussi doivent y trouver leur compte !2011-07-3718---copie.JPG

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #escalade-alpi

Repost0

Publié le 8 Juillet 2011

2011-07-3650---copie.JPGPetite journée au frais sur le plateau matheysin avec mes filles, du côté des lacs dits de "Laffrey". Au programme, baignade au lac de Pierre Châtel dont l'eau est actuellement à 20°C.2011-07-3644---copie.JPGPuis petite balade sur le plateau où les sentiers faciles abondent, au milieu des prairies, des vaches, des bosquets et de grandes ombélifères comme ces berces du Caucase, plante devenue envahissante en Matheysine dixit Jo. 2011-07-3648---copie.JPG

Puis invitation chez les Froment où nous avons fait encore un repas composé à 100% de produits "maison". Grenoble : une ville à la montagne. A 30 minutes, des massifs variés, de quoi se mettre au vert, à l'eau, à la neige, bref un grand bol d'air frais.

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #balade

Repost0

Publié le 7 Juillet 2011

2011-07-3625---copie.JPGTrouvez un parc ombragé et tranquille (ici, le parc F. Mitterand de Seyssins) ; je veux dire par là à une heure et à un endroit où vous ne serez pas dérangés toutes les trente secondes. Trouvez deux bons gros arbres, tendez, et le tour est joué. 2011-07 3626 - copieCouplez cette activité avec d'autres : mousquetonnage/démousquetonnage, confection du nœud en huit, moulinette sur une branche...

Et vous obtenez une excellente activité ludique et initiatrice à l'escalade. Le tout sous l'œil des Trois Pucelles : une future vraie course pour Stella dans quelques années ?

2011-07-3629---copie.JPG2011-07-3633---copie.JPG

Voir les commentaires

Rédigé par lta38

Publié dans #escalade-alpi

Repost0